Changer d'édition

La sécheresse menace les récoltes
Luxembourg 2 min. 27.05.2017 Cet article est archivé
Climat

La sécheresse menace les récoltes

The exceptionally dry year is becoming a problem for farmers.
Climat

La sécheresse menace les récoltes

The exceptionally dry year is becoming a problem for farmers.
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 2 min. 27.05.2017 Cet article est archivé
Climat

La sécheresse menace les récoltes

La sécheresse sévit sur le Luxembourg. Les cultivateurs souffrent déjà du manque de pluie et craignent déjà l'été si la pluie n'arrive pas.

(sth/jag/AF) - La sécheresse sévit sur le Luxembourg. Les cultivateurs souffrent déjà du manque de pluie et craignent déjà l'été si la pluie n'arrive pas. Le secteur agricole avait souffert des fortes inondations survenues durant l'été 2016.

Selon l'agence gouvernementale de veille météorologique Meteolux, les cinq premiers mois de l'année ont été bien plus secs et ensoleillés que d'habitude.

Les précipitations pour ce printemps 2017 s'élèvent à 86,6 litres d'eau par mètre carré, selon les relevés fournis par la station météo du Findel. Soit 58% de moins que la moyenne calculée sur cette même période entre 1981 et 2010, qui est de 206 litres par mètre carré.

Et la situation ne devrait pas changer avant fin mai au minimum, puisque Meteolux ne prévoit pas ou peu d'averses dans les prochains jours. Les précipitations du mois de mai, si ces prévisions se maintiennent, seraient alors inférieures de 46% à la moyenne.

Si l'été est sec, l'eau potable pourrait manquer

Mars et avril ont été eux aussi bien plus secs que la moyenne enregistrée sur la période de référence (1981-2010): 35 et 91% de précipitations en moins.

La sécheresse frappe de plein fouet les agriculteurs, notamment en cette période de l'année où les cultures ont besoin de beaucoup d'eau pour pousser.

Le niveau des cours d'eau a commencé à baisser, ainsi que celui des nappes phréatiques. Les prochaines pluies ne devraient pas y changer grand-chose, car la végétation assoiffée absorbera une grande partie de cette eau. L'hiver dernier avait lui aussi été plutôt sec.

La quantité d'eau potable disponible ne devrait pas poser de problème dans l'immédiat. Mais si cette situation perdure, si l'été est chaud et sec, le manque d'eau potable pourrait survenir l'an prochain.

Le printemps a été exceptionnellement ensoleillé cette année au Grand-Duché. 537,7 heures de soleil ont été enregistrées, alors que le printemps n'est pas encore achevé. La moyenne sur cette période est de 520 heures. Mars 2017 compte 24% de soleil en plus que la moyenne, avril 28% et au 23 mai, la moyenne était déjà dépassée pour ce mois de 30%.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le temps de ce dimanche sera aussi chaud que samedi. Des orages pourront éclater localement en fin de journée. La semaine sera ensoleillée, avec une température moins élevée.
Le Fierderwaissen est disponible à partir de ce mercredi dans les magasins. Cette variante luxembourgeoise du vin nouveau permettra de donner un premier aperçu sur la bonne qualité du millésime 2015.
C'est un temps majoritairement agréable et bien ensoleillé qui a dominé le Luxembourg ces trois derniers mois. Le printemps 2015 se situe même au 10ème rang des printemps les plus ensoleillés depuis 1947.
Le mois de juin ensoleillé et sec n'a pas sauvé le bilan estival 2014. Il n'y a eu que 22 jours d'été (à plus de 25°C) au cours des trois mois écoulés et la pluie a plombé juillet et août au point de faire de l'été 2014 le deuxième été le plus pluvieux depuis 1947!
Il n'y a eu que cinq jours de chaleur cet été avec des températures maximales passant les 30°C.