Changer d'édition

La Santé s'offre deux nouvelles maisons médicales
Luxembourg 2 min. 21.01.2021

La Santé s'offre deux nouvelles maisons médicales

Les nouveaux bâtiments, plus spacieux, auront l'avantage d'être modulables et continueront à accueillir les patients en dehors des heures d’ouverture des cabinets des médecins généralistes.

La Santé s'offre deux nouvelles maisons médicales

Les nouveaux bâtiments, plus spacieux, auront l'avantage d'être modulables et continueront à accueillir les patients en dehors des heures d’ouverture des cabinets des médecins généralistes.
Photo: Lex Kleren
Luxembourg 2 min. 21.01.2021

La Santé s'offre deux nouvelles maisons médicales

Les futurs bâtiments, situés dans la capitale et à Belval, visent à mieux prendre en charge les patients, mais surtout à mettre en place un système de santé capable d’«affronter les défis d’une médecine moderne».

(ASdN) - Le ministère de la Santé a trouvé chaussure à son pied. A la recherche de bâtiments plus adaptés pour ses maisons médicales, celui-ci a dégoté deux nouveaux emplacements dans le centre et le sud du pays. Avec pour objectif de «mettre en place un système de santé capable d’affronter les défis d’une médecine moderne», souligne la ministre de la Santé, Paulette Lenert (LSAP) dans un communiqué publié ce jeudi.  

Pour trouver la perle rare et ainsi «améliorer la prise en charge» des patients, le gouvernement s'est donc fié à l'association médicale AMMD et aux médecins généralistes. Parmi les critères retenus : un lieu suffisamment spacieux, mais surtout facilement accessible, que ce soit en voiture ou en transports en commun. 

Un «maillon stratégique»

Au centre, la future maison médicale sera donc érigée au Val Fleuri, à proximité immédiate du CHL (Centre hospitalier de Luxembourg). 1.000 m2 permettront d'accueillir patients et médecins. Au sud, (à proximité immédiate du Centre Hospitalier), un bâtiment de 700 m2 verra le jour à Belval, avenue du Swing. Autrement dit, à quelques pas du futur Süedspidol.

Outre leur surface, ces nouvelles structures disposeront d'un autre atout de taille. Celles-ci seront en effet «modulables en fonction des nécessités sanitaires», précise le ministère avant d'ajouter qu'elles deviendront ainsi «maillon stratégique dans l’organisation des soins primaires au Luxembourg».


09.10.2020, Sachsen, Dresden: Ein Arzt der Kassenärztlichen Vereinigung Sachsen macht in der Corona-Teststation für Urlaubsrückkehrer am Flughafen Dresden International einen Coronavirus-Test. Foto: Robert Michael/dpa-Zentralbild/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Un Centre de consultation covid ouvre au Kirchberg
C'est une première : le ministère de la Santé a annoncé, lundi, la mise en service d'un premier centre de consultation pour toute personne présentant des signes d'infection. Un second pourrait suivre au sud du pays.

Mais il faudra se montrer patient. Si les travaux d'aménagement ont d'ores et déjà commencé sur les deux sites, ils ne devraient pas ouvrir avant la fin de l'été 2021, affirme le ministère. Au total, cinq millions d'euros ont été investis pour mener à bien ces projets. 

Pour rappel, le Luxembourg compte actuellement trois maisons médicales pour assurer la permanence en soins primaires à travers le pays. Elles permettent aux patients d’avoir accès à une consultation en dehors des heures d’ouverture des cabinets des médecins généralistes. Autrement dit, la nuit, les week-ends et jours fériés. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Des cabinets médicaux impactés par la vaccination
Prévue pour se tenir dans cinq centres spécialisés répartis sur le territoire, l'injection du sérum contre le covid-19 sera réalisée notamment par des médecins ou des infirmiers, sur base de volontariat. Avec des conséquences sur les disponibilités de ces praticiens.
Lok , Coronavirus , Sars-CoV-2 , Covid-19, Xavier Bettel und Paulette Lenert besuchen Hopital Kirchberg , Hopitaux Robert Schuman , Wartesaal Arztpraxis  , Distanz , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Un Centre de consultation covid ouvre au Kirchberg
C'est une première : le ministère de la Santé a annoncé, lundi, la mise en service d'un premier centre de consultation pour toute personne présentant des signes d'infection. Un second pourrait suivre au sud du pays.
09.10.2020, Sachsen, Dresden: Ein Arzt der Kassenärztlichen Vereinigung Sachsen macht in der Corona-Teststation für Urlaubsrückkehrer am Flughafen Dresden International einen Coronavirus-Test. Foto: Robert Michael/dpa-Zentralbild/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
La téléconsultation reste la priorité
Parallèlement à la filière covid-19 qui reste en place, les cabinets médicaux et dentaires reprendront leurs activités dès lundi prochain. Idem pour les consultations dans les hôpitaux. Non sans une panoplie de mesures de protection et d'hygiène, mais «nous sommes prêts», assure Paulette Lenert.
Corona-Virus, Allgemeinarzt Patrice Anton aus Rümelingen berät seine Patienten online über die CNS Onlinekonsultation, E-Consult, Telekonsultation, médecin, téléconsultation, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Forces et faiblesses avouées du système de santé
L'absence de clarté sur le port des masques, le manque de données sur le matériel, un système qui repose en grande partie sur les frontaliers. Propulsée ministre de la Santé juste avant la crise sanitaire, Paulette Lenert, fait le point.
Coronavirus - Hôpital Kirchberg - COVID-19 Stock  - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort