Changer d'édition

La rue des Scillas entame sa mue
Luxembourg 10 3 min. 07.06.2021

La rue des Scillas entame sa mue

L'emplacement de l'ancien restaurant sera occupé, d'ici la mi-2024, par un ensemble mixte de cinq bâtiments répartis sur trois îlots.

La rue des Scillas entame sa mue

L'emplacement de l'ancien restaurant sera occupé, d'ici la mi-2024, par un ensemble mixte de cinq bâtiments répartis sur trois îlots.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 10 3 min. 07.06.2021

La rue des Scillas entame sa mue

En parallèle des travaux voués à permettre l'élargissement de cet axe pour y permettre notamment le passage du tram, d'autres se déroulent à hauteur de l'ancien Retail Park. Plusieurs bâtiments destinés à héberger des bureaux, du commerce et des logements sortiront de terre d'ici la mi-2024.

(Jmh avec David Thinnes) - Les engins de chantier ne sont pas près de quitter la rue des Scillas. Voué à devenir une porte d'entrée majeure dans la capitale avec la présence du tram sur une partie de son tracé, l'axe sera bordé de nombreuses nouvelles constructions. Outre le futur siège de la Croix-Rouge, un premier ensemble mixte doit prendre place sur le site de l'ancien Retail Park.

Propriété depuis 2014 de Baltisse, société d'investissement belge, l'ensemble de deux hectares se retrouve désormais libre de toutes constructions, le restaurant et les bâtiments ayant accueilli des commerces jusqu'en 2019 ayant été démolis. Les travaux de réalisation du nouveau projet, baptisé «AXS Scillas», doivent débuter «au début de l'année prochaine» et s'achever «fin 2023, mi-2024», selon le calendrier fourni par Guy Degryse, chef de projet chez Baltisse, contacté par nos confrères du Luxemburger Wort.

Confié au bureau d'architecte Beiler François Fritsch, le projet doit faire sortir de terre un ensemble de 45.000 m2, principalement dédiés à des espaces de bureaux. Répartis sur trois îlots, cinq bâtiments verront ainsi le jour - dont deux ont été vendus directement au promoteur Capelli -, ainsi qu'une place centrale. Conformément à la loi, une partie du projet sera réservée à la création de logements que Marc Lies (CSV), bourgmestre d'Hesperange, souhaite «mixtes». Pour ce faire, la commune fera l'acquisition de «13 ou 14 appartements» pour les proposer comme logements locatifs sociaux.


rue des Scillas à Howald - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Quand le conflit Becca/Lux impacte le chantier du tram
Pour relier la Cloche d'Or, le tracé de l'épine dorsale des transports en commun de la capitale doit emprunter la rue des Scillas. Problème: une partie des terrains de cet axe stratégique appartient à Olos Fund, au centre d'une bataille juridique entre les deux hommes d'affaires.

La société belge ne sera pas la seule à tirer profit de la desserte du tram puisque les CFL créeront aussi, sur le futur pôle multimodal d'Howald, une tour résidentielle. Si le projet initial prévoyait la création d'un bâtiment administratif de deux étages avec un parking souterrain pour 300 vélos, les nouveaux plans prévoient un ensemble voué à exploiter au maximum la surface disponible pour créer des logements. Une logique qui devrait aussi s'appliquer, dans un horizon un peu plus lointain, aux autres terrains disponibles le long de la rue des Scillas, que ce soit sur le terrain de Bétons Feidt ou sur celui d'Olos Fund.

Si François Bausch (Déi Gréng) réaffirme que «les discussions sont bonnes» avec l'entreprise aux camions toupie bleu et blanc qui pourrait déménager vers Cessange, le ministre de la Mobilité indique qu'un contact avec les actionnaires du fonds polémique a été établi et qu'une solution pourrait intervenir. En l'occurrence, la cession à l'Etat d'un quart de la parcelle de 1,15 hectare située en lieu et place du futur carrefour destiné à relier le pôle multimodal. Bétons Feidt et Olos Fund pouvant transformer le reste de leurs terrains en projets immobiliers.

«Partout où passe le tram, on assiste à une révolution urbanistique positive», assure François Bausch, bien conscient que« cela ne fait pas nécessairement baisser les prix». Et dans ce cas de figure, la gentrification de la capitale et de ses abords directs devrait connaître une étape supplémentaire.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Dernier tronçon en direction du sud de la capitale, le segment qui doit relier le lycée de Bonnevoie au stade se heurte, pour l'heure, à des questions d'utilisation de terrain. En particulier le long de la rue des Scillas, selon la présentation effectuée jeudi soir aux riverains.
Luxtram. Kirchberg.Boulevard John F. Kennedy. Photo: Guy Wolff
Pour relier la Cloche d'Or, le tracé de l'épine dorsale des transports en commun de la capitale doit emprunter la rue des Scillas. Problème: une partie des terrains de cet axe stratégique appartient à Olos Fund, au centre d'une bataille juridique entre les deux hommes d'affaires.
rue des Scillas à Howald - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Un mois après la publication du PAP destiné à construire cinq immeubles le long de la rue des Scillas, une seule réclamation a été déposée. Cette dernière ne serait «pas de nature à empêcher la mise en oeuvre du projet», assure le bourgmestre d'Hesperange.
Empruntée d'ici fin 2022 par le tram sur une partie de son tracé, la rue des Scillas qui relie Hesperange à Bonnevoie va connaître d'importantes transformations. Élargie et transformée, la route accueillera de nouveaux bâtiments en lieu et place de la zone d'activité en place à l'heure actuelle.
Amener davantage de monde à vivre au Kirchberg: c'est l'un des objectifs fixés par le Fonds Kirchberg par le biais de nombreux projets. Petit tour d'horizon des aménagements à venir dans ce quartier dans les années à venir.