Changer d'édition

La riposte de la recherche face au covid-19
Luxembourg 2 min. 21.03.2020

La riposte de la recherche face au covid-19

Les experts en biologie computationnelle du Luxembourg Centre for Systems Biomedicine contribuent à la lutte contre le covid-19

La riposte de la recherche face au covid-19

Les experts en biologie computationnelle du Luxembourg Centre for Systems Biomedicine contribuent à la lutte contre le covid-19
Photo: Marc Wilwert
Luxembourg 2 min. 21.03.2020

La riposte de la recherche face au covid-19

La recherche tente par tous les moyens de trouver une molécule efficace contre le covid-19. Le Grand-Duché apporte sa pierre à l'édifice et pourrait commencer des tests cliniques avec un antiviral expérimental développé pour traiter le virus Ebola.

(ota avec tk) - La communauté scientifique travaille d'arrache-pied afin de trouver une arme efficace contre le covid-19.  Et le temps compte au regard du taux exponentiel des infections du coronavirus. Mais trouver un remède miracle apparaît comme très compliqué.

En temps normal, la procédure pour tester l'efficacité d'un vaccin, ses effets secondaires et les effets croisés avec d'autres substances est très longue. En règle générale, le développement d'un nouveau médicament coûterait entre 1 et 1,6 milliard de dollars et dure, en moyenne, 13 ans.  


LAKE SUCCESS, NY - MARCH 11: A lab technician Northwell Labs begins semi-automated testing for COVID-19 at Northwell Health Labs on March 11, 2020 in Lake Success, New York. An emergency use authorization to the FDA allows Northwell to move from manual testing to semi-automated.   Andrew Theodorakis/Getty Images/AFP
== FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==
Les labos promettent un vaccin d'ici 12 à 18 mois
Des multinationales de l'industrie pharmaceutique se sont engagées jeudi à fournir un vaccin contre le Covid-19 «partout dans le monde», dans un délai estimé à moins d'un an et demi.

«L'option la plus réaliste à l'heure actuelle est donc de prendre des antiviraux déjà testés et cliniquement approuvés et d'analyser leurs effets contre le virus», estime Rudi Balling, directeur du Luxembourg Centre for Systems Biomedicine (LCSB). Le candidat le plus prometteur pour une utilisation secondaire est un antiviral développé contre Ebola, le Remdesivir du fabricant américain Gilead. 

Depuis février, le Remdesivir est testé sur 1.000 patients atteints du covid-19 dans des hôpitaux asiatiques, y compris à Wuhan, foyer initial de la pandémie. Les premiers résultats sont attendus en avril. Dans de nombreux hôpitaux, cependant, le médicament est déjà administré dans des cas particulièrement critiques. Selon les informations du Luxemburger Wort, un essai clinique avec le Remdesivir pourrait bientôt être lancé au Luxembourg en coopération avec des hôpitaux français. 

«Il est essentiel de disposer de preuves fiables provenant d'essais cliniques»

Rudi Balling, directeur du LCSB

De nombreux autres candidats sont actuellement testés dans le monde, comme la Chloroquine, un antipaludéen, ou encore le principe actif antigrippal Favipiravir. Ce dernier a reçu une approbation accélérée en Chine pour une utilisation contre le Covid-19. Vendredi, la société pharmaceutique suisse Roche a annoncé qu'elle menait un test clinique avec son médicament contre l'arthrite baptisé Actemra. 

Mais les procédures d'approbation accélérées et les utilisations secondaires de médicaments sont évidemment associées à des risques, d'autant plus que le covid-19 est encore mal connu. «Il est essentiel de disposer de preuves fiables provenant d'essais cliniques», souligne le directeur du LCSB. Il est donc crucial que les instituts de recherche et les entreprises comprennent rapidement comment la maladie fonctionne au niveau moléculaire», explique Rudi Balling. 


(de g. à dr.)
Un hôpital de campagne venu d'Italie pour le CHL
Le Premier ministre a livré les premiers détails de l'hôpital provisoire qui va s'installer à côté du Centre hospitalier de Luxembourg. Les éléments pour sa construction viennent d'être livrés par Cargolux, depuis Bari en Italie.

Un domaine dans lequel le LCSB peut apporter une contribution importante en modélisant ces processus complexes. «Nos experts en biologie computationnelle analysent comment nous pouvons utiliser nos compétences en matière de "machine learing" et d'intelligence artificielle pour contribuer à la compréhension de la maladie».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La lueur d'espoir du remdevisir contre le Covid-19
Le gouvernement américain a rapporté mercredi que le remdevisir, naguère développé contre Ebola, semblait avoir prise sur le nouveau coronavirus. Le médicament accélèrerait de plusieurs jours le rétablissement des cas les plus graves dans un grand essai clinique.
(FILES) In this file photo one vial of the drug Remdesivir is viewed during a press conference about the start of a study with the Ebola drug Remdesivir in particularly severely ill patients at the University Hospital Eppendorf (UKE) in Hamburg, northern Germany on April 8, 2020, amidst the new coronavirus COVID-19 pandemic. - Gilead Science's remdesivir, one of the most highly anticipated drugs being tested against the new coronavirus, showed positive results in a large-scale US government trial, the company said on april 29, 2020."We understand that the trial has met its primary endpoint and that NIAID (National Institute of Allergy and Infectious Diseases) will provide detailed information at an upcoming briefing," the company said. (Photo by Ulrich Perrey / POOL / AFP)
L'état de crise prolongé jusqu'en juin
Le Parlement a validé, ce samedi, l’allongement de la période de l'état de crise à trois mois. Au cours de cette période, le gouvernement pourra agir rapidement et sans l'aval du Parlement afin de prendre les mesures nécessaires dans la lutte contre la propagation du covid-19.
Chambre des Députés - Séance publique - Budget - Photo : Pierre Matgé
Le coronavirus peut-il se transmettre dans l'air?
Le covid-19 peut-il circuler en suspension dans l'air et peut-on être contaminé de cette manière? Cette question importante intrigue les scientifiques et a été relancée par une étude cette semaine, mais sans pouvoir être tranchée à ce stade.
Members of the Fatih Municipality disinfects and wash down a street in the Zeyrek district in Istanbul to prevent the spread of the novel coronavirus, COVID-19, on March 20, 2020. - The religious affairs authority, Diyanet, ordered the closure of around 90,000 mosques in Turkey on March 20, the day of particularly important prayers in the Muslim faith. (Photo by Ozan KOSE / AFP)
Le point sur la pandémie dans le monde
Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 qui a déjà fait plus de 10.000 morts dans le monde.
Members of the Military Emergencies Unit (UME) prepare to carry out a general disinfection at Josep Tarradellas Barcelona-El Prat airport in El Prat de Llobregat on March 19, 2020. - Spain today announced that deaths from the novel coronavirus had jumped by nearly 30 percent over the past 24 hours to 767. The number of people who have contracted the disease has meanwhile grown by around 25 percent to 17,147, according to health ministry figures, bringing Spain's tally near that of Iran, the world's third most affected country after China and Italy. (Photo by Josep LAGO / AFP)