Changer d'édition

La réunion des couples binationaux désormais autorisée
Luxembourg 2 min. 24.09.2020

La réunion des couples binationaux désormais autorisée

Il aura fallu le temps, mais les couples binationaux (Luxembourg et hors-UE) sans statut administratif sont enfin autorisés à se revoir

La réunion des couples binationaux désormais autorisée

Il aura fallu le temps, mais les couples binationaux (Luxembourg et hors-UE) sans statut administratif sont enfin autorisés à se revoir
Luxembourg 2 min. 24.09.2020

La réunion des couples binationaux désormais autorisée

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Séparés depuis de longs mois à cause de la pandémie de coronavirus, ces couples non mariés dont l'un des partenaires ne ressort pas d'un pays de l'UE peuvent désormais se retrouver pour de courts séjours. Des autorisations toutefois assorties de plusieurs conditions.

Si les frontières à l'intérieur de l'Union européenne sont aujourd'hui rouvertes malgré quelques bémols au gré des classifications de zones dites «à risque», il n'en va pas de même pour le transit des personnes dans et hors de l'UE. Les frontières extérieures de l'Europe demeurant à ce jour officiellement fermées, les couples non mariés et non pacsés se trouvent toujours séparés depuis le début de l'épidémie en mars. Tout simplement parce que ces «amoureux sans statut» ne rentrent dans aucune case administrative. Or, ces couples binationaux se sont organisés afin de faire entendre leur voix, aboutissant à la création d'un collectif international appelé «Love is not tourism».

Se disant «sensibilisé à cette situation», le gouvernement vient en effet d'«autoriser, sous certaines conditions, les visites de court séjour aux ressortissants de pays tiers, qui sont en relation durable avec un résident du Luxembourg», explique ce jeudi Jean Asselborn (LSAP). Répondant à une question de Gusty Graas (DP), le ministre des Affaires étrangères précise les deux formalités de la procédure à accomplir par les personnes concernées.


Mariage et virus ne font pas bon ménage
Alors que le printemps est traditionnellement synonyme d'officialisation des unions, l'année 2020 constituera une exception. Entre reports et annulations en raison de la pandémie, ce sont des couples mais aussi tout un secteur qui s'interrogent...

D'une part, elles doivent souscrire un «engagement de prise en charge» auprès du Bureau des passeports, visas et légalisations, et d'autre part, elles sont sommées de fournir «des preuves de l'existence d'une relation de longue durée et contacts réguliers». La question réside alors dans la définition même apportée à ces «preuves», un problème que le gouvernement a tranché en évoquant «l'attestation d'activités communes».

Et à nouveau, ces «activités communes» peuvent, selon les autorités, revêtir trois formes: des cachets d'entrées ou de sorties apposés sur le passeport, des billets d'avion ou des cartes d'embarquement, ou bien encore des preuves de résidence commune à l'étranger.


A health worker takes a sample from a person sitting in a car at a new coronavirus COVID-19 testing station for travelers from the motorway at the motorway service area Hochfelln near Ruhpolding, southern Germany, on July 30, 2020. (Photo by Christof STACHE / AFP)
Réglementation spéciale pour les retours du Luxembourg
Depuis que l'Institut Robert Koch a classé le pays comme zone à risque, les personnes qui rentrent en Allemagne après un séjour de plus de 72 heures au Grand-Duché doivent respecter une quarantaine et être testées.

Ce faisant, le Luxembourg emboîte le pas de son voisin français, où les premiers laissez-passer pour les couples binationaux ont été accordés pas plus tard que la semaine dernière. Du côté belge, la situation s'était déjà débloquée plus tôt, puisque le Conseil national de sécurité avait «autorisé pour le 1er septembre les personnes qui ne sont pas liées par un lien juridique mais entretiennent une relation durable à franchir les frontières à nouveau pour se retrouver.»

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

«Personne n'a été épargné» par la crise du covid-19
Six mois après l'arrivée de la pandémie au Grand-Duché et ses conséquences sur la société, l'économie et le monde politique, Xavier Bettel revient sur une période qu'il qualifie de «plus difficile» de son mandat de Premier ministre.
Politik, Itv Xavier Bettel, Sechs Monate Covid-19 Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Les passagers du Luxembourg priés de rester chez eux
En lien avec le nombre croissant d'infections au pays, le Danemark interdira l'accès à son territoire aux voyageurs en provenance du Findel à partir de samedi. La Norvège placera, elle, les passagers luxembourgeois en quarantaine. Quand d'autres Etats réclament un certificat de non-positivité au covid-19...
Picture taken on July 10, 2020 shows a Covid-19 passport printed from a website in Copenhagen, on July 10, 2020. - With the new Covid-19 passport issued be the Danish authorities, Danes now have official documentation for testing on their travels abroad. (Photo by Ida Marie Odgaard / Ritzau Scanpix / AFP) / Denmark OUT
«Le confinement sur le pas de la porte»
Pendant plusieurs semaines, les résidents se sont retrouvés cloîtrés chez eux. Si la vie a déserté les rues, elle a repris de plus belle entre quatre murs. Un nouveau quotidien caché que le photographe amateur Etienne Grimée a souhaité montrer.
Der Türschwellenblick auf den Alltag in der Quarantäne: Gartengeschirr, Farbpinsel, Kochtopf...  .. aber auch Angel, Skateboard, Musikinstrument, Zeit für etwas Muße – Kreativität braucht sie.
Mariage et virus ne font pas bon ménage
Alors que le printemps est traditionnellement synonyme d'officialisation des unions, l'année 2020 constituera une exception. Entre reports et annulations en raison de la pandémie, ce sont des couples mais aussi tout un secteur qui s'interrogent...