Changer d'édition

La réserve sanitaire se constitue au pas de course
Luxembourg 2 min. 23.03.2020

La réserve sanitaire se constitue au pas de course

La réserve sanitaire se constitue au pas de course

Photo: Shutterstock
Luxembourg 2 min. 23.03.2020

La réserve sanitaire se constitue au pas de course

Maurice FICK
Maurice FICK
Infirmiers, médecins spécialistes mais aussi agents administratifs. Tous les professionnels disponibles et tous les volontaires prêts à soutenir le secteur de la santé et des soins doivent se manifester rapidement sur la plateforme govjobs.lu

Paulette Lenert, la ministre de la Santé, avait lancé l'appel dès dimanche après-midi. Le Luxembourg a non seulement besoin de masques, de lunettes de protection et de gants mais il va surtout avoir besoin de bras pour gérer au mieux la crise déclenchée par le coronavirus. D'autant que quatre «centres de soins avancés» devront être opérationnels rapidement et que le pic de contagion du virus est annoncé dans deux semaines.


Pressekonferent Paulette Lenert, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Le Luxembourg déploie ses capacités d'accueil des malades
Le Luxembourg n'a pas compté de mort supplémentaire endéans 24 heures mais se prépare au pic de la pandémie d'ici deux semaines. Si les hôpitaux sont «loin d'être saturés» pour l'heure, la ministre de la Santé a annoncé l'ouverture de six nouvelles structures.

Dès ce lundi 23 mars, le ministère de la Santé a donc bien lancé le recrutement de volontaires via la plateforme www.govjobs.lu pour constituer au plus vite un vivier de crise. La fameuse «réserve sanitaire nationale». Les professionnels de santé qui ne sont pas dans l'obligation de travailler actuellement doivent obligatoirement s'inscrire sur la plateforme de recrutement étatique jusqu'à ce mardi 24 mars 2020 à minuit

Un appel qui s'adresse également «aux médecins en voie de spécialisation, aux étudiants, aux retraités et aux personnes en congé sans traitement». Via govjobs.lu, le ministère compte également recruter des bénévoles susceptibles de répondre aux besoins qui iront croissant dans le secteur de la santé et des soins. 

Mais de «manière ciblée». Ainsi la plateforme recherche pour l'heure des agents de nettoyage, des auxiliaires de vie (pour les maisons de soins), des éducateurs mais aussi toute une série d'«agents de tri». Ceux-là même qui seront amenés à trier les patients qui afflueront dans les centres de soins avancés à Luxexpo The Box, la Rockhal, au Daichhal ou au centre culturel de Grevenmacher.

Screenshot plateforme govjobs.lu

Deux rubriques distinctes, avec à chaque fois un formulaire en ligne à remplir, sont immanquables sur la plateforme. Une rubrique est dédiée exclusivement aux professionnels de la santé en activité, retraité ou étudiant (de plus de 18 ans) et la seconde est dédiée aux volontaires pour assurer un support dans le secteur de la santé et des soins. Des citoyens bénévoles «qui seront éventuellement formés à certaines tâches», précise-t-on au ministère. 

Une équipe du ministère de la Santé et du Centre de gestion du personnel et de l'organisation de l'État évaluera dans la foulée la liste et les profils qui s'y trouveront avant de contacter les candidats «en fonction de l'évolution de la situation» et des besoins.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Luxexpo The Box s'apprête à accueillir les patients
Le centre de congrès et d'expositions du Kirchberg s'est métamorphosé en un centre de soins avancés au cours du week-end. Le temps d'y transférer les équipes de la Maison médicalisée et les premières personnes y seront accueillies dès ce lundi après-midi.
Luxexpo The Box s'apprête à accueillir les patients
Le centre de congrès et d'expositions du Kirchberg s'est métamorphosé en un centre de soins avancés au cours du week-end. Le temps d'y transférer les équipes de la Maison médicalisée et les premières personnes y seront accueillies dès ce lundi après-midi.
La riposte de la recherche face au covid-19
La recherche tente par tous les moyens de trouver une molécule efficace contre le covid-19. Le Grand-Duché apporte sa pierre à l'édifice et pourrait commencer des tests cliniques avec un antiviral expérimental développé pour traiter le virus Ebola.
Für den Kampf gegen das Corona-Virus ist es entscheidend, dass Forscher die Funktionsweise und die Muster der Verbreitung besser verstehen.
Du matériel chinois pour aider le Luxembourg
Le pays attend une livraison importante de fournitures médicales en provenance de Chine pour lundi. Le ministre des Affaires étrangères, Jean Asselborn (LSAP), l'a confirmé au Luxemburger Wort.
An employee wearing a face mask sews surgical masks at a leather workshop turned into a mask factory, close to Vigevano, Lombardy, on March 19, 2020 during the country's lockdown within the new coronavirus pandemic. - A crafts company specialized in the production of leather goods and accessories for the automotive and clothing sector, has now turned its activity to the production of surgical masks on behalf of a company from the nearby town of Galliate, in the wake of the needs following the coronavirus pandemic. (Photo by MIGUEL MEDINA / AFP)
Les hôpitaux soutenus de toute part
Entreprises et particuliers multiplient les gestes d'aide aux soignants des établissements de santé luxembourgeois. Une solidarité appréciée par les équipes et souvent bien utile.
Le Luxembourg combat le coronavirus
Avec des dizaines d'infections officiellement recensées, le Grand-Duché a choisi de prendre des mesures drastiques pour limiter la propagation du covid-19. Des mesures qui impactent le quotidien des 614.000 résidents et des 200.000 frontaliers du pays.
Lok , Bascharage , Coronavirus , Drive In Test Coronavirus  , Sars-CoV-2 , Covid-19 , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort