Changer d'édition

La reprise infectieuse visible en station d'épuration
Luxembourg 2 min. 05.07.2021
Pandémie au Luxembourg

La reprise infectieuse visible en station d'épuration

Ce rebond de la densité virale relevée dans les eaux issues des ménages luxembourgeois signifie-t-elle le début d'une quatrième vague covid? La réponse ne va pas tarder.
Pandémie au Luxembourg

La reprise infectieuse visible en station d'épuration

Ce rebond de la densité virale relevée dans les eaux issues des ménages luxembourgeois signifie-t-elle le début d'une quatrième vague covid? La réponse ne va pas tarder.
Photo : Chris Karaba
Luxembourg 2 min. 05.07.2021
Pandémie au Luxembourg

La reprise infectieuse visible en station d'épuration

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Si depuis des semaines, les chercheurs du LIST notaient l'affaiblissement de la présence du covid-19 dans les eaux usées des ménages luxembourgeois, les dernières analyses vont en sens inverse.

Depuis un an et demi, les autorités sanitaires ont l’œil rivé sur l'étude Coronastep du LIST. Semaine après semaine, le Luxembourg institute of science & technology se fait ainsi fort de dépister le covid dans les eaux entrant en station d'épuration. Une analyse qui recommence à montrer une présence plus forte du virus ces derniers jours. L'indicateur confirmant la reprise des infections constatée dans le bilan régulier du ministère de la Santé.


La vaccination des frontaliers devient réalité
Une liste d'attente sera ouverte tout spécialement à l'intention des salariés issus de France, Belgique ou Allemagne. Le tout étant qu'un maximum de personnes, présentes sur le territoire national, soient les mieux immunisées possible.

Ainsi, après avoir traduit depuis plusieurs semaines une tendance baissière, les relevés du LIST s'affolent à nouveau. Des échantillonnages menés dans les 13 stations d'épuration du pays, il ressort «une prévalence nationale élevée du virus». Et les chercheurs d'être plus précis même dans leur dernier relevé : " Une augmentation significative est notifiable à Beggen (NDLR : Luxembourg donc), Hesperange, Bettembourg, Mersch, Boevange et Echternach.

Le seul motif -temporaire- de soulagement étant que les stations d'épuration du nord du pays «ne semblent pas être impactées à ce jour». A voir ce que l'avenir dira car, sans contexte, le Grand-Duché assiste à une fièvre infectieuse inattendue de façon si précoce. Et Xavier Bettel est le parfait exemple que la situation est encore loin d'être maîtrisée; le Premier ministre ayant été admis à l'hôpital une semaine après avoir été déclaré positif au coronavirus.

Face à cette nouvelle poussée du virus, chacun y va de son explication. A commencer par l'influence négative du variant Delta du virus (désormais principale cause d'infection au Luxembourg). Même le ministre de l'Intérieur y est allé de son explication, vendredi. Henri Kox (Déi Gréng) lâchant franco : «Les points chauds sont les discothèques avec les gens sans masque. La hausse des cas peut aussi être attribuée aux fêtes privées et dans des lieux clos organisées à l'occasion de la Fête nationale».


Wort.lu. ITV Dr Jean-Claude Schmit-Direction de la Santé. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Un risque «faible mais pas nul» de nouvelle vague
Bien que la pandémie marque le pas au Luxembourg, les questions restent nombreuses quant à l'évolution de la situation sanitaire, notamment en raison des mutations du virus. Etat des lieux avec le Dr Jean-Claude Schmit, directeur de la Santé.

La Task-Force Covid n'a pas caché son inquiétude, la semaine passée, face à la multiplication des nouveaux cas (x3 en sept jours!). Ses membres pointaient eux aussi du doigt les «événements super-propagateurs» (du style rassemblement), et recommandaient des «efforts soutenus en matière de distanciation sociale, d'hygiène et de traçage des contacts». En l'état actuel, la Task-Force prévoit de l'ordre de 160 à 360 cas par jour à l'automne. Les faits auront peut-être déjà rattrapé ce niveau d'ici peu. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

A Steinfort, la nouvelle station d'épuration qui vient d'entrer en fonction traitera les eaux sales des ménages de Hagen, Kahler, Kleinbettingen et Steinfort mais aussi des communes belges de Sélange, Barnich, Autelbas ou Sterpenich.
Die Grenze verläuft über den Weg, links neben der Anlage. Die grüne Farbe des vorderen Beckens ist durch Algen, der Schaum im Zweiten durch Sauerstoffzufuhr zu erklären.
De la protection de la ressource au traitement des eaux usées, Raymond Erpelding estime que le Grand-Duché progresse bien. Entretien avec l'ingénieur luxembourgeois qui vient de prendre la présidence de l'Association européenne de l'eau.
FILLING GLASS WITH WATER TRINKWASSER EAU SONNE