Changer d'édition

La rédac en vadrouille: En segway dans les vignes
En haut du Felsberg

La rédac en vadrouille: En segway dans les vignes

Christelle Brucker
En haut du Felsberg
Luxembourg 2 3 min. 22.07.2018

La rédac en vadrouille: En segway dans les vignes

Notre série d'été "La rédac en vadrouille" met en scène nos journalistes à travers le Luxembourg. Dans ce deuxième épisode, rendez-vous en segway pour une balade bucolique au départ de Remich!

Par Sophie Wiessler, Noémie Koppe et Christelle Brucker


La rédac en vadrouille: tous les épisodes de notre série d'été
Suivez les aventures des journalistes de la rédaction francophone de wort.lu aux quatre coins du Luxembourg.

Une après-midi de flânerie dans le sud-est du pays, du côté de Remich et de ses vallons creusés par la Moselle, les vignes ensoleillées comme décor à perte de vue...

Voilà l'un des incontournables de l'été au Luxembourg. Pour épicer un peu cette sortie, nous avons revisité ce classique en partant pour 2 heures de balade en segway tout terrain à travers les vignobles.

Accrochez-vous, c'est parti!

Rendez-vous non loin des quais de Moselle avec nos instructeurs André et Christelle, 13.000 km au compteur à eux deux: "Première fois?", nous lance Christelle, en ajustant son casque. "Vous allez voir, c'est une sensation géniale!"

Avant de s'engager dans les petits chemins réservés d'ordinaire aux tracteurs, un petit cours s'impose: il faut apprendre à dompter la bête.

Un pied sur la plateforme, puis l'autre, les mains sur le guidon: les moniteurs montrent l'exemple. "On ne tire jamais sur les poignées, on reste bien droit, on serre les fesses. Il suffit de mettre les épaules vers l'avant pour que le segway avance, en arrière pour qu'il ralentisse."

Grand bol d'air en pleine nature 

Je me lance, un peu stressée, suivie de Noémie et de Sophie: la première impression est plutôt déstabilisante par rapport au vélo par exemple, mais c'est agréable. On ne se sent pas en déséquilibre.


Cet été, la rédaction quitte le bureau: six épisodes au programme
La rédaction francophone de wort.lu vous propose sa série estivale "La rédac en vadrouille". Suivez nos journalistes sur les chemins, sur l'eau, sous terre et dans les airs!

Le segway est motorisé alors il paraît vivant, il réagit à nos mouvements et essaye de se faire la malle si on ne le cale pas correctement à l'arrêt: fous rires garantis. 

On ne s'en sort pas si mal, on se détend: les sourires se décrispent enfin, avec les conseils et encouragements d'André. 10 minutes plus tard, nous voilà prêtes pour l'aventure: c'est parti.

A 20 km/h, en file indienne, la petite troupe longe la Moselle. On franchit des trous, des bosses, on passe sur des branches d'arbres, les genoux bien souples. 

C'est vrai, la sensation est super: un sentiment de liberté mêlé au plaisir de profiter pleinement de la nature, sans effort, un grand bol d'air en prime.

Au sommet du Felsberg

André guide le groupe vers les premières pentes. Le bruissement du vent dans les feuilles de vignes, les oiseaux, on profite de ce moment de détente et on oublie complètement la machine qui sait se faire silencieuse.

On grimpe, on grimpe: "Garde bien les épaules en avant, écoute le moteur", conseille Christelle, rassurante dans les montées les plus raides.


La rédac en vadrouille: À vélo dans le «Dällchen» du Far West
Ce premier épisode de notre série d'été, "La rédac en vadrouille" vous emmène à vélo dans le «Dällchen West Tour».

Arrivés en haut du Felsberg, le paysage s'étend sous nos yeux, la Moselle, les maisons toutes petites en bas, la réserve naturelle Haff Remich: sortez vos appareils photo, effet "waouh" garanti.

On fait une pause sous l’œil bienveillant de Saint Donat dont la statue protège les vignes contre la grêle et les orages. Normalement, pour arriver jusqu'à lui, il faut gravir 580 marches... Bon, nous, on a un peu triché!

Accessible à tous dès 14 ans

Après 17 kilomètres entre Schwebsange, Wintrange et Remerschen, il est temps de regagner la camionnette: les jambes flageolent un peu en posant le pied au sol, mais quel bon moment on vient de passer!

Chacune raconte ce qu'elle a préféré: sans surprise, le passage en plein cœur des vignes fait l'unanimité. 

On en profite pour poser nos questions à l'instructrice.

"Le parcours qu'on a fait aujourd'hui plaît beaucoup mais les gens demandent aussi beaucoup les tours sur les chemins forestiers du Bambësch ou dans la réserve naturelle Ellergronn pour laquelle nous bénéficions d'une autorisation du ministère", explique Christelle. 

Du côté des contraintes "techniques", pour faire du segway, engin motorisé de 4CV qui va jusqu'à 20 km/h, il faut avoir au moins 14 ans. Le poids du conducteur doit être compris entre 45 et 118 kg pour permettre à la machine de bien fonctionner.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet