Changer d'édition

La question de la priorité vaccinale bientôt tranchée
Luxembourg 3 min. 03.06.2021

La question de la priorité vaccinale bientôt tranchée

Aux yeux de la CGFP, la décision tardive du gouvernement «met en danger la santé des jeunes travailleurs», notamment les enseignants et les policiers.

La question de la priorité vaccinale bientôt tranchée

Aux yeux de la CGFP, la décision tardive du gouvernement «met en danger la santé des jeunes travailleurs», notamment les enseignants et les policiers.
Photo: AFP
Luxembourg 3 min. 03.06.2021

La question de la priorité vaccinale bientôt tranchée

Marie DEDEBAN
Marie DEDEBAN
Le gouvernement décidera «la semaine prochaine» si certaines professions pourront être désignées comme prioritaires à la vaccination. De son côté la CGFP s'impatiente, d'autant que les conditions préalables ont été remplies d'après elle.

Faut-il élargir la liste des professions prioritaires à la vaccination ? La question fait débat depuis plusieurs mois entre la Confédération générale de la fonction publique (CGFP) et le gouvernement. Et si les deux parties semblaient être parvenues à un accord le 3 mai dernier, le silence de Xavier Bettel (DP) inquiète la CGFP. 


Lokales, Rentrée Scolaire, Erster Schultag, Schule, Schulbücher, Schüler Grundschule Sassenheim, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Profs et policiers devront patienter pour être vaccinés
Alors qu'il s'y était jusque-là refusé, le Premier ministre a donné son accord pour que certaines professions soient placées en priorité dans le plan vaccinal, sous certaines conditions. Le Conseil d'éthique doit notamment donner son avis.

Ainsi, lors de la conférence de presse sur l'assouplissement de la loi covid, le Premier ministre a indiqué «qu'une décision serait prise la semaine prochaine» à ce sujet. Pourtant, les conditions énoncées par le chef de gouvernement sont réunies «depuis plusieurs jours», indiquent ce jeudi les représentants de la fonction publique. La priorisation ne pouvait notamment pas être envisagée tant que tous les résidents de plus de 45 ans «n'avaient pas reçu une invitation à se faire vacciner». Une condition «désormais remplie», souligne la CGFP dans un communiqué. 

En revanche, la Commission nationale d'éthique (CNE) devait également y être favorable. Et si Max Lemmer, attaché de presse de la CGFP, affirme que le gouvernement aurait dû recevoir «un avis pertinent de la Commission avant les vacances de la Pentecôte», rien ne dit que celui-ci aille en son sens. Dans son dernier avis publié le 1er mars, la CNE recommandait de placer en priorité sur la liste de vaccination «les personnes en contact direct avec les malades», et non pas une profession à part entière. Elle indiquait également que cette priorisation ne devait pas pénaliser les personnes vulnérables.

La santé des fonctionnaires «en danger»

De son côté, la CGFP n'en démord pas: certains fonctionnaires comme les enseignants et les policiers doivent pouvoir se faire injecter le vaccin en priorité. Ceux-ci «sont exposés à un risque accru d'infection dans le cadre de leur travail», répètent les représentants de la fonction publique. «Au lieu d'annoncer la couleur, le gouvernement préfère jouer la montre», estime la CGFP, ajoutant que «la santé des jeunes travailleurs» est pendant ce temps «mise en danger».

Pour rappel, seuls les médecins, infirmiers et autres sous-traitants du secteur de la santé ont pu être vaccinés en priorité. Le gouvernement a jusque-là favorisé la vaccination par tranche d'âge, tout en offrant la possibilité à chaque résident de s'inscrire sur des listes parallèles. Le Premier ministre a d'ailleurs indiqué que la vaccination des 12-15 ans serait évoquée «la semaine prochaine» elle aussi. A ce jour, 135.558 personnes disposent d'un «schéma vaccinal complet».


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Quitte à facturer maintenant le dépistage PCR payant, le gouvernement veut voir encore progresser le nombre de citoyens vaccinés contre le coronavirus. Histoire de gagner la course contre-la-montre face au virus.
Politik, briefing Lenert/Bettel, Xavier Bettel, Paulette Lenert Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
A l'instar d'autres chefs de gouvernement dans le monde, le Premier ministre luxembourgeois a demandé à recevoir le sérum du laboratoire anglo-saxon. L'objectif: rassurer les particuliers suite à la controverse autour de quelques cas de thromboses.
Luxtimes,Xavier Bettel bekommt Coronaimpfung.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Alors qu'il s'y était jusque-là refusé, le Premier ministre a donné son accord pour que certaines professions soient placées en priorité dans le plan vaccinal, sous certaines conditions. Le Conseil d'éthique doit notamment donner son avis.
Lokales, Rentrée Scolaire, Erster Schultag, Schule, Schulbücher, Schüler Grundschule Sassenheim, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Dès la fin de cette semaine, le ministère de la Santé luxembourgeois débutera l'envoi des invitations pour la plus grande part de la population résidente. Des adolescents aux quinquas, à chacun son tour désormais.
26.04.2021, Kanada, Montreal: Ein Mitarbeiter filmt die Impfung einer Kollegin in einer COVID-19-Impfklinik am CAE-Hauptsitz. Im Montrealer Hauptquartier des Flugsimulationstechnologie-Herstellers begann ein Programm der Provinz zur Durchführung von Impfungen in großen Unternehmen. Foto: Paul Chiasson/The Canadian Press via ZUMA/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Pour l'heure, le comité d'éthique n'est pas favorable à donner la priorité à l'accès aux vaccins anti-covid à tel ou tel métier. Mais si tel devait être le cas, dans les mois à venir, il faudrait alors une égalité de traitement entre salariés résidents et frontaliers.
Pharmacist Gurjit Dhadday (R) administers a Oxford/AstraZeneca Covid-19 vaccine  injection to pharmacist Josh Athwal at the Black Country Living Museum in Dudley, central England, on January 25, 2021. - Over 30 new coronavirus vaccination centres were set to open around England this week, including at the Black Country Living Museum, used as the backdrop to the award-winning period crime drama Peaky Blinders, as Britain's largest ever innoculation programme continues to gain pace. (Photo by Oli SCARFF / AFP)
Le Statec vient de dresser le portait robot des 150.000 salariés qui, au Luxembourg, se sont retrouvés en première ligne quand l'épidémie a débuté. Des femmes principalement, aux contrats précaires le plus souvent.
Wirtschaft, Die Lage in der Luftfrachbranche. Boom nur ein Strohfeuer, LuxairCargo, Luxair, Cargo, Cargolux, Frachtflugzeug, Coronavirus, COVID 19, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort