Changer d'édition

La PRIMe House rencontre le succès
Luxembourg 2 min. 25.02.2020 Cet article est archivé

La PRIMe House rencontre le succès

Les subventions relatives au paquet «Banque climatique et logement durable» seront reconduites après la fin de cette année.

La PRIMe House rencontre le succès

Les subventions relatives au paquet «Banque climatique et logement durable» seront reconduites après la fin de cette année.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 2 min. 25.02.2020 Cet article est archivé

La PRIMe House rencontre le succès

Le régime d'aides financières qui met l'accent sur la construction et la rénovation de logements durables a le vent en poupe depuis sa mise en pratique. En effet, quelque 1.800 primes ont été accordées depuis 2017, selon les chiffres donnés par le ministre Henri Kox.

(DH) - Les trois mesures et la nouvelle certification regroupées en 2017 sous le terme «Banque climatique et logement durable» trouvent leur public. Pour preuve, depuis la mise en application des mesures soutenues par le gouvernement, 1.800 aides dites PRIMe House ont été accordées. Dans le même temps, 133 demandes de prêts climatiques à taux réduit ont été introduites au guichet unique des aides au logement.

Pour rappel, la PRIMe House est un bonus écologique qui peut s'ajouter aux subventions de base que sont les prêts, à taux zéro ou réduits, si l'on opte pour des matériaux renouvelables et une fixation mécanique démontable. Dans le contexte de la volonté de réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre et de l'instauration, à compter de 2021 d'une taxe CO2, cette incitation financière connaît actuellement une forte demande. C'est ainsi qu'outre les 1.800 aides déjà accordées - rénovations énergétiques et installations techniques -, près de 900 demandes d'accord de principe ont déjà été validées.

Quant au prêt climatique, le deuxième levier mis en place par le gouvernement,  il permet le préfinancement des travaux de rénovation énergétique pour les logements de plus de dix ans. Ce dispositif est accordé par des banques conventionnées et deux formules sont proposées. La première est à taux réduit, pour un maximum de 100.000 euros sur 15 ans, la seconde à taux zéro, pour un maximum de 50.000 euros sur 15 ans.


Aides et taxes à venir pour préserver le climat
Si le Luxembourg veut réduire de 55% ses émissions de gaz à effet de serre, cela ne se fera pas sans contraintes, ni incitations. Et la mesure la plus spectaculaire est l'instauration, à compter de 2021 d'une taxe CO2 qui touchera entreprises comme particuliers.

Suite à l'interpellation de David Wagner (Déi Lénk), Henri Kox (Déi Gréng), le ministre du Logement, vient d'apporter quelques précisions à ce sujet. C'est ainsi que le ministre a indiqué que 20 demandes de prêt climatique à taux zéro avaient été introduites au guichet unique, jusqu'au mois de janvier dernier. Douze sont actuellement en cours d'instruction.

Pour ce qui est  du prêt climatique à taux réduit, 133 demandes ont été effectuées entre janvier 2017 et fin janvier 2020, dont 102 sont en cours d'instruction. Pour l'heure, 24 ménages ont pu en bénéficier. La somme totale des montants déboursés dans ce contexte par l'Etat s'élève jusque fin décembre 2019 à 40.000 euros.

Prolongation des primes au-delà de 2020

Les dossiers qui n'aboutissent pas font figure d'exception. Seules sept demandes pour un prêt à taux zéro et deux demandes pour un prêt à taux réduit ont été refusées à ce jour. En cause, des demandeurs qui ne donnent pas suite à leur démarche ou en raison du non-respect des critères de surface ou d'ancienneté de l'immeuble.

Henri Kox estime qu'il est «difficile de tirer des conclusions après seulement trois ans au regard de la durée de préparation et de mise en œuvre des chantiers de rénovation». Une chose est certaine toutefois, la  PRIMe house et le prêt climatique seront prolongés au-delà de 2020. Ils seront même revus «dans le souci d'en assurer une plus grande attractivité moyennant, entre autres, une simplification administrative».


Sur le même sujet

Instauré en juin 2020 afin d'accélérer l'amélioration thermique des bâtiments et donc lutter contre les émissions de CO2, le programme «Neistart Lëtzebuerg» a connu près de 800 demandes d'accord. Soit près du double du niveau enregistré avant la revalorisation des subsides.
Avec un budget gonflé de 11% pour le ministère du Logement et un paquet de mesures annoncées, le gouvernement se donne plus de moyens pour faire face à la pénurie d'habitats abordables. «De l'affichage», gronde l'opposition.
Picture shows an empty construction area in Burgos on March 30, 2020, on the day that all non-essential activities were ordered to halt trying to contain the coronavirus spread. - Spain, already struggling with high unemployment and debt, is bracing for the impact of the government's decision to put the country's economy into "hibernation" to fight the spread of coronavirus. Grappling with Europe's second-worst outbreak of the disease after Italy, the government on March 14 imposed a lockdown and yesterday it went even further, banning all non-essential work for two weeks in the nation of around 47 million people. (Photo by CESAR MANSO / AFP)
Le Luxembourg renforce ses aides et incitations en faveur du solaire. Avec un objectif national de 23 % à 25% d’énergies renouvelables à atteindre en 2030 et de 100 % à long terme.