Changer d'édition

«L'Europe doit se montrer plus unie que jamais»
Luxembourg 4 3 min. 15.03.2022 Cet article est archivé
Roberta Metsola en visite officielle au Luxembourg

«L'Europe doit se montrer plus unie que jamais»

Le Grand-Duc a reçu en audience ce mardi matin la présidente du Parlement européen.
Roberta Metsola en visite officielle au Luxembourg

«L'Europe doit se montrer plus unie que jamais»

Le Grand-Duc a reçu en audience ce mardi matin la présidente du Parlement européen.
Photo: Maison du Grand-Duc
Luxembourg 4 3 min. 15.03.2022 Cet article est archivé
Roberta Metsola en visite officielle au Luxembourg

«L'Europe doit se montrer plus unie que jamais»

Mélodie MOUZON
Mélodie MOUZON
Roberta Metsola a été reçue par le Grand-Duc ce mardi matin. Elle a participé également à une réunion de travail avec le Premier ministre et s'est adressé aux députés à la Chambre, en soulignant l'importance de la solidarité européenne contre à la guerre en Ukraine.

Pour sa première visite officielle en tant que nouvelle présidente du Parlement européen, Roberta Metsola avait choisi le Luxembourg, un pays «dont on connaît l'importance pour le projet européen». Dans le cadre de cette visite de travail, la Maltaise a été accueillie par le Premier ministre Xavier Bettel (DP), à l’Hôtel Saint-Maximin pour une réunion de travail.


European parliament's acting speaker, Maltese politician Roberta Metsola, adresses the European Parliament during a plenary session to elect its new president in Strasbourg on January 18, 2022. (Photo by PATRICK HERTZOG / AFP)
Roberta Metsola prend la tête du Parlement européen
La conservatrice maltaise Roberta Metsola a été élue présidente du Parlement européen ce mardi 18 janvier. Elle prend la suite de l'Italien David Sassoli.

Roberta Metsola a également rencontré ce mardi le ministre des Affaires étrangères et européennes, Jean Asselborn, au ministère des Affaires étrangères et européennes.  À l’ordre du jour des discussions figuraient essentiellement les préparatifs du prochain Conseil européen qui se tiendra les 24 et 25 mars 2022 à Bruxelles, ainsi que les principaux dossiers d’actualité européenne et internationale.

La conservatrice maltaise a par ailleurs été reçue en audience ce mardi matin par le Grand-Duc dans le cadre de cette visite de travail.

Roberta Metsola a ensuite fait une déclaration officielle ce mardi après-midi devant les députés lors du début de la séance publique à 14h30. 

Avant cette intervention, Fernand Etgen (DP), le président de la Chambre, a souligné l'importance qu'accordait Roberta Metsola au dialogue avec les parlements nationaux. «Les parlements nationaux sont de hauts-lieux de la démocratie et le meilleur ancrage des politiques européennes. Ils permettent une reconnexion  des citoyens avec l'Europe», a -t-il déclaré, expliquant que l'Europe ne tolérerait pas «la montée du populisme». «Nous avons l'obligation de combattre les discours de haine». 

Avant de céder la parole à la Maltaise, Fernand Etgen a encore salué la «réponse commune et claire de l'Europe» face à la «guerre d'agression» menée par la Russie en Ukraine. «La démocratie vaincra».

«L'Europe doit se montrer ambitieuse»

Sans surprise, la guerre en Ukraine a occupé une grande partie du discours de la nouvelle présidente du Parlement européen et de la séance de questions-réponses qui a suivi. «Nous pensions que nous étions en sécurité mais cette paix a volé en éclats», a-t-elle déclaré. «C'est maintenant que l'Europe doit se montrer ambitieuse. La façon dont nous réagirons pour défendre nos valeurs européennes sera décisive». 

La présidente du Parlement européen a alors avancé plusieurs pistes pour que l'Europe réaffirme sa position. D'abord, en diminuant sa dépendance énergétique par rapport à la Russie, et pour ce faire, il faudra «réinvestir dans les énergies renouvelables» mais aussi dans les nouvelles technologies et pousser la réflexion plus loin en ce qui concerne la sécurité alimentaire de l'Europe. 

«Que la Russie ne puisse plus poursuivre cette guerre»

Roberta Metsola est également revenue sur les sanctions européennes imposées à la Russie. «Le but de ces sanctions est de faire mal et que la Russie ne puisse plus poursuivre cette guerre. Il fallait un message fort.» 

Pour la présidente du Parlement européen, si la crise en Ukraine comme celle du covid-19 ont permis de rassembler les Européens, l'Europe doit dès maintenant se montrer plus que jamais unie face aux crises auxquelles elle est confrontée. 

La troisième femme présidente

La conservatrice maltaise est seulement la troisième femme à accéder à la fonction de présidente du Parlement européen, après les Françaises Simone Veil (1979-1982) et Nicole Fontaine (1999-2002), et la première Maltaise. Elle a succédé à l'Italien David Sassoli, décédé le 11 janvier dernier. Elle dirigera l'institution jusqu'aux prochaines élections européennes, à l'été 2024. 

Cette mère de 4 enfants s'est attiré les critiques de certains de ses collègues lors de sa nomination en raison de ses convictions anti-avortement, une opinion très largement répandue à Malte, dernier pays de l'UE où l'IVG reste complètement illégale.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le président français Emmanuel Macron et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, se sont dits lundi favorables à des changements des traités européens afin de rendre l'UE plus «efficace et indépendante», une proposition qui se heurte déjà à l'opposition de près de la moitié des Etats membres.
France's President Emmanuel Macron (L), European Parliament president Roberta Metsola (C) and European Commission President Ursula von der Leyen (R) hold a joint press conference at the Conference on the Future of Europe and the release of its report with proposals for reform, in Strasbourg, eastern France, on May 9, 2022. (Photo by Ludovic MARIN / POOL / AFP)
Les ministres des Finances de l'UE se réunissent ce lundi à Bruxelles pour évaluer l'impact de la guerre en Ukraine sur l'économie européenne. Yuriko Backes plaide pour plus d'investissements dans les énergies renouvelables.
02.02.2022 Yuriko Backes , Finanzminister , Finanzministerin , Portät , interview  Foto : Marc Wilwert / Luxemburger Wort