Changer d'édition

La première victime du covid décédait il y a un an
Luxembourg 3 min. 13.03.2021 Cet article est archivé

La première victime du covid décédait il y a un an

Désormais entré dans les moeurs, le covid continue d'impacter le quotidien du Luxembourg depuis un an.

La première victime du covid décédait il y a un an

Désormais entré dans les moeurs, le covid continue d'impacter le quotidien du Luxembourg depuis un an.
Photo: AFP
Luxembourg 3 min. 13.03.2021 Cet article est archivé

La première victime du covid décédait il y a un an

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Deux semaines après le signalement du premier cas d'infection au Luxembourg, le pays enregistrait officiellement le premier décès d'une personne positive au coronavirus, le 13 mars. 365 jours plus tard, les conséquences de la pandémie restent encore d'actualité.

«Je me souviens très très bien de l'annonce du premier décès, ça a été un choc pour moi et devoir l'annoncer en tant que ministre de la Santé a été très très dur». Un an après le décès de la première victime du covid, Paulette Lenert (LSAP) assure auprès du Luxemburger Wort être marquée par cet événement qui «a rendu la situation indéniable». Un an plus tard, la situation reste tout aussi prégnante, puisque la situation reste encore et toujours marquée par les conséquences du virus. Tour d'horizon.

  • Qui sont les victimes?

Officiellement, le pays compte 688 victimes décédées après avoir contracté le virus. Très majoritairement des personnes âgées de plus de 70 ans, selon les statistiques officielles qui évoquent près de neuf cas sur dix, les personnes les plus à risque restant les plus de 79 ans qui représentent 67,8% des victimes. 

Toutefois, les quelque 2.880 infections actives recensées touchent principalement la population active puisque les tranches d'âge comprises entre 25 et 54 ans enregistrent les plus forts taux d'infections. La présence des variants, plus contagieux, se remarque également parmi les plus jeunes et circulent notamment dans les établissements scolaires.

  • Vers une troisième vague?

Depuis le 1er mars, le pays a enregistré non seulement 42 décès, mais affronte également une hausse des hospitalisations. Encore sous la barre des 100 patients au début du mois, le nombre de personnes présentes dans les hôpitaux car positives au covid-19 flirte désormais avec la barre des 130 cas. Dont plus de 30 dans les différentes unités de soins intensifs du pays, tendance à la hausse. Pour rappel, le «record» enregistré au cours de la deuxième vague était de 50 patients dans les unités spécialisées.

  • Quid de la vaccination?

Initiée le 28 décembre dernier, la campagne d'injection des vaccins concerne à ce jour quelque 54.900 personnes. Malgré les doutes concernant un lot du sérum produit par AstraZeneca, l'adhésion de la population au dispositif sanitaire reste importante. La stratégie du gouvernement de donner la priorité aux soignants afin de créer un premier bouclier sanitaire, puis les personnes vulnérables avant le reste de la population ne fait pas de vague. Seule exception notable, la polémique née de la vaccination indue de trois membres du conseil d'administration des hôpitaux Robert-Schuman, de personnels du Centre hospitalier du nord à Ettelbruck et d'Henri Grethen, président du conseil d'administration des Hospices civils de la Ville.

Vendredi, à la Chambre, lors du débat sur le vote de la dixième loi covid, la ministre de la Santé a indiqué que la troisième phase de vaccination débuterait «la semaine prochaine». Les personnes âgées entre 70 et 74 ans devront donc recevoir prochainement leur invitation à se rendre dans les différents centres de vaccination.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La ministre de la Santé a détaillé l'avancée de la campagne de vaccination par catégorie d'âge au terme de 11 mois d'injections anti-covid. Une des leçons étant qu'un 20-29 ans sur trois ne dispose pas d'un schéma vaccinal complet.
26.11.2021, Schleswig-Holstein, Eutin: Krankenschwester Swenja Grandke impft in der Impfstelle Eutin gegen das Corona Virus. Heute starten in ganz Schleswig-Holstein zunächst 24 Impfstellen, um die Geschwindigkeit bei den COVID-19-Auffrischimpfungen zu erhöhen und die Praxen der niedergelassenen Ärztinnen und Ärzte bei den Corona-Impfungen zu unterstützen und zu entlasten. Foto: Markus Scholz/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le virologue Claude Muller salue l'offre d'une troisième dose pour les plus de 18 ans. Il encourage le gouvernement à davantage cibler les personnes vulnérables dans cette nouvelle étape de la campagne de vaccination.
Les mesures sanitaires en vigueur seront bel et bien prolongées jusqu'au 2 avril prochain, suite au vote des députés de la majorité. CSV, déi Lénk, Piraten et ADR ont voté contre, ce vendredi.
IPO , Chamber , Cercle Municipal , Neues Covid-19 Gesetz , Sars-Cov-2 , Corona , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Dans sa lutte contre le covid-19, le Grand-Duché a misé sur le dépistage massif. Mais pour la ministre de la Santé, la quantité ne se fait pas aux dépens de la qualité.
Illustration, beim LMS, Covid-Testzentrum, Corona, Testing, testen, Covid-19, Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort