Changer d'édition

«La Première Guerre mondiale est traitée comme une petite guerre» au Luxembourg
Luxembourg 5 2 min. 08.11.2018 Cet article est archivé

«La Première Guerre mondiale est traitée comme une petite guerre» au Luxembourg

Historien à l'Université de Luxembourg, Denis Scuto relève que durant la Première Guerre mondiale 136 bombardements alliés ont fait 53 morts et des centaines de blessés au Luxembourg». En fond, la photo d'archive d'un avion français abattu dans le ciel de Differdange le 10 février 1917.

«La Première Guerre mondiale est traitée comme une petite guerre» au Luxembourg

Historien à l'Université de Luxembourg, Denis Scuto relève que durant la Première Guerre mondiale 136 bombardements alliés ont fait 53 morts et des centaines de blessés au Luxembourg». En fond, la photo d'archive d'un avion français abattu dans le ciel de Differdange le 10 février 1917.
Screenshot vidéo LW / Photo: Musée national d'Histoire militaire à Diekirch.
Luxembourg 5 2 min. 08.11.2018 Cet article est archivé

«La Première Guerre mondiale est traitée comme une petite guerre» au Luxembourg

Maurice FICK
Maurice FICK
Saviez-vous que la «Grande Guerre» de 1914-1918 fait plutôt figure de «petite guerre» au Luxembourg? Qu'on entendait les bombes de Verdun jusqu'ici? Que le pays, bien que neutre, a été bombardé? L'historien Denis Scuto explique pourquoi le centenaire de l'Armistice n'est pas commémoré au Luxembourg comme actuellement en France.

De Verdun à la Somme, le road-trip présidentiel d'Emmanuel Macron commémore durant toute cette semaine, sur les champs de bataille de la Grande Guerre, le centenaire de l'Armistice. La fin de la Première Guerre mondiale. Bien que l'Armistice «à l'époque ait évidemment été accueilli avec beaucoup de soulagement également au Luxembourg, la «Grande Guerre» comme l'a dit l'historien Benoît Majerus fait plutôt «figure de petite guerre au Luxembourg», rappelle Denis Scuto.

Dans une interview en cinq questions menée devant le «Monument oublié» des victimes civiles de Clausen et Neudorf, le professeur en histoire contemporaine du Luxembourg Centre for Contemporary and Digital History (on écrit: C²DH) à l'origine de l'exposition digitale «Éischte Weltkrich - Remembering the Great War in Luxembourg» que vous pouvez consulter depuis votre canapé, nous explique pourquoi au Grand-Duché les monuments consacrés au souvenir de la Première Guerre mondiale «se comptent sur les 10 doigts des deux mains alors qu'il y en  a plus de 500 pour commémorer la Seconde Guerre mondiale»:

Longuement commémoré en France cette semaine, comment a été vécu l'Armistice en 1918 au Luxembourg?

Cent ans après comment peut-on caractériser l'épisode de la Première Guerre mondiale dans l'Histoire du Luxembourg ?

Plusieurs milliers de Luxembourgeois ont toutefois participé aux combats. Racontez-nous...

Pourquoi ne commémore-t-on pas le centenaire de l'Armistice au Luxembourg?

Quel est ce «monument oublié» à Luxembourg-Ville? A la mémoire de qui a-t-il été construit?  




Sur le même sujet

Commémoration au Monument du Souvenir
Après avoir assisté à la cérémonie officielle du Centenaire de la Première Guerre mondiale à Paris ce dimanche matin, le couple grand-ducal est rentré dès l'après-midi à Luxembourg pour un moment de recueillement dans la capitale.