Changer d'édition

La population résidente s'intéresse à la politique nationale
Luxembourg 26.04.2018 Cet article est archivé

La population résidente s'intéresse à la politique nationale

Luxembourg 26.04.2018 Cet article est archivé

La population résidente s'intéresse à la politique nationale

Sophie WIESSLER
Sophie WIESSLER
Six mois avant les élections législatives - qui se dérouleront donc en octobre prochain -, une étude TNS Ilres a été menée afin de mesurer l'intérêt des résidents du pays pour la politique. Du côté du Luxembourg comme des pays frontaliers.

Il apparaît que la population résidente est très intéressée par le monde politique au niveau national: 85% se disent ainsi intéressés par l’actualité politique au Luxembourg. 

L’intérêt est plus marqué parmi les résidents luxembourgeois (55% sont fortement intéressés), mais les résidents étrangers ne sont pas en reste et sont également très nombreux à signaler leur intérêt pour la politique nationale (82%).

On ne relève ainsi que 15% de résidents luxembourgeois qui ne sont pas intéressés par les enjeux politiques du pays. Cet intérêt est plus marqué parmi les résidents masculins et augmente également clairement avec l’âge des répondants.

Et pour les pays frontaliers?

Cette étude s'est également intéressée à l'intérêt des résidents pour les actualités politiques étrangères, et notamment avec les pays frontaliers au Grand-Duché.

59% des sondés signalent leur intérêt pour la situation politique en France, même si la majorité d’entre eux n’est que «plutôt» intéressée. Contrairement à la situation au niveau national, ce sont les résidents étrangers qui en comparaison sont plus fortement intéressés.

Constat similaire pour le monde politique en Allemagne: une majorité se dit «plutôt» intéressée (41%), mais ici, l’intérêt est plus marqué parmi les résidents luxembourgeois, plus proches de la culture allemande.

En revanche, du côté de la Belgique, c'est tout le contraire:  68% signalent ne pas être intéressés par l'actualité politique belge.

Sondage en ligne réalisé en avril 2018 auprès de 518 personnes représentatives de la population luxembourgeoise âgée de 16 ans et plus.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

On aurait pu s'attendre à ce que les Luxembourgeois pestent contre les radars et c'est tout le contraire: 69% des sondés du PolitMonitor sont favorables à cette mesure de sécurité routière récemment introduite sur les routes du pays.
Fixer Radar ,Neue Radaranlage in Schoenfels. Blitzer. Foto.Gerry  Huberty
Obtenir la nationalité luxembourgeoise afin de participer au débat démocratique? Depuis les résultats du référendum, certains de vous se posent la question. La loi, les chiffres, les démarches: on vous dit tout sur l'obtention de la nationalité luxembourgeoise.
Pour obtenir la double nationalité, il faut d'abord s'assurer que son pays d'origine admet son principe car ce n'est pas le cas pour tous les pays de l'Europe.