Changer d'édition

La police veille au respect du couvre-feu
Luxembourg 02.11.2020 Cet article est archivé

La police veille au respect du couvre-feu

Ceux qui ne respectent pas le couvre-feu risquent un avertissement taxé de 145 euros.

La police veille au respect du couvre-feu

Ceux qui ne respectent pas le couvre-feu risquent un avertissement taxé de 145 euros.
Photo : Chris Karaba
Luxembourg 02.11.2020 Cet article est archivé

La police veille au respect du couvre-feu

Pour briser la vague de contaminations et éviter un reconfinement, l'institution en charge de l'ordre public annonce renforcer ses contrôles de nuit, avec un accent tout particulier mis sur le respect des horaires et les fêtes illégales.

(ASdN avec DPA) - Malgré la virulence de la reprise de la pandémie, le Luxembourg espère toujours éviter un reconfinement. Pour briser la vague, le pays a donc pris des mesures drastiques avec la mise en place d'un couvre-feu général entre 23h et 6h du matin. Et pour assurer l'efficacité de la mesure, la police grand-ducale a annoncé, lundi, renforcer les contrôles.

Autrement dit, «davantage de patrouilles de nuit sont prévues», a déclaré Philippe Schrantz, directeur général de la police, à l'agence de presse allemande DPA. Un accent tout particulier sera mis sur le respect des heures du couvre-feu et des réglementations dans le secteur de la gastronomie, ainsi que sur les fêtes illégales.


Politik, Corona Covid-19, Xavier Bettel, Premierminister und Paulette Lenert, Gesundheitsministerin geben Pressekonferenz nach Regierungsrat, Château de Senningen, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Pour Bettel, le «moment de vérité» tombera cette semaine
Si le nombre de patients atteint du virus dans les hôpitaux continue sa progression, le Grand-Duché compte bien réagir. Le gouvernement prépare ainsi de nouvelles mesures, a expliqué le Premier ministre dimanche sur la radio 100,7.

Cette annonce intervient alors que le nombre de nouvelles infections est en nette progression au Luxembourg. Celui-ci aurait presque triplé en l'espace d'une semaine : le «taux d'incidence», c'est-à-dire le nombre de nouvelles infections en sept jours pour 100.000 habitants, est en effet passé à 541 entre le 19 et 25 octobre. Le nombre de cas non signalés serait même quatre fois plus élevé, estime Paul Wilmes, porte-parole adjoint de la task force covid-19. 


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le couvre-feu connait déjà ses exceptions
Le Luxembourg a fait le choix, pour novembre, d'interdire tout déplacement de nuit. Mais certains pourront tout de même se retrouver en extérieur entre 23h et 6h du matin. Et cela sans risquer de verbalisation.
13.07.11 ministre halsdorf se rend sur le terrain, polizei, besuch polizei halsodorf, gare quartier,  patrouille et accompagnement par halsdorf, luxembourg, photo: Marc Wilwert
Enfreindre le couvre-feu vous en coûtera 145 euros
Prévue pour entrer en vigueur vendredi soir, l'interdiction de sortir de son domicile entre 23h et 6h sera contrôlée par des effectifs policiers renforcés la nuit, indique jeudi Henri Kox, ministre de la Sécurité intérieure. Des exceptions sont toutefois prévues.
Lokales, Pressekonferenz mit Henri Kox, Philippe Schrantz, und Pascal Peters Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Le couvre-feu en vigueur dès vendredi soir
Henri Kox, ministre de la Sécurité intérieure, a précisé ce jeudi combien les nouvelles restrictions étaient nécessaires, et comment elles seront contrôlées par les forces de l'ordre.
Kultur, Tag und Nacht, Pont Adolphe during the night time. Foto: Matija Zorman
Des règles sanitaires pour huit semaines
A l'exception du couvre-feu, le dispositif détaillé, lundi, par la ministre de la Santé pourrait bien être activé jusqu'au 31 décembre 2020. Durant deux mois donc, contre un seul annoncé.
Pretty woman in quarantine with mask, looks out the window