Changer d'édition

La police mise sur un recrutement massif
Luxembourg 2 min. 11.10.2021
Sécurité

La police mise sur un recrutement massif

Mercredi, le ministre de la Sécurité intérieure relance une campagne de communication  pour attirer plus de recrues.
Sécurité

La police mise sur un recrutement massif

Mercredi, le ministre de la Sécurité intérieure relance une campagne de communication pour attirer plus de recrues.
Photo : Gerry Huberty
Luxembourg 2 min. 11.10.2021
Sécurité

La police mise sur un recrutement massif

Le ministre de la Sécurité intérieure veut étoffer les rangs policiers de 1.000 nouveaux agents en cinq ans. Un souhait mais la carrière sous l'uniforme n'attire pas autant pour le moment.

(pj avec Steve REMESCH) Donner plus de visibilité à la police dans la capitale, doter chaque territoire de plus d'agents : ces derniers mois la question du renforcement des effectifs de la police grand-ducale a été le sujet de bien des interventions d'Henri Kox (Déi Gréng). Il faut dire que différents faits divers sont venus rappeler au ministre de la Sécurité intérieure l'attente des citoyens et des élus locaux en la matière. A commencer par les demandes de la bourgmestre de Luxembourg, Lydie Polfer.


Lokales,Mit der Polizei auf Patrouille,Police,Bahnhofsviertel,Sicherheit Polizeipräsenz.Foto: Gerry Huberty/luxemburger Wort
La visibilité policière accrue, cette recette déjà testée
Afin de lutter contre le sentiment d'insécurité dans certaines parties de la capitale, le ministre de la Sécurité intérieure a présenté lundi une nouvelle stratégie destinée à rassurer. Sauf que cette approche était déjà appliquée, il y a 30 ans...

Et c'est le même propos que le ministre a tenu à l'occasion de la fête patronale des policiers. Oui, le gouvernement a toujours l'intention de maintenir à 200 nouvelles recrues son rythme d'embauche pour (re)garnir les rangs des forces de sécurité luxembourgeoises. 

Le ministre de la police Henri Kox souhaite porter à cinq ans le recrutement extraordinaire de 200 nouveaux policiers par an. Et cela suivant un programme de sélection et d'instruction qui pourrait s'étendre sur cinq ans. Donc c'est bien un millier de nouveaux policiers qui pourraient être mis sur le terrain d'ici 2026. De quoi largement compenser les départs en retraite et les changements de situation professionnelle en cours de carrière.

Pour le ministre, ce renforcement permettrait non seulement de mieux organiser la sécurité sur l'ensemble du pays, mais aussi d'offrir des conditions sociales plus conformes à ce qui se fait ailleurs. Un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée par exemple, et un accès au congé parental ou au travail à temps partiel qui ne seraient plus un parcours du combattant. 

Pour mémoire, jusqu'en 2021, seulement une trentaine de nouveaux fonctionnaires de police étaient recrutés chaque année. Le pas à franchir n'est pas mince, mais avec une nouvelle école pour la formation, l'institution est dimensionnée pour ce défi. D'ailleurs, un agrandissement de la structure est d'ores et déjà prévu (en parallèle avec la construction de deux nouveaux commissariats dans les années à venir).


Octave 2015, Messe Fur die Luxemburger Armee und die Police Grand Ducale a la Cathedrale de Luxembourg, le 28 Avril 2015. Photo: Chris Karaba
Sécurité et Défense au rapport à mi-mandat
Le gouvernement de Xavier Bettel a-t-il réussi à changer le fonctionnement et l'efficacité de la police grand-ducale et de l'armée. Si oui, pas en bien selon Léon Gloden (CSV). Si non, ça ne saurait tarder pour Stéphanie Empain (Déi Gréng).

Le 1er mai dernier, une première volée de 200 ''élèves policiers" ont déjà débuté leur formation. Et le roulement des rentrées va maintenant pouvoir commencer. «En abolissant la limite d'âge, nous avons pu recruter une très grande variété de profils avec des expériences de vie et de travail très différentes», se satisfait d'ailleurs le ministre Kox. Une diversité qui se traduit notamment par l'arrivée de bien plus d'éléments féminins. Ils étaient entre 10 à 15% dans les années passées, contre 25% en 2021.

Mercredi, le ministre reprendra son bâton de pèlerin pour relancer une campagne de communication visant à attirer encore de nouvelles recrues. Une ambition partagée avec l'armée qui, elle aussi,  vise à étoffer ses effectifs vite et massivement.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Lors de son discours tenu mardi à l'occasion de la Saint-Michel, le directeur général de la police n'a pas caché sa volonté de voir se mettre en place le dispositif qui reste à l'étude depuis 2018. Un message direct à destination d'Henri Kox, son ministre de tutelle.
Lokales, Polizei, Sankt Michel, Polizeifest Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Qu'ils ou elles soient policier ou agent administratif, les personnels de la fonction publique luxembourgeoise font souvent l'objet d'agressions, verbales autant que physiques.
Au bout de plus de deux ans de débats, enflammés puis plus assagis, la question de la gestion des informations pénales semble s'approcher d'une issue. En 2022, les deux textes définitifs pourraient être votés pour ce qui concerne le stockage et l'usage des données par policiers et magistrats.
IPO,PK Sam Tanson & Henri Kox-Présentation PDL Jucha..Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Le ministre de la Sécurité intérieure et la police grand-ducale ont fait un point, lundi, sur la campagne de recrutement de nouveaux agents. Le projet était ambitieux et l'optimisme règne.
Un policier pour 312 habitants au Luxembourg
Quelles forces veillent sur vous au Luxembourg? Le ministre de la Sécurité intérieure, Étienne Schneider, fait le point.