Changer d'édition

La police intervient sur des fêtes hors la loi
Luxembourg 2 min. 06.07.2020

La police intervient sur des fêtes hors la loi

Visiblement, le message "Stop the party" n'a pas été saisi par tout le monde.

La police intervient sur des fêtes hors la loi

Visiblement, le message "Stop the party" n'a pas été saisi par tout le monde.
Luxembourg 2 min. 06.07.2020

La police intervient sur des fêtes hors la loi

Bêtise ou inconscience : toujours est-il que le respect des recommandations sur l'organisation d'événements privés ou sur les horaires de fermeture des cafés est loin d'être actualité.

(pj avec jt) - Dans la nuit de samedi à dimanche, la police luxembourgeoise a mis fin à deux soirées illégales auxquelles participaient jusqu'à 100 invités. Désolant alors que les autorités ne cessent de mettre en garde contre ce type de rassemblement dépassant la consigne des 20 invités maximum. Autant dire que la ministre de la Santé a encore du pain sur la planche en matière de pédagogie, et la police dans ses opérations de sanction.

Dans un cas, l'alerte est venue d'un forestier signalant aux policiers qu'une fête semblait se tenir dans une réserve naturelle non loin de Strassen. Sur site, les deux patrouilles de police n'ont pas seulement dressé une vingtaine d'avertissements taxés à 74 euros pour les véhicules stationnés illégalement, ils ont aussi sanctionné d'amendes, de 145€ cette fois, 28 invités s'étant regroupés en dehors des recommandations en vigueur.


online.fr, Paulette Lenert, lsap, Politik, Gesundheitsministerin,  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
«Tout ne se passe pas comme prévu»
La ministre de la Santé, Paulette Lenert, reconnaît que la brusque reprise des infections ne faisait pas partie du scénario espéré. Le pire serait de voir le nombre d'hospitalisations bondir d'ici quelques jours.

Ce même samedi soir, les agents ont aussi dû mettre un terme à une fête regroupant une centaine d'invités dans un restaurant à Kockelscheuer. Plusieurs participants ainsi que la propriétaire de l'établissement ont été eux aussi verbalisés. 

Même date, autres lieux. A Bettembourg, les invités d'un bar se sont enfuis par une sortie latérale à la vue des policiers alors que le bar affichait complet, au-delà de la capacité tolérée. Là encore, le tenancier devra répondre de son laxisme. A Dudelange, vers 0h30, c'est dans un restaurant que les agents ont dû stopper la soirée, couvre-feu dépassé oblige. Et de constater, une fois à l'intérieur, que plusieurs règles d'hygiène prescrites n'étaient pas respectées. A commencer par ces clients au comptoir qui ne disposaient d'aucune protection buccale. 

Fermeture possible

Déjà la veille, dans la nuit de vendredi à samedi, les forces de l'ordre avaient dû sanctionner deux restaurateurs à Vianden et Schifflange pour avoir ignoré le couvre-feu. Car conformément à la réglementation en vigueur, cafés et restaurants doivent fermer à minuit au plus tard. Ceux qui enfreignent ces conditions s'exposent à une amende de 4.000 euros, doublée en cas de récidive. Sachant que les autorités peuvent même ordonner la fermeture du restaurant fautif.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'alcool reste un fléau sur les routes
Dans un accident de la circulation sur cinq, l'alcool peut être mis en cause. En 2019, les contrôles de police ont sanctionné 815 conducteurs ayant pris le volant après avoir trop bu. Mais au total, pas moins de 24.450 automobilistes ont dû souffler dans l'éthylotest.
Unfall, Accident, Redange - Ell, Foto Lex Kleren
La police améliore son efficacité en 2019
En 2019, agents et enquêteurs luxembourgeois ont réussi à résoudre 53,9% des faits de délinquance dont ils ont eu connaissance. Dans le même temps, le pays voit le nombre d'infractions commises progresser aussi (+4%)
Razzia Perigord Verhaftung Festnahme Drogen Srec Police Polizei
Six enquêtes autour d'actes policiers douteux
Le respect des règles sanitaires a-t-il été à l'origine d'abus de la part d'agents? L'inspection générale de la police devra répondre à cette interrogation. Actuellement, une enquête préliminaire et cinq enquêtes administratives sont ouvertes, reconnait le ministère de la Sécurité intérieure.
Blitzer-Marathon der Police, Polizei, Grand-Ducale, N13, Frisange, le 18 avril 2018. Photo: Chris Karaba
Mutation plutôt que suspension pour le directeur régional
Si l'enquête visant le directeur de la région Nord suit son cours, François Bausch, ministre de la Sécurité intérieure, a annoncé lundi que ce dernier a fait l'objet d'une mutation temporaire. Ce dernier est soupçonné notamment de «prise illégale d’intérêt et de fraude informatique».
30.7. Polizeikeppis / Police Grand ducale/ ITV Nico Hirsch  foto:Guy Jallay