Changer d'édition

La place financière se prémunit contre un «no deal»
Luxembourg 2 min. 10.10.2019

La place financière se prémunit contre un «no deal»

Les avocats britanniques inscrits dans la liste IV du Barreau de Luxembourg disposeront d'un délai d'un an de mise en conformité en cas de Brexit dur

La place financière se prémunit contre un «no deal»

Les avocats britanniques inscrits dans la liste IV du Barreau de Luxembourg disposeront d'un délai d'un an de mise en conformité en cas de Brexit dur
Photo: Marc Wilwert
Luxembourg 2 min. 10.10.2019

La place financière se prémunit contre un «no deal»

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
La commission de la Justice a proposé mercredi un délai d'un an de mise en conformité pour certains avocats britanniques inscrits au Barreau de Luxembourg en cas de Brexit dur le 31 octobre.

Si le Luxembourg plaide toujours en faveur d'un accord de dernière minute pour éviter un Brexit sans accord le 31 octobre prochain, le pays se prépare tout de même au pire. Particulièrement pour préserver les intérêts de sa place financière.


Britain's Chancellor of the Exchequer Sajid Javid speaks at a fringe event on the second day of the annual Conservative Party conference at the Manchester Central convention complex in Manchester, north-west England on September 30, 2019. - British Prime Minister Boris Johnson's office has denied allegations he made unwanted sexual advances towards two women 20 years ago. Journalist Charlotte Edwardes wrote in a column for The Sunday Times that Johnson put his hand on her thigh at a dinner party thrown by the magazine he was editing at the time. (Photo by Ben STANSALL / AFP)
«Personne ne sait vraiment» le coût du no deal
Le ministre des Finances britannique Sajid Javid a affirmé lundi sur la BBC qu'il n'était pas en mesure de connaître l'impact pour l'économie du Royaume-Uni d'un Brexit sans accord. Un scénario qui reste, selon lui, «une possibilité».

À l'unanimité, les membres de la commission de la Justice ont donné mercredi leur aval à un projet de loi garantissant l'activité de certains avocats britanniques enregistrés au Barreau de Luxembourg. Et ce, pendant un an. Vu que le texte «n'engendre aucune polémique politique, nous souhaitons vivement le faire voter en séance plénière de la Chambre ce jeudi même», indiquait jeudi matin Charles Margue (Déi Gréng), président de la commission.

«Une condition de réciprocité»  

Axée sur un volet technique, la disposition qui ne «ne vaut qu'en cas de "no deal"», ne concerne que «les avocats de la liste IV (citoyens de l'UE exerçant au Luxembourg sous leur titre d'origine, ndlr) qui n'ont pas encore choisi de remplir les formalités pour accéder aux autres listes», précise le député écologiste.


La crainte inspirée par les prises de position de Boris Johnson est à l'origine de bien des demandes de statut de résident.
Deux millions d'Européens veulent rester au Royaume-Uni
Rien qu'en septembre, 500.000 citoyens originaires de l'UE ont fait part de leur souhait de ne pas quitter le pays après le Brexit.

Autre particularité du dispositif, la présence d'«une condition de réciprocité de la part du Royaume-Uni pendant la même période», ajoute Charles Margue. Autrement dit, les avocats luxembourgeois inscrits au Barreau du Royaume-Uni pourront poursuivre leurs activités dans les conditions actuelles durant le même délai de douze mois. Il incombera alors au Conseil de l'Ordre des avocats luxembourgeois de constater le respect de cette condition de réciprocité.

Défense des intérêts de la Place

Ce parcours législatif accéléré fait écho aux mots prononcés mardi par le Premier ministre à l'occasion de son discours sur l'état de la Nation. Dans le passage consacré au Brexit, Xavier Bettel a en effet rappelé que si «le Luxembourg ne souhaite nullement un scénario de "no deal"», deux lois importantes pour la sauvegarde de la place financière avaient déjà été votées «en avril».


IPO,Rede Lage der Nation.Chambre des Députées,Xavier Bettel,Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Réduire de «50-55%» les émissions polluantes d'ici 2030
Pour son sixième discours sur l'état de la Nation, ce mardi, Xavier Bettel a largement mis l'accent sur les conséquences du réchauffement climatique et la nécessité pour le pays de mettre en place des objectifs «ambitieux». Une politique que le Premier ministre juge «compatible» avec le développement économique.

La première permet aux acteurs britanniques actifs aussi bien dans le secteur bancaire que dans celui des assurances de continuer à offrir leurs services au Luxembourg durant une période de 21 mois après un éventuel «no deal». La seconde garantit la commercialisation des fonds britanniques gérés au Luxembourg «selon les règles actuellement en vigueur». Deux mesures présentées par le Premier ministre comme  «importantes» pour soutenir le principal secteur d'activité du Grand-Duché. 


Sur le même sujet

Réduire de «50-55%» les émissions polluantes d'ici 2030
Pour son sixième discours sur l'état de la Nation, ce mardi, Xavier Bettel a largement mis l'accent sur les conséquences du réchauffement climatique et la nécessité pour le pays de mettre en place des objectifs «ambitieux». Une politique que le Premier ministre juge «compatible» avec le développement économique.
IPO,Rede Lage der Nation.Chambre des Députées,Xavier Bettel,Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
HSBC va supprimer 10.000 emplois supplémentaires
Le géant bancaire britannique va annoncer de nouvelles suppressions de postes, selon le Financial Times, deux mois après le départ surprise de son patron et une première annonce de 4.000 licenciements. Guerre commerciale, Brexit et taux bas: voilà les causes.
A Swiss International aircraft flies past the HSBC headquarters building in the Canary Wharf financial district in east London February 15, 2015. HSBC apologised to customers and investors on Sunday for past practices at its Swiss private bank after allegations that it helped hundreds of clients to dodge taxes. REUTERS/Peter Nicholls (BRITAIN - Tags: BUSINESS CRIME LAW TRANSPORT TPX IMAGES OF THE DAY)
Boris Johnson dévoile son «offre finale»
Le Premier ministre britannique détaillera mercredi une ultime proposition sur la sortie de l'UE qu'il soumettra à Bruxelles. Il réserve ses annonces pour son discours de clôture du congrès du Parti conservateur.
Britain's Prime Minister Boris Johnson prepares his keynote speech for the annual Conservative Party conference in Manchester, northwest England, on October 1, 2019 which he'll deliver on the final day on October 2. - Britain is on the verge of submitting proposals for a new Brexit deal, Prime Minister Boris Johnson said Tuesday, even as France warned that failure to get a new agreement was the most likely outcome as the deadline loomed. (Photo by Stefan Rousseau / POOL / AFP)
«Personne ne sait vraiment» le coût du no deal
Le ministre des Finances britannique Sajid Javid a affirmé lundi sur la BBC qu'il n'était pas en mesure de connaître l'impact pour l'économie du Royaume-Uni d'un Brexit sans accord. Un scénario qui reste, selon lui, «une possibilité».
Britain's Chancellor of the Exchequer Sajid Javid speaks at a fringe event on the second day of the annual Conservative Party conference at the Manchester Central convention complex in Manchester, north-west England on September 30, 2019. - British Prime Minister Boris Johnson's office has denied allegations he made unwanted sexual advances towards two women 20 years ago. Journalist Charlotte Edwardes wrote in a column for The Sunday Times that Johnson put his hand on her thigh at a dinner party thrown by the magazine he was editing at the time. (Photo by Ben STANSALL / AFP)
Que changera le Brexit au Luxembourg?
Programmé le 29 mars, le Brexit est dans l'impasse. Ce lundi, Michel Barnier, négociateur de l'Union européenne pour le Brexit, sera au Luxembourg pour un échange de vues avec Xavier Bettel, puis les députés. Que sait-on, à ce stade, sur les effets du Brexit au Luxembourg?