Changer d'édition

La place de la Constitution bénéficiera d'un ascenseur
Luxembourg 5 4 min. 22.08.2019

La place de la Constitution bénéficiera d'un ascenseur

D'ici fin 2019 pour le boulevard Roosevelt et fin 2020 pour la place de la Constitution, le secteur aura tout autre aspect.

La place de la Constitution bénéficiera d'un ascenseur

D'ici fin 2019 pour le boulevard Roosevelt et fin 2020 pour la place de la Constitution, le secteur aura tout autre aspect.
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 5 4 min. 22.08.2019

La place de la Constitution bénéficiera d'un ascenseur

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
D'ici fin 2020, depuis le pied de la Gëlle Fra, piétons et cyclistes pourront rejoindre la vallée de la Pétrusse en contrebas. Mais ce n'est qu'un des éléments du projet de réaménagement du site, et du boulevard Roosevelt.

Décidément, les parties hautes et basses de la capitale ne cessent de se relier de plus en plus facilement. Après les ascenseurs du Grund et du Pfaffenthal, le funiculaire et le projet de la Ville pour relier le Kirchberg à Cents, il faudra s'habituer d'ici fin 2020 à un nouvel équipement: la «liaison verticale» qui fera la navette entre la place de la Constitution et la verte vallée de la Pétrusse.

Cette fois, la future cabine devrait transporter sur une quarantaine de mètres dix piétons et cinq cyclistes. Si plusieurs esquisses font état d'un projet traversant casemates et roche, il est possible que le schéma retenu laisse place au final à une cabine montant et descendant depuis l'extérieur. A charge alors pour les architectes de respecter le cadre de la réglementation des monuments classés par l'UNESCO.


Renaturierung Petruss
La nature va reprendre ses droits à la Pétrusse
Les conseillers communaux de Luxembourg ont accepté lundi soir le vaste projet de renaturation écologique de la vallée qui traverse la capitale. Elle sera achevée partiellement pour l'exposition horticole de 2023.

La bourgmestre de Luxembourg, Lydie Polfer (DP) et le ministre de la Mobilité et des travaux publics François Bausch (Déi Gréng) ont en tout cas confirmé l'idée de cet ascenseur, ce jeudi à l'heure de présenter l'ensemble de la requalification qui va impacter la place dominée par la statue de la Gëlle Fra, et le boulevard Roosevelt. Pour la rendre plus attractive, la place va tout d'abord cesser d'être un parking automobile. «C'est essentiel pour la mise en valeur», note Lydie Polfer.

Elle se muera en «espace de rencontre», plus accessible aux usagers des transports en commun, piétons et cyclistes. L'aménagement envisagé prévoit aussi d'y installer un pavillon d'accueil touristique. C'est par là que les visiteurs pourront débuter des circuits, acheter les billets pour les principales attractions de la ville, se restaurer, mais aussi accéder aux casemates.

Il y a six ans, la Ville avait déjà étudié la possibilité d'implanter cet ascenseur qui offrirait une liaison directe entre la place de la Constitution et la vallée de la Pétrusse.
Il y a six ans, la Ville avait déjà étudié la possibilité d'implanter cet ascenseur qui offrirait une liaison directe entre la place de la Constitution et la vallée de la Pétrusse.
Document: Ville de Luxembourg

Dès cet automne, un appel à candidatures sera lancé afin que, fin 2019, une liste d'une dizaine de bureaux d'architectes, d'urbanistes et paysagistes puisse être désignée. Avril 2020 marquera le choix du jury pour ce concours avant une entrée dans le vif des travaux à l'été. 

«L'ambition est de rendre sa beauté à ce lieu pour le rendre plus attirant, en faire une plaque tournante entre deux parties essentielles de la capitale, ville et nature. Tout cela en conservant le caractère fonctionnel de la place de la Constitution.»

La bourgmestre Lydie Polfer et le ministre de la Mobilité François Bausch ont présenté les nouveaux aménagements de la place de la Constitution et du Boulevard Roosevelt. Reste à se partager les futures factures dont le montant n'a pas été révélé.
La bourgmestre Lydie Polfer et le ministre de la Mobilité François Bausch ont présenté les nouveaux aménagements de la place de la Constitution et du Boulevard Roosevelt. Reste à se partager les futures factures dont le montant n'a pas été révélé.
Photo: Alain Piron

Pas question en effet de sanctuariser le site dont la configuration actuelle remonte à 1905. L'espace d'1,4 hectare servira encore à accueillir stands du Marché de Noël et autres événements festifs, même après son lifting.

Bus, cyclistes et piétons gagnants

Pour le coût des travaux, il est encore trop tôt pour se prononcer. Une certitude: la facture de l'ascenseur restera majoritairement à la charge des finances de la Ville. L'Etat participera plus généreusement au restant du chantier, et surtout aux frais de réaménagement du boulevard Roosevelt.

Pour le coût des travaux de réaménagement du boulevard Roosevelt, par contre, c'est l'État qui payera la note. Entièrement. Là encore, nul n'avance de chiffres. A défaut, le ministre de la Mobilité a dévoilé l'ensemble du dossier. «Deux buts: prioriser d'abord la circulation des bus dans les deux sens; améliorer la sécurité des cyclistes et le confort des piétons.»

Crédit: ministère de la Mobilité et des Travaux publics

N'en déplaise aux automobilistes, mais une voie de bus sera ajoutée en direction de la place de la Constitution. Les arrêts des lignes devant la cathédrale seront revus, et l'ensemble des arrêts de cet axe mis aux normes d'accessibilité.

Côté place de la Constitution, une piste cyclable bidirectionnelle sera matérialisée. «Jusqu'à présent, la seule protection entre vélos et voitures était une simple bande peinte au sol. Là chacun aura son espace», note François Bausch.

Un peu plus loin, vers l'entrée du tunnel Saint-Esprit, les bus disposeront d'une nouvelle halte et la piste cyclable se poursuivra vers la passerelle.

Dans cette zone, non loin de la passerelle, le plus grand changement sur le boulevard Roosevelt concernera l'îlot de verdure central. De nouveaux arbres viendront y prendre racines, avec de chaque côté une voirie partagée en deux entre voitures et bus. «Sur l'ensemble du boulevard (entre la place de Bruxelles et la passerelle), le projet entraînera un apaisement du trafic ainsi que de meilleures liaisons avec le centre-ville». 


Le boulevard Roosevelt changera d'allure
L'axe qui relie le viaduc au boulevard Royal sera réaménagé, notamment, pour accueillir une piste cyclable et des voies de bus dédiées.

Si déjà des travaux ont débuté en juillet 2019, l'ensemble du réaménagement devra être achevé pour novembre 2019. «Avec la mise en service, ensuite fin 2020, du tram sur la perpendiculaire - l'avenue de la Liberté - nous aurons vraiment bouleversé le paysage et les déplacements de tous pour une meilleure qualité de vie.»  


Sur le même sujet

Le centre-ville entame sa transformation
Les ouvriers procédaient déjà ce mardi après-midi aux changements de circulation effectifs le 4 août prochain dans le centre-ville de la capitale, en raison des travaux du tramway.
Lok , Vorbereitungsarbeiten Verkehrsänderungen rue Notre Dame , Enneschtgass , Foto: Guy Jallay/Luxemburger Wort
La circulation ne sera pas exclue des abords de la Gëlle Fra
Le réaménagement de la place de la Constitution annoncé par François Bausch bannira les voitures. Mais tout l'espace autour «ne sera pas une zone piétonne» puisque le boulevard Roosevelt restera ouvert au trafic précise ce mercredi Lydie Polfer.
Place de la constitution - Luxembourg - Photo : Pierre Matgé
La place de la Constitution changera de visage
Les alentours directs de la Gëlle Fra feront l'objet d'un concours destiné à réaménager cet espace afin de «créer un véritable espace public de rencontre sans voitures», annonce vendredi François Bausch, ministre des Travaux publics. Un ascenseur pour relier la vallée de la Pétrusse verra également le jour.
Place de la constitution - Luxembourg - Photo : Pierre Matgé