Changer d'édition

La Place de l'Etoile désormais accessible en tram
Luxembourg 23 5 min. 27.07.2018

La Place de l'Etoile désormais accessible en tram

Les nouvelles stations Théâtre, Faïencerie et Place de l'étoile ont ouvert ce 27 juillet.

La Place de l'Etoile désormais accessible en tram

Les nouvelles stations Théâtre, Faïencerie et Place de l'étoile ont ouvert ce 27 juillet.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 23 5 min. 27.07.2018

La Place de l'Etoile désormais accessible en tram

Théâtre, Faïencerie et Place de l'Etoile... voici les trois nouvelles stations du tramway inaugurées ce vendredi 27 juillet. Un nouveau tronçon qui a accueilli des animations toute la journée pour inciter le public à découvrir le tram et ses différents arrêts.

Par Noémie Koppe 

«On a réussi un bel exploit dans la réalisation de ce tronçon jusqu'au centre-ville» se réjouit François Bausch. Désormais le tram n'effectuera plus son terminus au Rout Bréck - Pafendall, mais continuera bel et bien jusqu'à la Place de l'Etoile, son nouveau terminus. Un tronçon de 11 stations qui permet de désengorger l'avenue John F. Kennedy du Kirchberg, point d'orgue du quartier d'affaires de la capitale.

17 minutes pour traverser le Kirchberg

En ce jour d'inauguration, le beau temps et la chaleur étaient au rendez-vous. La journée a débuté par un accueil musical interprété par une petite fanfare devant le bâtiment de Luxtram, au Kirchberg. L'ambiance était sans aucun doute très festive pour inaugurer cette nouvelle portion du tram, très attendue dans le quartier.

Les employés de Luxtram, ainsi que la bourgmestre de Luxembourg, Lydie Polfer et le ministre du Développement durable et des Infrastructures, François Bausch, se sont réunis devant le bâtiment avant de prendre place dans le tram pour un trajet inaugural, partant de Luxexpo jusqu'à la Place de l'Etoile. Un parcours qui, selon les calculs de Luxtram, devrait se faire en 17 minutes.

Celui-ci a circulé comme prévu jusqu'à l'arrêt Rout Bréck - Pafendall avant de s'arrêter un moment pour des raisons de sécurité. Dix minutes plus tard, il a repris sa route, passant alors par l'arrêt Theater, où quelques personnes étaient présentes pour observer son passage.

S'ensuivit l'arrêt Faïencerie, où une deuxième rame de tramway a rejoint la première afin de rouler côte à côte jusqu'au terminus Place de l'Etoile, où elles ont été saluées et applaudies par de nombreuses personnes.

Le tram gratuit tout l'été

Dès ce 27 juillet et jusqu'au 16 septembre (date de mise en service du nouveau circuit des bus), le tram sera gratuit afin d'inciter les personnes à venir découvrir et profiter du tram. Le timing de l'ouverture de ces trois stations est donc bien choisi, puisqu'il permet aux salariés de changer de moyen de transport et d'affiner leur temps de trajet en fonction des bus, des trains et des park and ride.

Il permet également de desservir l'arrêt juste en face de la Schueberfouer, au Glacis. «Avec l'arrivée du tram au centre-ville pendant la Schueberfouer, ce sera la plus grande attraction cette année et j'invite tout le monde à l'essayer puisqu'il est gratuit jusqu'au 16 septembre» s'enthousiasme François Bausch. Durant la foire, le tram ne circulera que sur une seule voie le long de l'allée Scheffer et, par souci de sécurité, sa vitesse sera limitée à 20 km/h entre les arrêts Theater et Faïencerie.

Afin de continuer dans cette optique de promouvoir le tram, de nombreuses activités, pour petits et grands, ont été organisées ce vendredi autour de ces nouvelles stations. Des stands d'informations sont également mis en place pour aiguiller les nouveaux usagers les premiers temps.

Une inauguration perturbée

Si cet évènement a eu la chance d'avoir le beau temps, il n'a pas échappé aux perturbations liées aux manifestants. Les syndicats de l'OGBL et le Landesverband FNCTTFE,  représentant les employés de Luxtram, se sont réunis sur le parking du Glacis, devant l'arrêt Faïencerie afin de réclamer une convention collective adéquate.

«Il y a des différences de salaires qui varient entre 30 et 50% et des conditions de travail inacceptables, avec une amplitude de travail de 13h par jour avec 11h de repos journalier pour les conducteurs de tramway.  Des conditions qui ne permettent pas la sécurité et le bien-être au travail», explique Georges Mertens, président du syndicat Landesverband FNCTTFEL.

Lydie Polfer, François Bausch et le directeur général de Luxtram, André Von Der Marck ont accepté de prendre le temps de les rencontrer et de discuter avec eux. «Depuis le mois de décembre 2017, nous avons ouvert des négociations à la demande des syndicats en vue de la signature d'une convention collective. La dernière réunion s'est tenue le 20 juin dernier, lors de laquelle nous avons fait des propositions extrêmement positives», explique André Von Der Marck. 


Coups de sifflet, haut-parleurs et pancartes lors de l'arrivée du tramway.
"Des conditions de travail inacceptables"
Une action de protestation s'est déroulée en marge de l'inauguration de la nouvelle ligne de tramway. Les syndicats ont manifesté contre les mauvaises conditions de travail des employés de Luxtram.

«Nous avons proposé à nos conducteurs, après la première année de service, une augmentation de près de 11% de leur salaire. On a également proposé à l'ensemble des salariés de Luxtram qu'ils puissent bénéficier de trois jours de congés supplémentaires, faisant passer le quota actuel de 25 jours par an à 28 jours», ajoute-t-il. 

«Nous avons également décidé et proposé que les astreintes de nos agents de maintenance, notamment les week-ends, soient augmentées, passant ainsi de 100 à 200 euros par week-end.» conclut-il. Des avancées significatives selon lui, qui ne sont pas suffisantes pour les salariés. Une prochaine rencontre est prévue en septembre.

La gare accessible en tram d'ici 2020

Cette manifestation n'a pas empêché les politiques de continuer à célébrer le nouveau tronçon. Si ces nouveaux arrêts viennent d'être inaugurés, la ligne est loin d'être achevée. Un troisième tronçon est prévu pour fin 2020, permettant à la ligne de tram d'atteindre une longueur de 16km. Il desservira la station Royal - Hamilius, la place de Metz, la place de Paris et la place de la Gare. 

Les travaux devraient commencer avant la fin de l'année 2018. Il y aura donc un énorme changement à la Gare Centrale. Les CFL vont modifier leur configuration: les bus seront placés du côté de la Rocade de Bonnevoie et les souterrains vont être prolongés en dessous des quais jusque du côté de Bonnevoie. 

«Il y a beaucoup de travaux qui se font, mais qui, à la fin, vont faire que ce pôle d'échange de la Gare Centrale sera un des plus importants», ajoute François Bausch. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le tram «magique» atteindra la Place de l'Etoile le 27 juillet
A partir du vendredi 27 juillet le tram de Luxembourg permettra de circuler de Luxexpo jusqu'à la Place de l'Etoile. Le nouveau tronçon de 2 km desservira trois nouvelles stations et ne comportera aucune ligne aérienne! Le tram devient «magique» et sera gratuit, sur toute la ligne, jusqu'au 16 septembre.
Tram, trains, funiculaire et bus chamboulent Luxembourg
«Good Morning Mobilitéit» et bienvenue dans la nouvelle réalité des transports urbains! Le dimanche 10 décembre, la Ville de Luxembourg inaugurera deux nouvelles gares, son tram, le premier funiculaire du pays, une vraie piste cyclable et deux pôles d'échange au Kirchberg. Zoom sur les grands changements à venir et leurs conséquences pour les voyageurs.
Fin 2021 le tram ira du Findel à la Cloche d'Or
«Dans quatre ans le tram circulera sur un tracé de 16,4 km du Findel jusqu'au nouveau Stade à la Cloche d'Or», annonce François Bausch. Conséquence: «2.000 bus circuleront en moins chaque jour dans la capitale!» Le tracé du tram s'étendra vers le Nord et le Sud de la capitale. Coût: 214 millions d'euros.
Un tout nouveau pont devra enjamber l'A1, l'autoroute de Trèves, d'ici quatre ans, pour permettre au tram de relier Luxexpo à son terminus devant l'aéroport du Findel.