Changer d'édition

La peur rôde
Luxembourg 11.09.2014 Cet article est archivé
Cambriolages au Luxembourg

La peur rôde

37 % se sentent plus exposés aux cambriolages en vivant dans une maison.
Cambriolages au Luxembourg

La peur rôde

37 % se sentent plus exposés aux cambriolages en vivant dans une maison.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 11.09.2014 Cet article est archivé
Cambriolages au Luxembourg

La peur rôde

34% de la population luxembourgeoise pense pouvoir faire l’objet d’un cambriolage au cours des 12 prochains mois.

34% de la population luxembourgeoise pense pouvoir faire l’objet d’un cambriolage au cours des 12 prochains mois, d'après une étude menée par le Statec au travers de l'enquête sur la sécurité menée en 2013.

Au cours des 5 dernières années, 10% des ménages ont fait l’objet d’un cambriolage et 5% ont fait l’objet d’une tentative infructueuse de cambriolage.

Des chiffres qui inquiètent la population et d'après le Statec et surtout ceux qui vivent dans une maison qu'elle soit individuelle ou jumelée qui sont 37% à penser qu'ils sont plus exposés que les personnes vivant en appartement.

La présence de délinquance dans le quartier de résidence renforce probablement le sentiment de vulnérabilité puisque les personnes qui déclarent vivre dans un quartier dans lequel elles ont souvent fait l’expérience de problèmes relatifs aux drogues au cours des 12 derniers mois se sentent plus exposées au cambriolage que les personnes qui n’ont jamais fait de telles expériences dans leur quartier.

Plus exposé lorsqu'on a déjà été cambriolé?

54% des personnes ayant fait l’objet d’un cambriolage ou d’une tentative de cambriolage au cours des 5 dernières années se sentent plus exposées à un nouveau cambriolage que les personnes n’ayant pas fait l’objet ni de l’un ni de l’autre.

De plus, la peur augmente avec l'âge: 54% des plus de 65 ans déclarent craindre un cambriolage contre 51% des 55-64 ans, 46% des 45-54 ans, 38% des 35-44 ans, 31% des 25-34 ans et des 21% des 16-24 ans.


Sur le même sujet

Selon des données dévoilées par le Statec, un résident sur deux a été victime d'un vol ou d'une fraude au cours des cinq dernières années. Derrière ce chiffre global, on trouve de nombreuses nuances.
Les chiffres de la délinquance en 2014
Les chiffres officiels le confirment: les cambriolages ou tentatives d'effraction ont explosé au Luxembourg en 2014 (+28%). Le ministre de la Sécurité intérieure en avait fait «la» priorité policière en novembre. Autre phénomène alarmant: les affaires de stupéfiants ont progressé de 30% en à peine un an.
En 2014, il y a eu 4.368 cambriolages ou tentatives de cambriolages au Luxembourg. Soit une progression de 28,42% par rapport à l'année d'avant.