Changer d'édition

La Pétrusse ne verra pas la LUGA fleurir de sitôt
Luxembourg 4 11.10.2021
Exposition horticole

La Pétrusse ne verra pas la LUGA fleurir de sitôt

Exposition horticole

La Pétrusse ne verra pas la LUGA fleurir de sitôt

Crédit: Crédit: Eggert Lindenkreuz / Ville de Luxembourg
Luxembourg 4 11.10.2021
Exposition horticole

La Pétrusse ne verra pas la LUGA fleurir de sitôt

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Alors que les travaux destinés à mettre en place une grande exposition florale internationale (LUGA) se poursuivent, la bourgmestre de la capitale et le ministre de l'Agriculture annoncent ce lundi un report de deux ans. La faute notamment à un budget qui aura doublé.

S'il y a encore trois semaines Lydie Polfer (DP) affichait sa fierté quant aux travaux de renaturation du cours de la Pétrusse dans le cadre de la Luxembourg Urban Garden Show (LUGA), la situation est désormais tout autre. Lors d'une conférence de presse organisée lundi, la bourgmestre de la capitale accompagné de Romain Schneider (LSAP), ministre de l'Agriculture ont annoncé le report de deux ans de l'exposition florale internationale à l'origine des travaux.


Umweltministerin Carole Dieschbourg (l.) und Bürgermeisterin Lydie Polfer haben sich die Baustelle angesehen.
La Pétrusse soigne sa future silhouette
Une bonne partie de la vallée devra avoir retrouvé sa splendeur pour mai 2023, au plus tard. A cette date, débutera en effet au cœur de la capitale une grande exposition florale internationale dont le site sera le cœur vert.

Un décalage de 2023 à 2025 justifié officiellement par «l’envergure des projets et leur implication financière d’une part et les facteurs conjoncturels dont la hausse des prix d’autre part». Comprenez la flambée du coût des matériaux liée à la crise qui a fait passer le budget de l'asbl en charge de l'événement de dix à 22 millions d'euros. Une enveloppe initiale toutefois basée sur «des estimations des coûts avancées par une étude de faisabilité en 2015», précise le communiqué officiel.


Im Vorderbereich des Parks sind die ersten Arbeiten zu erkennen.
Le lifting de la Pétrusse coule de source
La rivière et sa vallée sont désormais entre les mains des ouvriers qui doivent la faire plus belle encore pour l'exposition horticole Luga, de 2023. Les premières graines du chantier viennent d'être semées.

Pour mettre à profit les deux années supplémentaires obtenues, Ville de Luxembourg et ministère de l'Agriculture entendent mettre l'accent sur «la participation citoyenne aux premiers projets d’aménagements notamment maraîchers», mais aussi lancer «un site internet d’échange entre acteurs du secteur vert» et «le placement d’évènements en amont de l’exposition». Sans plus d'autre forme de précision.

Pour rappel, la renaturation de la vallée de la Pétrusse a été officiellement validée en juillet 2019 et doit représenter une enveloppe de 40,9 millions d'euros pour modifier 86.000 m2. Dont 21.000 m2 de rivière et 65.000 m2 de parc.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Une bonne partie de la vallée devra avoir retrouvé sa splendeur pour mai 2023, au plus tard. A cette date, débutera en effet au cœur de la capitale une grande exposition florale internationale dont le site sera le cœur vert.
Umweltministerin Carole Dieschbourg (l.) und Bürgermeisterin Lydie Polfer haben sich die Baustelle angesehen.
Un conteneur, avec écrans interactifs, a été installé rue Saint Ulrich pour expliquer aux passants ce qui attend la vallée qui traverse la capitale. Le site s'offre une mise au vert pour 41 millions d'euros.
Via Touchscreen können sich einzelne 3-D-Grafiken der Renaturierung angeschaut werden.
La rivière et sa vallée sont désormais entre les mains des ouvriers qui doivent la faire plus belle encore pour l'exposition horticole Luga, de 2023. Les premières graines du chantier viennent d'être semées.
Im Vorderbereich des Parks sind die ersten Arbeiten zu erkennen.