Changer d'édition

La passerelle de la gare inaccessible jusqu'en septembre
Luxembourg 6 2 min. 14.05.2021

La passerelle de la gare inaccessible jusqu'en septembre

Pour faciliter cette installation, la future passerelle a été prémontée sur son site de production, près de Liège.

La passerelle de la gare inaccessible jusqu'en septembre

Pour faciliter cette installation, la future passerelle a été prémontée sur son site de production, près de Liège.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 6 2 min. 14.05.2021

La passerelle de la gare inaccessible jusqu'en septembre

Marie DEDEBAN
Marie DEDEBAN
Les travaux d'installation de la nouvelle liaison entre les quartiers Gare et Bonnevoie ont commencé ce vendredi. Ils devraient prendre au moins quatre mois, durant lesquels les voyageurs vont devoir dévier leur chemin quotidien.

Un nouveau chantier a débuté ce vendredi à la gare de Luxembourg. A quelques mètres de leurs collègues qui mettent en place deux nouveaux quais et quatre nouvelles voies, d'autres ouvriers s'attellent à l'installation d'une partie de la future passerelle. Destinée à relier les quartiers Gare et Bonnevoie, les premiers usagers ne devraient pas pouvoir l'emprunter avant le 13 septembre prochain, selon le calendrier publié par les CFL.

En effet, les ouvriers vont d'abord devoir finir d'assembler l'ossature de verre et de fer, avant de la hisser au-dessus des voies, et ce en perturbant le moins possible le trafic ferroviaire et ses 1.000 trains quotidiens. Il leur faudra également retirer l'actuelle structure en bois, appartenant aux CFL, pour pouvoir connecter la nouvelle à celle de la Ville. 

Autrement dit, un chantier titanesque qui s'étalera sur pas moins de quatre mois, durant lesquels la liaison entre la gare et Bonnevoie sera impossible. Pour effectuer ce trajet, les quelque 90.000 voyageurs quotidiens devront donc contourner le site, en empruntant l'avenue de la Gare. Un détour qui devrait rallonger leur trajet quotidien entre quatre et cinq minutes selon les estimations des CFL.

Cette passerelle, dont les CFL n'ont pas souhaité communiquer le coût, s'inscrit dans une métamorphose complète de la gare centrale. Outre les deux nouveaux quais qui doivent être inaugurés en décembre prochain, les souterrains permettant d'y circuler ont été prolongés, et les accès nord et sud doivent être entièrement remaniés. L'objectif: fluidifier et sécuriser le trafic ferroviaire d'ici 2024, date à laquelle les capacités de la gare doivent être améliorées de 46%.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Constituée pour l'heure d'un ensemble de cinq éléments (dont certains d'ores et déjà arrivés sur site), la future structure de 102 mètres de long doit être installée à partir de la mi-mai. Mais son utilisation ne sera pas possible avant la mi-septembre.
En chantier depuis la fin 2018, les deux hectares du site des anciens ateliers CFL se métamorphosent encore et toujours. Si une nouvelle voie est en service depuis décembre 2019, trois autres viendront compléter le dispositif d'ici le changement d'horaire en 2021, avant une transformation complète attendue pour 2024...
Wort.fr, Travaux extension quais gare centrale, Baustelle CFL, Bahnhof, Hauptbahnhof, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
À six mois de la mise en place des nouvelles missions des chemins de fer liées à la gratuité des transports publics, Marc Wengler, directeur général des CFL, détaille les changements pour les usagers. Et évoque certaines réflexions, comme celle menée autour du siège de l'entreprise.
Lokales,CFL-Zugpersonal,Ticketverkauf,Schaffner, Bahnhof,Gare.Foto; Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Si le quai n°5 ne fait pas encore partie du paysage des usagers de la gare de Luxembourg, cela ne tardera plus. Pour décembre, ce sera chose faite. En attendant, c'est sous les pieds des usagers que le chantier progresse.
Au total, l'investissement pour la création des deux futurs quais, des souterrains et de la passerelle approchera les 171 millions d'euros.