Changer d'édition

Là où le tram passe, les arbres trépassent
Luxembourg 25.10.2021
Mobilité

Là où le tram passe, les arbres trépassent

Top départ pour trois ans de chantier à destination du Findel.
Mobilité

Là où le tram passe, les arbres trépassent

Top départ pour trois ans de chantier à destination du Findel.
Illustration: MMTP/Luxtram
Luxembourg 25.10.2021
Mobilité

Là où le tram passe, les arbres trépassent

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Luxtram devra compenser par de nouvelles plantations, l'arrachage de troncs le long de l'A1. Le chantier de la liaison devant relier le Kirchberg à l'aéroport du Findel débute ce lundi.

Il n'est pas encore arrivé à Bonnevoie. Il doublera son circuit au Kirchberg. Mais la dernière actualité du tram de Luxembourg, c'est bien le lancement du chantier qui mènera une nouvelle ligne à destination du Findel. Ainsi, à compter du lundi 25 octobre, débutent les préparatifs du chantier le long de l'autoroute A1. En ce premier temps, il est question d'abattre une série d'arbres sur un site de 3,2 hectares. 


Le futur visage du Findel se précise
La dernière version du plan d'aménagement de l'aéroport et ses environs fait la part belle au projet "Airport City", avec notamment la création d'un P+R de 4.000 places aux abords des installations.

Et que les amoureux de nature se rassurent : l'opération a été validée par le ministère de l'Environnement. Du coup, des mesures de compensation ont été imposées à Luxtram. L'opérateur devra ainsi planter chênes et hêtres sur des terrains qui ont été déterminés, à Junglinster, Lorentzweiler et Niederanven. De quoi recouvrir 8,6 hectares cette fois.

Le nouveau tronçon, entre Kirchberg et Findel, s'étendra sur 3,9 kilomètres. Le parcours nécessitera la construction d'un pont au-dessus de l'A1 et l'A7, la ligne suivant ensuite le long de l'autoroute. C'est l'entreprise Tralux qui mènera la réalisation de l'ouvrage d'art, et cela à compter de janvier 2022. Il s'agira d’un ouvrage d’art de 110 mètres de long, avec deux culées ainsi qu’une pile intermédiaire implantée entre les faisceaux autoroutiers.

Les premiers usagers devraient être accueillis sur ce prolongement à l'horizon 2024.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.