Changer d'édition

La nouvelle «normalité» se met peu à peu en place
Luxembourg 4 6 min. 25.05.2020

La nouvelle «normalité» se met peu à peu en place

La nouvelle «normalité» se met peu à peu en place

Photo: Chris Karaba
Luxembourg 4 6 min. 25.05.2020

La nouvelle «normalité» se met peu à peu en place

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Après le 20 avril et le 11 mai, le Luxembourg entame ce lundi le troisième épisode de son plan de déconfinement, dans un contexte de recul de la pandémie. Retour sur les bancs de l'école des élèves du fondamental, réouverture du Findel mais aussi début des tests à grande échelle figurent au programme.

Des élèves qui vont à l'école, des enfants déposés à la crèche et des lycéens qui débutent leurs examens de fin d'études secondaires. Autant d'événements habituellement ordinaires mais qui, cette année, deviennent de véritables tours de force. Car pandémie de covid-19 oblige, la tenue des cours dans les écoles du fondamental et la présence d'éducateurs en charge des moins de quatre ans dans les structures d'accueil se veulent être «un nouveau pas vers la normalité». 

Autrement dit, une étape dans la stratégie de déconfinement imaginée par le gouvernement qui doit prendre fin, selon les estimations actuelles, le 1er août prochain. A cette date, les rassemblements publics devraient à nouveau être autorisés et l'ensemble des restrictions imposées devraient faire partie du passé.

Mais en attendant, le risque de deuxième vague de contamination pousse les autorités à la prudence. Raison pour laquelle ce lundi marque l'entrée en vigueur de dispositifs spécifiques. Notamment dans toutes les écoles et les structures d'accueil, à savoir l'organisation en groupes restreints avec respect des règles de distanciation, le port d'une protection pour les plus de six ans ou la mise en place d'un encadrement spécifique pour les après-midis dispensés de cours via du personnel supplémentaire

Des règles strictes que suivent depuis début avril dans leur établissement les élèves des classes terminales et ce, pour quelques jours encore. En effet, 3.545 d'entre eux débutent ce lundi leur semaine d'examens. Une série d'épreuves adaptées à cette année scolaire hors norme, puisque les candidats seront non seulement interrogés uniquement sur la «matière traitée en classe avant le 13 mars 2020», mais bénéficieront également de sujets et questions supplémentaires par rapport aux années précédentes. Cela afin qu’aucun d'entre eux «ne soit lésé par les circonstances exceptionnelles».

Un contexte inédit qui amène également à de nouvelles adaptations au sein de l'Université. A compter de ce lundi, la présence maximale dans les bâtiments de l'Université «passe de 25 à 40%» pour les personnels, alors que l'accès de visiteurs externes, «y compris des chercheurs ou des doctorants en visite» n'est pas autorisé jusqu'à nouvel ordre. L'enseignement à distance restant la règle jusque début septembre, les examens ne se tiendront pas non plus sur le campus. Seule exception évoquée: certains tests pour les étudiants en médecine.

Si le taux maximum de présence du personnel de l'Uni passe de 25 à 40% à compter de ce lundi, l'enseignement à distance restera la règle jusqu'à début septembre.
Si le taux maximum de présence du personnel de l'Uni passe de 25 à 40% à compter de ce lundi, l'enseignement à distance restera la règle jusqu'à début septembre.
Photo: Lex Kleren

Si les bus de la capitale reprennent leurs horaires d'avant la crise, ces derniers risquent de ne pas circuler à plein. Et ce, du fait que les quelque 50.000 salariés de la Place ne reprennent pas encore le chemin du bureau. Car s'il était un moment question de mettre un terme au télétravail dans le secteur bancaire à compter du 25 mai, l'hypothèse a été balayée par la CSSF dans une note publiée mi-mai. Le gendarme financier recommande ainsi «vivement» aux établissements de la Place de «continuer le télétravail dans la mesure du possible», de «limiter au minimum le retour au lieu de travail» et de «tenir les réunions externes par visio ou audioconférence au lieu de réunions physiques». 

Autant de mesures saluées par Laurent Mertz, secrétaire général de l'Aleba, principal syndicat du secteur financier, qui ne cache pas son envie de voir cette situation perdurer «jusqu'à la rentrée» afin de permettre aux établissements de mettre en place «sereinement et graduellement les mesures nécessaires». L'occasion également d'analyser dans le détail les bénéfices du télétravail dans un secteur présenté par le gouvernement comme «une partie de la solution» à la crise actuelle.

Les quelque 50.000 salariés de la Place sont priés par la CSSF de rester hors de leur bureau jusqu'à nouvel ordre.
Les quelque 50.000 salariés de la Place sont priés par la CSSF de rester hors de leur bureau jusqu'à nouvel ordre.
Photo: Pierre Matge

A noter que les maisons médicales de garde, destinées à effectuer les consultations en dehors des horaires d'ouverture des cabinets des médecins généralistes, reprendront du service ce lundi. Les trois établissements, basés à Luxembourg, Esch-sur-Alzette et Ettelbruck, ne recevront «que des patients non-covid», précise le ministère de la Santé. Cette reprise fait écho avec la fermeture effective des centres de soins avancés d'Ettelbruck et de Grevenmacher, avant celle annoncée de la Rockhal, le 29 mai, et de Luxexpo The Box, le 15 juin prochain.

La semaine sera également marquée par la décision du gouvernement en ce qui concerne la reprise des cultes, mais aussi par le lancement de la campagne de tests à grande échelle sans oublier la réouverture du Findel. Lancée avec du retard sur le planning initial, la campagne de tests vise à mieux comprendre les mécanismes de défense immunitaire contre le coronavirus en réalisant jusqu'à 20.000 tests quotidiennement. Une opération qui doit s'étendre du 27 mai au 28 juillet. Enfin, la reprise de l'activité au sein de l'aéroport va permettre un redémarrage de l'économie, l'écosystème du Findel représentant pas moins de 14.200 emplois et pesant quelque 2,8 milliards d'euros dans les finances nationales.


26.9. Wi / Findel / Flughafen / Luxair Services / Flugzeuge / Luftfahrt  Foto:Guy Jallay
Le Findel génère 5% du PIB national
Avec le décollement des activités fret et passagers, l'aéroport luxembourgeois contribue à faire décoller l'économie nationale. De l'importance donc de poursuivre à y développer commerces, services et administration.

Comme partout ailleurs, cette réactivation des terminaux ne sera pas sans quelques nouvelles règles à respecter et ne devrait pas non plus générer des files d'attente interminables. Luxair, principale compagnie aérienne desservant l'aéroport avec ses 2,4 millions de passagers en 2019, ne s'attend d'ailleurs pas à une affluence record pour ses vols de reprise. Cette dernière desservira six destinations à compter du 29 mai.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les examens des lycéens en mode covid-19
Maintenus malgré la crise sanitaire, 3.545 candidats passeront ce lundi 25 mai les examens de fin d'études secondaires. Des examens non sans adaptations, tant au niveau du contenu que des conditions.
Lokales, Rentree für die Abschlussklassen, Schüler des  Lycée Hubert Clement, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Objectif 20.000 tests par jour au Luxembourg
Du 27 mai au 28 juillet, 20 stations de dépistage du coronavirus fonctionneront sur l'ensemble du Grand-Duché. Comme ces tests reposent sur une base volontaire, le gouvernement lance un appel à la solidarité tant chez les résidents que parmi les frontaliers.
Lokales,Laboratoires Réunis-Corona-Test Drive-In.Junglinster. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
La délicate réouverture des crèches
Elles aussi rouvriront leurs portes lundi 25 mai. Mais pour les structures d'accueil des tout-petits, il a fallu revoir l'organisation de A à Z. A commencer par la limitation à 5 enfants par pièce d'activité et dortoir
Crèche, Maiso Relais, Kindergarten, Kita (Foto: Shutterstock)
 kind, abspielen, schauspiel, spiel, spielen, kind, kitz, scherzen, spaßen, veräppeln, haberkornhutchen, haberkornhütchen, knirps, leitkegel, lubecker hutchen, lübecker hütchen, pylon, pylone, verkehrshutchen, verkehrshütchen, verkehrsleitkegel, verkehrsstoggel, verkehrsstöggel, fakultät, hochschule, schul, schule, schulen, schwarm, universität, unterrichten, spielzeug, kindergarten, vorschule, baby, saugling, säugling, platz, raum, zimmer, benutzergruppe, gruppe, gruppieren, bereit, dabei, spiel, wild, boy, bub, bursche, junge, jungs, kerl, knabe, knappe, hallen, abkommling, abkömmling, brut, jugend, jung, junge, junger, junges, nachkomme, nachwuchs, unerfahren, kurios, neugierig, gering, jung, klein, kleine, goldig, niedlich, suss, süß, offen, zwei, zweidollarschein, zweier, zwo, amüsement, lustig, lustiger, spaß, spaßig, vergnügen, vergnügung, gerötet, rot, rote, roter, rothaarig, innenraum, inneres, offener kern, anpeilen, daheim, eigenheim, elternhaus, hause, heim, heimat, heimwärts, nachhause, nest, ruhestätte, wohnung, zielen, zuhause, mensch, menschlich, menschliche, menschlicher, menschliches, belegen, boden, decke, etage, fussboden, geschoß, niederschlagen, niederschmettern, plattform, stock, baby, kleinkind, säugling, dynamisch, kraftig, kräftig, lebendig, lebenssprühend, lebhaft, pulsierend, schwingend, strahlend, vibrierend, arbeitszimmer, lernen, studie, studieren, studium, activ, aktiv, aktive, flink, gewandt, rührig, tätig, gelegentlich, gleichgultig, gleichgültig, leger, legere, sportlich, ungezwungen, unmethodisch, zufallig, zufällig, erziehen, gärtnerei, kindergarten, kinderstube, kinderzimmer, angehörigen, besiedeln, bevölkern, bewohnen, familie, leute, menschen, verwandten, volk, lebend, lebende, bauprojekt, entwicklung, eigenartig, komisch, lustig, lustige, lustiger, lustiges, merkwurdig, merkwürdig, seltsam, spassig, spaßig, ulkig, heranwachsender, jugend, jugendliche, jugendlicher, entwickeln, bunt, bunte, farbenfroh, farbenfrohe, farbenprächtig, farbig, kunterbunt, azul, blau, blauem, blaues, bläuen, depressiv, niedergeschlagen, schwermutig, schwermütig, traurig, traurige, bezaubernd, goldig, hinreißend, lieb, nett, niedlich, suss, süß, körper, person, personen, kindheit, drinnen, herein, innen, innenseite, inneren, inneres, innerhalb, innern, links, umgekrempelt, spielerisch, verspielt, freude, beherbergen, haus, häuser, unterbringen, allgemeinbildung, aufklarung, aufklärung, ausbildung, bildung, erziehung, pädagogik, schulung, unterricht, heiter, schön, toll, wunderschön, bisschen, colloquial lütt, klein, lützel, wenig, glucklich, glücklich, glückliche, gücklich
Le Luxembourg met «5% de son PIB» sur la table
Le pacte de redémarrage, annoncé mercredi par le Premier ministre, a été détaillé par le ministre des Finances. Un plan supplémentaire de «700 à 800 millions d'euros» voué à permettre que tout le monde «joue le jeu des liquidités».
Politik, Sommerinterview Pierre Gramegna, Minister der Finanzen, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort