Changer d'édition

La nouvelle application «Mobilitéit» se dévoile
Luxembourg 4 3 min. 18.09.2019

La nouvelle application «Mobilitéit» se dévoile

Cette mise à jour vise à encourager davantage le «multimodal».

La nouvelle application «Mobilitéit» se dévoile

Cette mise à jour vise à encourager davantage le «multimodal».
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 4 3 min. 18.09.2019

La nouvelle application «Mobilitéit» se dévoile

Sophie WIESSLER
Sophie WIESSLER
Disponible depuis ce mercredi après-midi, le nouvel outil de recherche du Verkeiersverbond permet de planifier en temps réel vos parcours. Que ce soit en bus, voiture, vélo ou tramway. Explications.

Une application «révolutionnaire». Le terme est fort et pleinement assumé par François Bausch, ministre de la Mobilité (Déi Gréng), pour le lancement de la nouvelle version de l'application «Mobilitéit», mercredi après-midi.

Il faut dire que le ministre a mis les petits plats dans les grands. La présentation a eu lieu dans l'une des salles de cinéma du Kinépolis, au Kirchberg, face à une salle comble, avec traduction en français simultanée.

Similaire à Google Map

La mise à jour de l'application, téléchargée déjà plus de 200.000 fois au Luxembourg, permet désormais de suivre «en temps réel», la situation du trafic. Ce nouvel outil vous offre ainsi la possibilité de combiner bus, train, tram, voiture, vélo et marche à pied afin de vous aider à relier le plus rapidement possible un point A à un point B.

François Bausch a présenté en grande pompe la nouvelle version de l'application «Mobilitéit».
François Bausch a présenté en grande pompe la nouvelle version de l'application «Mobilitéit».
Photo: Sophie Wiessler

Les bornes à vélos ou de recharges pour voitures électriques, ainsi que les P+R sont également pris en compte dans cette nouvelle version. «C'est similaire à ce que propose Google Map, c'est vrai, mais nous visons avant tout à simplifier le trajet des usagers quand les données de Google sont plutôt "neutres"», se défend le ministre vert.

Comment ça marche?

Concrètement, lorsque vous entrez votre destination, la recherche va faire le tour des possibilités qui s'offrent à vous. Est-ce que je vais aller plus vite en prenant mon vélo ou le tram? Ou au contraire, si je cumule vélo et bus? Quatre onglets sont proposés: «my mix», «transports en commun», «vélo» et «voiture».

Un accès direct à l'application «Copilote» a également été intégré dans cette nouvelle version de «Mobilitéit»: une façon pour le ministère de relancer quelque peu cette application de covoiturage qui n'a pas réellement connu le succès escompté jusqu'ici.

Au Luxembourg avant tout

Autre nouveauté de cette mise à jour: la visualisation du degré écologique du trajet choisi. A deux jours d'une nouvelle grève d'étudiants pour le climat dans la capitale, cette nouvelle fera sans doute des ravis. Une icône «feuille» vous permettra ainsi de juger de la qualité écologique de votre trajet. Trois feuilles, c'est le jackpot !

Actuellement, l'application «Mobilitéit» se concentre essentiellement sur les trajets régionaux ; mais les grandes lignes de la Grande Région seront également disponibles. «C'était compliqué de s'associer avec un réseau étranger quel qu'il soit. Nous avons besoin de données en temps réel pour que cette application fonctionne: personnellement, je n'ai jamais vu du temps réel quand je prenais le train en France», a ironisé, avec humour, François Bausch.

Il est clair que cette nouvelle application vise avant tout à encourager les voyageurs à privilégier la multimodalité, si chère au ministre Déi Gréng. Si, pour l'heure, les taxis et services privés ne figurent pas dans la composition de transports proposés, cela ne serait qu'une question de temps. «Cette plateforme est bien évidemment ouverte aux acteurs privés qui le souhaitent. Tout ce qui contribue à la mobilité se retrouvera dans cette application», a conclu le ministre des Transports. 

L'application est actuellement disponible sur tous les stores. Pour les personnes la possédant déjà, une mise à jour sera effectuée au plus tard d'ici ce jeudi 19 septembre.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Quand l'IA se met au service de la mobilité douce
En discussion depuis la fin 2016, la mise en place d'une nouvelle application capable d'indiquer en temps réel les principales options de déplacement au et vers le Luxembourg sera dévoilée ce mercredi. Avec comme idée maîtresse la mise en valeur des transports en commun
Reportage Mobiliteits-App,Handy,App,Mobiliteit. Foto:Gerry Huberty
Le retour du piéton au cœur de la mobilité
Il faut que l'espace urbain change pour que les villes appartiennent à nouveau aux humains et tolèrent les voitures. Et non le contraire. C'est le propos du ministre François Bausch en préambule de la Semaine de la mobilité, axée sur les déplacements à pied.
Mobilité: Trop de voitures: les 5 solutions de François Bausch
Bouchons, pollutions, accidents... La voiture, privilégiée par les Luxembourgeois mais aussi par les frontaliers, pose de nombreux problèmes. François Bausch, ministre des Infrastructures, a décidé d'agir face à ce fléau: application de covoiturage, car-sharing, panneaux signalétiques de déviations, abattement fiscal sur les véhicules non polluants... Il nous explique ce qui vous attend pour l'année 2017.