Changer d'édition

La nature va reprendre ses droits à la Pétrusse
Luxembourg 3 min. 09.07.2019

La nature va reprendre ses droits à la Pétrusse

La nature va reprendre ses droits à la Pétrusse

Photo: LW
Luxembourg 3 min. 09.07.2019

La nature va reprendre ses droits à la Pétrusse

Les conseillers communaux de Luxembourg ont accepté lundi soir le vaste projet de renaturation écologique de la vallée qui traverse la capitale. Elle sera achevée partiellement pour l'exposition horticole de 2023.

Le feu vert a finalement été donné, lundi soir, lors du conseil communal de la Ville de Luxembourg. Alors que le budget du stade national grimpe en flèche, les conseillers communaux ont accepté de renaturer la vallée de la Pétrusse, d'ici 2023 et l'exposition horticole LUGA.

Cela fait plus de 20 ans que ce projet est dans les tiroirs de la mairie. Déjà dans les années 90, il a été demandé de retirer le cours d'eau de son lit de béton mais depuis, la refonte est restée en suspens. Le projet approuvé lundi soir permettra donc de retirer complètement le ruisseau de son lit artificiel, créé en 1933 et de le laisser couler naturellement.

Photo: Ville de Luxembourg

Après plusieurs études de faisabilité, un plan directeur et de nombreuses réunions avec les administrations publiques, les plans définitifs de la transformation et les premières images de synthèse dévoilées la semaine passée, sont maintenant concrets.

La perspective du LUGA en 2023 accélère le processus, selon la bourgmestre de la capitale, Lydie Polfer. «Ce projet contribuera de manière significative à l'embellissement de la vallée de la Pétrusse et de la capitale», a-t-elle expliqué.  

Protéger la population d'arbres

Néanmoins, le projet laisse encore un certain nombre de questions sans réponse, notamment en ce qui concerne l'abattage d'arbres prévu.

Lors d'un rendez-vous sur place il y a deux semaines, tous les arbres qui devaient disparaître ont ainsi été marqués. «Nous avons découvert que de nombreux arbres ne se prêtaient même pas à l'abattage», a détaillé Lydie Polfer. Résultat: seuls les arbres malades ou qui se trouveraient dans l'eau en raison de l'élargissement du lit de la rivière disparaîtront.

Photo: Ville de Luxembourg

La première phase de renaturation doit être achevée pour le début de l'exposition LUGA, en 2023: en conséquence, les travaux doivent commencer dès que possible. Lydie Polfer a ainsi expliqué que le cahier des charges devrait être établi durant les mois d'été afin que les appels d'offres puissent être lancés à la fin de l'année et au début de l'année prochaine.

La renaturation de la Pétrusse s'effectuera en deux phases. La première étape s'étend de la rue St-Ulric à l'écluse du Bourbon. La deuxième, qui commencera en 2024, aura lieu de l'écluse Bourbon à la rue d'Anvers.

Jouer, se détendre, s'entraîner

Au cours des travaux, le béton et les murs, dont certains sont situés le long de la rivière seront enlevés et le lit de la rivière légèrement surélevé.

Avec ces réaménagements, le cours d'eau devrait avoir un tout autre visage. Par exemple, une entrée de 4,50 mètres de large sera construite le long de la rive, des zones vertes seront aménagées pour se détendre et des équipements de jeux seront installés.

Photo: Ville de Luxembourg

De plus, le terrain de mini-golf sera rénové et des rangées de sièges seront construites sur la rive. Le projet prévoit également la construction de six nouveaux ponts pour remplacer les passages existants

Annoncé début avril par François Bausch, ce projet qui vise à gommer du paysage l'actuel parking au pied de la Gëlle Fra au profit d'un espace piétonnier, inclut la construction d'un ascenseur reliant la place et la vallée de la Pétrusse. Le coût de la première phase de construction est estimé à 25 millions d'euros, le coût total du projet sera d'environ 40 millions d'euros.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet