Changer d'édition

La mobilité électrique reste «compétitive»
Luxembourg 11.03.2020 Cet article est archivé

La mobilité électrique reste «compétitive»

Même si le prix de l'électricité a augmenté en ce début d'année 2020, les coûts d'un véhicule électrique restent limités.

La mobilité électrique reste «compétitive»

Même si le prix de l'électricité a augmenté en ce début d'année 2020, les coûts d'un véhicule électrique restent limités.
Photo: Maurice Fick
Luxembourg 11.03.2020 Cet article est archivé

La mobilité électrique reste «compétitive»

Malgré des coûts à la hausse, «investir dans une voiture électrique reste rentable», estime ce mercredi le ministre de l'Energie. Et Claude Turmes de préciser que les «frais d'entretien restent bien inférieurs à ceux des voitures thermiques».

La hausse des prix du marché de l'électricité révélée en février dernier par l'Institut luxembourgeois de régulation (ILR) «ne devrait pas compromettre les efforts en matière d'e-mobilité», estime Claude Turmes (Déi Gréng) dans une réponse parlementaire publiée ce mercredi. 

Le ministre de l'Energie se montre rassurant quant à la possibilité d'investir dans un véhicule électrique. Les coûts d'entretien et opérationnels liés à ce type de véhicule «restent nettement inférieurs» aux coûts liés aux voitures thermiques. 


Wirtschaft, Industrie, Belval, Strom, Energie,  Foto: Guy Wolff/TLuxemburger Wort
Les foyers peinent à faire jouer la concurrence
La très grande majorité des ménages interrogés par l'Institut luxembourgeois de régulation sont favorables à l'ouverture du marché de l'électricité et du gaz. Mais, malgré la hausse des tarifs, ils sont encore peu nombreux à comparer les tarifs des acteurs du marché.

Et l'élu des verts d'argumenter les faits, chiffres à l'appui. «Les frais sont de 3 à 4,5 euros par 100 km inférieurs à ceux engendrés par les voitures à carburants fossiles», dit-il. De plus, avec un taux de tva de 8%, les prix de l'électricité au Luxembourg «restent compétitifs par rapport à l'étranger»

En guise de conclusion, le ministre a tenu à préciser que le poids de l'électricité dans l'indice des prix à la consommation national s'élève à 1,65% pour l'année 2020. 


Sur le même sujet

Le Luxembourgeois fidèle à son fournisseur d'énergie
L'an dernier, seul un résident sur 1.000 a fait le choix de confier son alimentation électrique à un nouveau prestataire. Pourtant, à consommation égale, l'Institut luxembourgeois de régulation affirme que certains choix peuvent entraîner de belles réductions de facture.
Le compteur intelligent permettra de mieux gérer les temps de distribution et donc de production d'énergie.