Changer d'édition

"La mobilité au Luxembourg va changer fondamentalement"
Luxembourg 2 5 min. 10.12.2018

"La mobilité au Luxembourg va changer fondamentalement"

"La mobilité au Luxembourg va changer fondamentalement"

Photo: Pierre Matgé
Luxembourg 2 5 min. 10.12.2018

"La mobilité au Luxembourg va changer fondamentalement"

Le tramway, les gares de Howald et Pfaffenthal mais aussi le funiculaire fêtent ce 10 décembre leur tout premier anniversaire. Un an après leur introduction, quel bilan, pour les usagers mais aussi pour le ministère des Infrastructures?

Par Sophie Wiessler, Maurice Fick et Anne Fourney

Le dimanche 10 décembre 2017, la Ville de Luxembourg a inauguré deux nouvelles gares, son tram, le premier funiculaire du pays, une vraie piste cyclable et deux pôles d'échange au Kirchberg. De vraies transformations pour la capitale, qui intègrent le programme "Modu 2.0", visant à rendre le trafic plus fluide aux heures de pointe au Luxembourg d'ici 2025.

Un an plus tard, ces nouveaux moyens de transport ont-ils réellement changé les habitudes des usagers? Combien de personnes ont utilisé ces infrastructures? Peut-on parler d'une réussite? Réponses.

Le tramway: 23.500 passagers/jour

C'était le projet phare du ministère du Développement durable: créer un tramway d'un bout à l'autre de la capitale. Un an après sa mise en fonction dans le quartier du Kirchberg, le tramway s'est étendu place de l'Etoile et entame son ascension au centre-ville.


Reportage Tram fährt seit einem Monat bis zur Stäreplaz - Photo : Pierre Matgé
Nouveau pôle d'échange tram/bus: l'Etoile renaît de ses cendres
Ce lundi 17 septembre, la Place de l'Etoile ouvre une nouvelle page de son existence et devient un pôle d'échange tram/bus au service de milliers d'usagers chaque jour. Une renaissance pour ce site longtemps à l'abandon.

Pour François Bausch, ministre des Infrastructures - renouvelé après ce 5 décembre et l'introduction du nouveau gouvernement -, le bilan est "absolument positif". "Nous avons un écho des usagers très positif, qui dépasse de loin nos attentes. On voit une excellente fréquentation depuis la place de l'Etoile dès le matin, même si le pôle d'échange n'est pas encore tout à fait achevé".

Selon les chiffres du ministère, ce sont en effet près de 23.500 passagers par jour qui empruntent le tramway depuis la rentrée 2018. Au moment de son inauguration en décembre 2017, on recensait jusqu’à 17.000 passagers par jour.


Une Schueberfouer de tous les records
Cette année, la Schueberfouer a été la foire de tous les records, a souligné la bourgmestre de la capitale, Lydie Polfer, lors du City Breakfeast de ce mercredi matin.

La Schueberfouer a également été un événement phare pour le tram cette année: près de 490.000 voyageurs sont montés à bord pendant les 3 semaines de la fête dont 40.000 pendant les week-ends.

"Les stations les plus fréquentées sont celles d'Alphonse Weicker, Pfaffenthal-Pont Rouge, Théâtre, Bibliothèque nationale et place de l'Etoile. Le matin entre 7 et 8 heures, beaucoup d’étudiants prennent le tram au Pont Rouge pour se rendre à Théâtre. Entre midi, de nombreuses personnes empruntent le tram pour se rendre du Plateau du Kirchberg en ville et vice versa", appuie le ministère.

La gare de Howald, "pratique pour aller au travail"

Au Sud, à deux pas du tout nouveau quartier du Ban de Gasperich, a ouvert le même jour que le tram, la nouvelle gare de Howald appelée à muer en un pôle d'échange multimodal d'ici 2021 lorsque les rails du tram passeront au-dessus de ceux du train.


Trajets domicile-travail: La nouvelle carte de la mobilité à travers 3 scénarios
Les nouvelles gares de Howald et de «Pfaffenthal-Kirchberg», le funiculaire et le tram impacteront-ils significativement ou non les trajets domicile-travail après le 10 décembre 2017? Réponse en 3 scénarios dynamiques avec Tom, Marie et Jacques.

En un an d'existence, ce sont 185.743 passagers qui ont sillonné ce nouvel arrêt ferroviaire à l'entrée de Luxembourg. Nombre de frontaliers qui travaillent au Sud de la capitale et qui voyagent en train gagnent ici un peu de temps puisqu'ils ne vont plus jusqu'à la gare centrale pour revenir ensuite «sur leurs pas» et se rendre au travail en bus.

Mais est-ce que la gare de Howald a vraiment changé le quotidien des voyageurs? Réponses en images.

D'ici 2024, le pôle d'échange Howald sera entièrement construit de sorte que les voyageurs pourront passer du train au bus et au tramway. La même année, la nouvelle ligne ferroviaire de Bettembourg sera inaugurée, ce qui permettra d'augmenter considérablement les capacités de voyageurs.

Des voyageurs qui attendent avec impatience des améliorations au niveau de cette gare:

"Tout n’est pas encore parfait, car pas encore totalement achevé, mais au moins l’affluence aux nouvelles infrastructures semble indiquer que les projets en question sont très bien conçus. Fin 2019, il y aura le 5ème quai à la gare puis le 6ème... Quand toutes les infrastructures seront terminées, je suis persuadé que la mobilité au Luxembourg aura changé fondamentalement par rapport à aujourd’hui", souligne François Bausch.

"L’arrêt Pfaffenthal-Pont Rouge connaît un essor énorme"

L'inauguration de l'arrêt ferroviaire «Pfaffenthal-Kirchberg» devait changer la vie du train des usagers venant du Nord du pays.  Selon les calculs des CFL, le nouvel arrêt ferroviaire devait en effet permettre à un Ettelbruckois qui travaille au Kirchberg et qui prend la ligne 10 de gagner 22 minutes sur un trajet.


Un million de passagers pour le funiculaire!
Depuis son inauguration en date du 10 décembre 2017, le funiculaire a accueilli son millionième passager en août dernier.

Pour François Bausch, aucun doute, le projet a tenu ses promesses. "Cet arrêt connaît un essor énorme, même si la gare n’a pas encore développé tout son potentiel d’utilisation, car bon nombre de trains dits «transversaux» ne sont pas encore en service, puisque l’agrandissement de la Gare de Luxembourg (5e et 6e quai) n’est pas encore terminé. Mais on le voit bien: dès que vous mettez une infrastructure convenable à disposition en service, elle connaît une acceptation immédiate par les usagers des transports publics", explique-t-il fièrement.

Avec 965.330 passagers en moins d'une année, l'arrêt Pfaffenthal-Kirchberg n'est en effet pas très loin derrière le funiculaire et ses 1.302.112 passagers, qui a réalisé un vrai carton depuis son inauguration le 10 décembre 2017.

"Les gens cherchent de tout nouveaux acheminements et pensent leur trajet différemment, plutôt de façon multimodale. Venir en train vers Pfaffenthal, continuer avec le funiculaire, ensuite le tram ou le vélo. Ou une simple course en train de la gare vers le Kirchberg au lieu de prendre le bus qui met plus longtemps. Ou déposer sa voiture au Rond-Point Serra et se déplacer au Kirchberg en tram. C'est un bilan très positif que nous faisons après seulement une année d'existence".

Les données citées ont été collectées entre le 10 décembre 2017 et le 31 octobre 2018.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Début des travaux pour le tram au centre-ville
Après la mise en service du tram jusqu’à la Place de l’Etoile cet été, Luxtram va démarrer les travaux préparatoires à la construction de la ligne de tramway au centre-ville, sur l’Avenue Emile Reuter et l’Avenue de la Liberté.
Une gare sous le Pont Rouge en 2017
Parallèlement au début des travaux de mise en place du tram à Luxembourg, annoncés pour 2014, le gouvernement prévoit de démarrer un autre chantier d'envergure: la construction d'une gare au Pfaffenthal, sous le pont Grande-Duchesse Charlotte qui sera reliée par un funiculaire au Kirchberg.
Ce à quoi pourrait ressembler l'arrêt "Pont Rouge"