Changer d'édition

La minute de silence reconduite chaque semaine
Luxembourg 2 min. 09.12.2021 Cet article est archivé
Personnels de santé

La minute de silence reconduite chaque semaine

Ici, devant le CHEM à Esch, les soignants ont à nouveau invité chacun à se faire vacciner.
Personnels de santé

La minute de silence reconduite chaque semaine

Ici, devant le CHEM à Esch, les soignants ont à nouveau invité chacun à se faire vacciner.
Photo : Anouk Antony
Luxembourg 2 min. 09.12.2021 Cet article est archivé
Personnels de santé

La minute de silence reconduite chaque semaine

Initialement, la mobilisation des soignants était prévue tous les 14 jours. Ses initiateurs entendent désormais la mener chaque jeudi et que toute la population y prenne part.

A midi, ce 9 décembre, nombre de personnels soignants sont descendus au pied de leur établissement pour respecter «la minute de silence des blouses blanches», deuxième du nom. A la fois pour honorer la mémoire des 889 décès recensés des suites d'une infection covid depuis mars 2020, mais aussi encourager les personnels de santé à tenir bon. 


03.01.2021, Großbritannien, London: Medizinische Mitarbeiterinnen schieben einen Patienten auf einer Trage von einem Krankenwagen in das Royal London Hospital. Großbritannien verzeichnete am 02.01. eine Rekordzahl von mehr als 57 000 neuen Infektionen, insbesondere in London und im Süden Englands geraten die Krankenhäuser an ihre Belastungsgrenzen. Foto: Yui Mok/PA Wire/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Ni ambulances, ni hôpitaux ne refusent les non-vaccinés
Voilà encore une information qui a nécessité une mise au point de la ministre de la Santé luxembourgeoise. La prise en charge de tous les malades, à jour de vaccination ou non, reste assurée.

Tenir bon car avec l'affolement des compteurs d'infection, la quatrième vague va forcément se traduire par des prises en charge hospitalières plus nombreuses, et donc plus de travail encore. Actuellement, déjà 72 malades du covid sont alités en soins normaux ou intensifs.  Il faut remonter à sept mois en arrière pour retrouver de tels chiffres.

Sauf qu'à cette inquiétude vient s'en mêler une autre dans l'esprit de celles et ceux qui œuvrent à soigner, guérir, sauver. La brutale manifestation du 4 décembre à Luxembourg-ville, la voix de plus en plus forte des anti-vax et la difficulté à convaincre plus de gens encore à se faire vacciner contre le coronavirus sèment le trouble dans la communauté de santé. Un message qui n'est pas crié, pas scandé, juste exprimé dans ces soixante secondes de silence.

 Aussi, pour les 16, 23 décembre, chacun est invité à se retrouver avec proches, amis, collègues pour respecter cet instant dans «le respect, la sérénité et la solidarité».

A l'avenir, cette «minute» ô combien revendicative aura lieu chaque semaine. Au lieu d'un jeudi midi sur deux. Et «toute la population est encouragée à participer chez soi, au travail, dans les rues» au mouvement, insistent les organisateurs qui ont vu que leur action provoquait des «échos réconfortants» parmi le grand public.  

Un peu de calme en somme pour répondre au bruit des mouvements de contestation des choix sanitaires actuels d'ores et déjà programmés. Manifestement qui, cette fois, se fera sous l'encadrement strict de la police.   


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les Sages se sont positionné en accord avec les nouvelles restrictions présentées la semaine dernière par le Premier ministre luxembourgeois. Des mesures que l'exécutif aimerait voir entrer en vigueur le plus tôt possible.
06.12.2021, Saarland, Saarbrücken: Dörte Heinrichs (l) kontrolliert am Eingang ihres Buchgeschäfts einen Impfnachweis. Seit heute gilt im saarländischen Einzelhandel nur noch 2G. Foto: Oliver Dietze/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
En une semaine, le nombre de doses anti-covid administrées a bondi de 19% au Luxembourg. Une accélération de la campagne essentiellement due à la demande en vaccins complémentaires.
04.12.2021, Brandenburg, Stücken: Spritzen mit Biontech/Pfizer-Impfstoff gegen das Coronavirus liegen im Pop-Up Impfzentrum in einem Gasthof in Stücken in der Gemeinde Michendorf (Landkreis Potsdam-Mittelmark). Bürger der Dorfgemeinschaft Stücken haben gemeinsam mit einem Arzt für einen Tag ein Pop-Up Impfzentrum organisiert. Foto: Fabian Sommer/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Pas faute de la rechercher, mais la nouvelle souche apparue en Afrique du Sud fin novembre n'a toujours pas été repérée parmi les échantillons covid+ au Grand-Duché. Même si le pays vient de se faire une petite frayeur.
Laboratory operator handles positive Covid-19 samples to be sequenced in the virology laboratory of the AP-HP Henri Mondor Hospital in Creteil, on the outskirt of Paris on December 7, 2021. (Photo by Thomas SAMSON / AFP)
Le Luxembourg a reçu une importante livraison de vaccins anti-covid ce mercredi. Ces 100.000 doses de Moderna permettront de réactiver le centre de vaccination de Luxembourg Air Rescue dès vendredi.
Doses du vaccin Moderna