Changer d'édition

La loi covid revisitée par la science
Luxembourg 3 min. 18.09.2020

La loi covid revisitée par la science

Avec ses ajustements, la loi covid continuera de rythmer la vie des résidents jusqu'au 31 décembre

La loi covid revisitée par la science

Avec ses ajustements, la loi covid continuera de rythmer la vie des résidents jusqu'au 31 décembre
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 3 min. 18.09.2020

La loi covid revisitée par la science

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Adoptée le 24 juillet dernier, la loi cadre de l'épidémie a été aménagée en fonction de l'état des connaissances scientifiques. Un nouveau texte qui sera soumis mardi au vote des députés. Les mesures resteront en vigueur au moins jusqu'au 31 décembre.

Le rendez-vous est fixé à mardi. Ce jour-là, la prolongation de la loi Covid sera soumise au vote de la Chambre en séance publique. Le projet est à présent ficelé, les membres de la commission de la Santé n'ayant plus qu'à adopter lundi le rapport du président de ladite commission, Mars Di Bartolomeo. Les deux ajustements majeurs apportés par les députés ce vendredi sont: d'une part, la réduction de la durée de l'isolement de 14 à 10 jours, et d'autre part un test de dépistage pour les personnes en quarantaine obligatoire le sixième jour après le dernier contact avec une personne infectée, au lieu de cinq auparavant.

Jean-Claude Schmit, le directeur de la Santé est venu rendre compte aux députés des progrès scientifiques accomplis. Justifiant les amendements apportés au projet de loi, le scientifique a expliqué que la chance d'identifier le coronavirus et de détecter la positivité augmente avec le temps: de très minime dans les premiers jours après avoir été en contact avec une personne positive, elle devient de plus en plus concrète à partir de plusieurs jours. Des propos rapportés ce vendredi sur le site de la Chambre.

Le docteur Jean Claude Schmit est venu expliquer aux députés les derniers développements scientifiques concernant le coronavirus
Le docteur Jean Claude Schmit est venu expliquer aux députés les derniers développements scientifiques concernant le coronavirus
Photo: Guy Wolff

Par ailleurs, la commission de la Santé a estimé que si la visière ne remplace en aucun cas le masque, des exceptions au port du masque sont prévues pour les personnes en situation de handicap ou présentant une autre pathologie à justifier par un certificat médical. Les députés ont aussi décidé de renforcer la réserve sanitaire par le recrutement de psychothérapeutes et de pharmaciens. Ces derniers pourront être embauchés par l'État en contrat à durée déterminée.

Point sensible s'il en est et dans le collimateur de la Commission consultative des Droits de l'Homme, les données personnelles seront conservées pendant un délai de trois mois et ensuite «anonymisées». Cependant, les chercheurs pourront faire une demande endéans trois mois et ils recevront ces données sous forme «pseudonomysée». Par ailleurs, les compagnies aériennes devront dorénavant transférer d'office aux autorités de santé les formulaires remplis par les passagers débarquant au Luxembourg. Ceci afin de faciliter le traçage des contacts si un passager est testé positif. Des données qui seront anonymisées quatorze jours après leur collecte.


Lokales, Corona Covid-19,  Gesundheitsinspektion, Inspection Sanitaire, Tracing, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
La loi Covid s'appliquera jusqu'à fin 2020
Si le texte prévoyait une possible révision mois par mois, le gouvernement luxembourgeois a décidé que les mesures actuelles pourraient se poursuivre jusqu'au 31 décembre. Certains petits ajustements devant être discutés dès cette semaine.

Pour mémoire, les règles contenues dans la loi Covid votée le 24 juillet dernier, d'application jusqu'au 30 septembre, continueront donc d'application au moins jusqu'au 31 décembre 2020. Ainsi par exemple, la durée de la quarantaine - s'appliquant aux personnes ayant été en contact étroit avec une personne infectée -, reste inchangée à sept jours. De même, les rassemblements privés restent limités à dix personnes, alors que les personnes ne respectant pas les mesures d'isolement ou de mise en quarantaine restent passibles d'amendes allant de 25 euros à 500 euros.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Toilettage de rentrée pour la loi covid
Si le gouvernement souhaite que le texte en place depuis mi-juillet soit prolongé jusqu'à fin 2020, quelques ajustements sont à prévoir. Mais avant d'acter ces choix, l'avis de la commission de la Santé a été sollicité.
Coronavirus - Covid 19 - Maske - Mundschutz - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
La loi Covid s'appliquera jusqu'à fin 2020
Si le texte prévoyait une possible révision mois par mois, le gouvernement luxembourgeois a décidé que les mesures actuelles pourraient se poursuivre jusqu'au 31 décembre. Certains petits ajustements devant être discutés dès cette semaine.
Lokales, Corona Covid-19,  Gesundheitsinspektion, Inspection Sanitaire, Tracing, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Vers une prolongation de la dernière «loi covid»
Retours de vacances, fin du congé collectif, rentrée des classes. Autant de facteurs de risque qui pourraient engendrer une nouvelle recrudescence des infections au nouveau coronavirus. Pour parer à cette éventualité, les dernières mesures anti covid-19 seront d'actualité au-delà du mois de septembre.
Lok , Bascharage , Coronavirus , Drive In Test Coronavirus  , Sars-CoV-2 , Covid-19 , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Les bars craignent d'être des «boucs émissaires»
Alors que la nouvelle loi covid entre en vigueur ce vendredi, les établissements ne respectant pas les règles sanitaires risquent désormais gros. Si 23 d'entre eux ont d'ores et déjà été sanctionnés par une amende, certains bars et cafés pris en flagrant délit jugent le dispositif disproportionné.
Wort.fr, Terrassen und Restaurants, Luxemburg, Covid-19, Coronavirus, Horesca, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
La nouvelle loi-covid adoptée sans plébiscite
Annoncées dimanche, les dernières mesures sanitaires avant la fin de la session parlementaire ont été adoptées par 33 voix sur 60. Les votes de députés Piraten confortant la majorité dans l'application de nouvelles sanctions possibles jusqu'au 30 septembre désormais.
Wirtschaft, Lokales, Illustrationen, Masken, Covid 19, verschiedene Masken, Mode der Masken, Muster, Farbe,  Corona-Zeiten Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Le Conseil d'Etat valide la nouvelle loi covid
Le texte, qui vise à renforcer les règles dans la lutte contre la pandémie de coronavirus, a reçu ce mercredi un avis favorable de la part de la haute autorité. Malgré quelques bémols.
Lokales, Illustration, Teststation Covid 19, Corona, Test Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Des sanctions plus lourdes pour les récidivistes
Annoncé dimanche par le Premier ministre, le renforcement de l'arsenal législatif à l'encontre des entreprises qui ne respectent pas les mesures de distanciation sociale a été analysé mardi en commission parlementaire. Outre des amendes plus sévères, la suspension de l'activité deviendra possible.
Feu vert pour la nouvelle loi covid
Le projet de loi visant à introduire de nouvelles mesures sanitaires afin d'endiguer la propagation du virus a été adopté ce jeudi par les députés de la majorité. Ce nouveau texte restera d'application jusqu'au 30 septembre.