Changer d'édition

La logistique a renforcé la lutte contre le covid-19
Luxembourg 1 3 min. 28.04.2020 Cet article est archivé

La logistique a renforcé la lutte contre le covid-19

Le terminal multimodal des CFL à Bettembourg-Dudelange stocke actuellement près de 2.000 palettes à l'Eurohub Sud.

La logistique a renforcé la lutte contre le covid-19

Le terminal multimodal des CFL à Bettembourg-Dudelange stocke actuellement près de 2.000 palettes à l'Eurohub Sud.
Photo: MMTP
Luxembourg 1 3 min. 28.04.2020 Cet article est archivé

La logistique a renforcé la lutte contre le covid-19

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
L'une assure le pont aérien, l'autre sert la logistique nationale. Les sociétés Cargolux et CFL multimodal jouent un rôle primordial dans le transport, le stockage et la livraison de matériels sanitaires depuis le début de la crise du covid-19.

Depuis le début de la crise du coronavirus à la mi-mars, le Luxembourg n'a jamais autant joué son rôle de plateforme logistique. L'acheminement, le stockage et la livraison à bon port de toutes les commandes de matériel sanitaire effectuées par la cellule logistique du gouvernement reposent sur les épaules des sociétés Cargolux et CFL multimodal. «Nous devons être fiers et rassurés d'avoir au Luxembourg une plaque tournante logistique de cette envergure», a déclaré lundi François Bausch (Déi Gréng), vice-Premier ministre et ministre de la Mobilité.

Si Luxair a stoppé tous ses vols pour passagers depuis le 23 mars et ne les reprendra pas avant le 30 mai au plus tôt, la piste du Findel assiste depuis plus d'un mois au ballet incessant des 30 Boeing 747 de la flotte Cargolux. Fringante quinquagénaire, la société de transport de fret a garanti la livraison de 768 tonnes de matériel médical au Luxembourg depuis la mi-mars, un chiffre qui équivaut à environ dix avions cargo de type Boeing 747.

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.

Non seulement, Cargolux assure un pont aérien reliant le Luxembourg à la Chine, mais la compagnie opère en outre des vols dans toute l'Europe ainsi qu'aux États-Unis, toujours dans le but de garantir le transport de matériaux de première nécessité. Son réseau régulier, agrémenté de nombreux vols charters, a permis à Cargolux d'approvisionner non seulement l'Europe, mais aussi d'autres continents en matériel essentiel pendant cette crise.

Quelques kilomètres au sud de l'aéroport du Findel, le terminal multimodal des CFL à Bettembourg-Dudelange carbure lui aussi à plein régime. Après avoir connu «une baisse de l'ordre de 40% de son activité» en décembre dernier en raison de la grève marathon en France, le groupe qui couvre l'entièreté de la chaîne logistique stocke actuellement près de 2.000 palettes à l'Eurohub Sud.  Jusqu'à 20 personnes peuvent être mobilisées quotidiennement depuis un mois, en fonction du niveau d'activité, pour assurer la logistique. Raison pour laquelle les CFL ont dû détacher du personnel spécialisé en logistique à la cellule de crise de l'État.


Politik, Corona-Virus,  Pressekonferenz Francois Bausch, Martine Solovieff, Philippe Schrantz, Screenshot: livestream Guy Wolff/Luxemburger Wort
«C'est fantastique ce que Cargolux a réalisé»
François Bausch (Déi Gréng) évoque le pont aérien entre le Grand-Duché, la Chine et l'Italie dont le but est d'acheminer le plus efficacement possible du matériel médical et logistique.

A Bettembourg-Dudelange comme au Cargocenter, les va-et-vient sont incessants. D'un côté, des semi-remorques effectuent la navette entre la piste et l'entrepôt des CFL multimodal selon les arrivages des avions. De l'autre côté, des petits porteurs assurent l'approvisionnement des centres de soin en masques, blouses et lunettes de protection, gants, surchaussures, etc.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La crise plane au-dessus du Findel
Depuis lundi soir, le trafic des passagers de l'aéroport national est quasi à l’arrêt. Une mauvaise nouvelle alors que ce secteur ne cessait de progresser depuis dix ans. Par contre, les vols de fret restent maintenus pour assurer les approvisionnements des secteurs d’activité essentiels.
Erstflufg SAS Stockholm-Luxemburg Findel / Foto: Serge Braun
Du matériel chinois pour aider le Luxembourg
Le pays attend une livraison importante de fournitures médicales en provenance de Chine pour lundi. Le ministre des Affaires étrangères, Jean Asselborn (LSAP), l'a confirmé au Luxemburger Wort.
An employee wearing a face mask sews surgical masks at a leather workshop turned into a mask factory, close to Vigevano, Lombardy, on March 19, 2020 during the country's lockdown within the new coronavirus pandemic. - A crafts company specialized in the production of leather goods and accessories for the automotive and clothing sector, has now turned its activity to the production of surgical masks on behalf of a company from the nearby town of Galliate, in the wake of the needs following the coronavirus pandemic. (Photo by MIGUEL MEDINA / AFP)
La grève en France impacte peu le Luxembourg
Au 43e jour du mouvement social dans l'Hexagone, l'incidence sur les performances économiques du Grand-Duché semble mesurée. En revanche, les conséquences indirectes ne sont pas encore mesurables à ce jour.
Illustration CFL trains en retard, Foto Lex Kleren
L'énergie solaire s'invite chez les CFL
A Dudelange, Déi Gréng veut transformer le vaste parking pour remorques de CFL-Multimodal en source d'énergie renouvelable. Le ministère de l'Energie assure vouloir porter le projet auprès de la société de chemins de fer.
Le site multimodal des CFL à Dudelange pourrait se couvrir de panneaux photovoltaïques.