Changer d'édition

La liste d'attente pour un don d'organes s'allonge
Luxembourg 3 min. 07.10.2022
Journée mondiale en octobre

La liste d'attente pour un don d'organes s'allonge

La carte de donneur d’organes «passeport de vie» est gratuite et elle peut être obtenue à plusieurs endroits.
Journée mondiale en octobre

La liste d'attente pour un don d'organes s'allonge

La carte de donneur d’organes «passeport de vie» est gratuite et elle peut être obtenue à plusieurs endroits.
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 3 min. 07.10.2022
Journée mondiale en octobre

La liste d'attente pour un don d'organes s'allonge

Simon MARTIN
Simon MARTIN
Ce dimanche débutera le traditionnel «Spinning Marathon» à Luxexpo. L'événement doit permettre de sensibiliser à la thématique du don d'organes.

Le 17 octobre, c'est la Journée mondiale du don d’organes. À cette occasion, le ministère de la Santé souhaite rappeler qu'en cas de décès, toute personne peut sauver des vies en faisant don de ses organes. Paulette Lenert (LSAP), ministre de la Santé, souligne l'importance de cette action: «Le don d'organes sauve des vies, c'est un acte solidaire et en tant que ministère de la Santé c'est notre devoir de sensibiliser aux procédures en place pour que le don d'organes puisse se faire en toute légitimité.»

À l'occasion de cette journée mondiale, Luxembourg Transplant, organisme de gestion des dons et des transplantations au Luxembourg, organise pour la 13e fois, en collaboration avec le ministère de la Santé, le traditionnel «Spinning Marathon», afin de sensibiliser à la thématique du don d'organes. L'événement aura lieu le 9 octobre entre 10 heures et 18h30 dans les halls de Luxexpo The Box. Des informations sur l'événement sont disponibles sur www.luxtransplant.lu.

Où est-il possible de se déclarer comme donneur? 

Comme indiqué ci-dessus, au Luxembourg, toute personne décédée est potentiellement considérée comme un donneur d'organes. Toutefois, la souscription au «passeport de vie», la carte de donneur d'organes luxembourgeoise, permet de faciliter le travail des médecins et évite à la famille de prendre des décisions difficiles. «La carte de donneur d'organes 'passeport de vie' est gratuite et elle peut être obtenue dans les lieux suivants: les pharmacies, les cabinets des médecins, les administrations communales, au bureau d'accueil de Guichet.lu, au ministère de la Santé ou encore chez Luxtransplant», explique le ministère dans un communiqué. 

La carte peut également être commandée en ligne sur sante.lu. Des informations supplémentaires sur le don d'organes y sont également disponibles.


Les greffes ne sont pas restées en souffrance
L'apparition du covid a, temporairement, interrompu toute activité de prélèvement au Grand-Duché, mais l'élan des donneurs n'a pas faibli avec la crise. Tant mieux car la liste des personnes en attente d'un organe sain s'allonge.

Plus que jamais, cette campagne de sensibilisation est importante. Et pour cause, la pandémie a quelque peu mis un coup d'arrêt aux greffes, au Luxembourg comme partout ailleurs dans le monde. En effet, en 2021, il n'y a eu au Luxembourg que 2 prélèvements multi-organes et 3 autres dons. 

Ainsi, seuls 5 organes provenant du Luxembourg ont pu être transplantés avec succès par les centres du réseau Eurotransplant (le réseau européen pour la gestion des prélèvements et des transplantations d'organes). Des données plus faibles qu'en 2020 où seulement trois prélèvements multiorganes avaient pu être effectués au Luxembourg. Soit treize organes en tout qui ont pu prendre place dans un nouveau corps. A titre de comparaison, 22 organes avaient pu être transplantés en 2019, avant la crise sanitaire donc.

Une attente interminable pour certains

La sensibilisation est d'autant plus importante que la liste d'attente s'allonge de plus en plus. En effet, 90 nouveaux patients, soit 9 de plus qu'en 2020, étaient inscrits sur la liste pré-transplantation en attente d'une transplantation dans un centre à l'étranger en 2021. 26 nouveaux patients ont été inscrits sur la liste au cours de l'année dernière et 3 patients inscrits sur la liste sont malheureusement décédés au cours de l'année écoulée. D'un autre côté, 32 résidents ont été transplantés dans des centres à l'étranger en 2021, un chiffre en hausse en comparaison avec celui de 2020.

Enfin, en 2021, Luxembourg Transplant a été contacté par 7 donneurs potentiels qui n'ont finalement pas pu être prélevés pour des raisons médicales ou en raison d'une opposition. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Jusqu'à dimanche, le Centre national d'incendie et de secours accueille des pompiers venus de 17 pays pour le World Rescue Challenge. Plus qu'une compétition, il s'agit, pour les soldats du feu, de confronter et partager leurs compétences.
WO fr , World Rescue Challenge , CGDIS , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort