Changer d'édition

La ligne vers Metz, n°1 des retards et des suppressions
Luxembourg 3 min. 01.12.2022
Trains

La ligne vers Metz, n°1 des retards et des suppressions

Depuis janvier, la ligne 90 a enregistré 11,4% de retards.
Trains

La ligne vers Metz, n°1 des retards et des suppressions

Depuis janvier, la ligne 90 a enregistré 11,4% de retards.
Photo : Chris Karaba
Luxembourg 3 min. 01.12.2022
Trains

La ligne vers Metz, n°1 des retards et des suppressions

Mélodie MOUZON
Mélodie MOUZON
La ligne transfrontalière 90, qui relie Luxembourg à Thionville et Metz, est celle où s'accumulent le plus de problèmes, selon des statistiques dévoilées ce jeudi par le ministre de la Mobilité.

La ligne transfrontalière vers Thionville et Metz est la pire du réseau CFL. C'est ce qui ressort des statistiques sur les retards et les suppressions de trains sur le réseau CFL dévoilées ce jeudi par le ministère de la Mobilité.


Virgule , Thionville , Gare , Action Information Voyageurs TER , SCNF , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
TER: «On nous vend du rêve, au final c'est de pire en pire»
Les usagers de la ligne TER Nancy-Metz-Luxembourg sont en mode surchauffe. La SNCF a tenté de dialoguer avec eux mercredi en fin de journée en gare de Thionville.

Selon les chiffres donnés par François Bausch (déi Gréng) en réponse à une question du député Marc Goergen (Parti pirate), la ligne 90 (Luxembourg-Thionville-Metz-Nancy) enregistre depuis le mois de janvier 11,4% de retards. C'est deux fois plus que la plupart des lignes du réseau. En comparaison, sur la ligne 50, qui relie Luxembourg à la ville belge d'Arlon, seuls 2,7% des trains ont été en retard depuis le début de l'année. Il s'agit de la ligne la plus fiable du pays.

Les mois les plus compliqués sur le rail pour les usagers de la ligne 90 ont été ceux de septembre et d'octobre (respectivement 15,2% et 13,3% de trains en retard). Durant ces deux mois, les navetteurs ont dû composer avec des travaux, qui ont perturbé le trafic habituel des trains. Le mois de juillet a, lui aussi, été marqué par de nombreux retards, le chantier sur la ligne Luxembourg-Bettembourg ayant causé de nombreuses perturbations.

À noter que les CFL considèrent qu'un train est en retard après 6 minutes, selon une ligne directrice européenne. Le retard est mesuré au terminus du train pour le trafic intérieur et au point frontière pour les trains dont la gare se trouve à l’étranger.

4,3% de trains supprimés depuis janvier

Le constat n'est pas plus reluisant en ce qui concerne les suppressions de train. Si celles -ci ont été moins nombreuses que les retards, la ligne 90 fait là aussi figure de mauvaise élève du réseau CFL, avec un total de 4,3% de trains supprimés. C'est plus de quatre fois plus de suppressions que sur la ligne 30, qui relie Luxembourg à Trèves. La ligne 50 quant à elle a enregistré 2,8% de suppressions depuis janvier.

Les causes de ces suppressions sont nombreuses. 29% sont dues à des «causes externes», autrement dit de mauvaises conditions météorologiques par exemple ou des grèves. Suit ensuite la «non-disponibilité du matériel roulant» (25% des trains supprimés) qui regroupe les pannes sur les machines ou liées au système ERTMS. Le podium est complété par la «non-disponibilité des installations ferroviaires» (17%), c'est-à-dire des problèmes de télécommunications ou de barrières par exemple.


Le retour à la normale de la circulation des trains sur les lignes TER de la région Grand Est est prévu pour le mois de juin.
Des bus de substitution Thionville-Luxembourg à l'été 2024
Les travaux de renouvellement de voies ferrées entre Thionville et Zoufftgen vont durer jusqu’à fin mai 2023. Et à l’été 2024, un nouveau barrage est prévu à Bettembourg, avec des bus de substitution depuis… Thionville.

Comme le souligne le député Marc Goergen dans sa question, les plaintes pour des trains en retard ou supprimés émanant de navetteurs sont de plus en plus fréquentes, notamment sur cette fameuse ligne 90. Où cela n'est pas près de s'arranger à en croire le Corest (le comité régional des services de transport, ndlr), qui s'est déroulé ce mercredi. En effet, des travaux de renouvellement de voies ferrées entre Thionville et Zoufftgen sont annoncés jusqu’à fin mai 2023. Et à l’été 2024, un nouveau barrage est prévu à Bettembourg, avec des bus de substitution mis en place depuis… Thionville. 

La SNCF dit être consciente des nombreux problèmes qui pourrissent le quotidien de trop nombreux navetteurs depuis des années et soulignent que tout devrait rentrer dans l'ordre à l'horizon... 2028-2030. Autrement dit, ce n'est pas encore demain la veille que la ligne 90 se retrouvera parmi les meilleurs élèves du réseau CFL...

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Des TER toujours plus fréquentés, mais pas plus de rames pour autant : voyager sur la ligne Metz-Luxembourg est une aventure quotidienne. Quand la situation va-t-elle s'arranger ? Alerte spoiler : pas tout de suite.
Installée dans la nuit de vendredi à samedi au-dessus de l’A3, la structure d’acier constitue un élément central de la future liaison ferroviaire Luxembourg-Bettembourg. Et doit permettre une amélioration de la circulation en gare de Luxembourg. Mais pas avant la fin 2028.