Changer d'édition

«La langue luxembourgeoise connaît une vraie dynamique»
Luxembourg 3 min. 26.06.2022
Selon le directeur du ZLS

«La langue luxembourgeoise connaît une vraie dynamique»

Pour Luc Marteling, plusieurs raisons peuvent expliquer l'engouement pour la langue luxembourgeoise.
Selon le directeur du ZLS

«La langue luxembourgeoise connaît une vraie dynamique»

Pour Luc Marteling, plusieurs raisons peuvent expliquer l'engouement pour la langue luxembourgeoise.
Photo d'archives: Guy Jallay
Luxembourg 3 min. 26.06.2022
Selon le directeur du ZLS

«La langue luxembourgeoise connaît une vraie dynamique»

Thomas BERTHOL
Thomas BERTHOL
Luc Marteling, directeur du Zenter fir d'Lëtzebuerger Sprooch considère que la langue luxembourgeoise n'est pas en danger même si elle est moins parlée à la maison.

«Ah bon? Le luxembourgeois est une langue?» Qui n'a pas déjà entendu cette phrase à l'étranger? Une langue certes encore toute jeune d'une certaine manière, puisqu'elle n'a été reconnue qu'en 1984 comme langue nationale du Grand-Duché par la loi sur le régime des langues, mais qui connaît ces dernières années un véritable intérêt. Pour Luc Marteling, directeur du Zenter fir d'Lëtzebuerger Sprooch (Centre pour le luxembourgeois), si la langue de Michel Lentz est moins parlée à la maison, elle n'est pour autant pas en danger: «La langue luxembourgeoise connaît une vraie dynamique. Il est légitime de se faire du souci dans une société multiculturelle, mais le luxembourgeois a sa place et connaît un développement phénoménal à l'écrit, donc il n'y a pas d'inquiétude.»


Anyone wishing to obtain Luxembourgish nationality must pass a Luxembourgish language test
Apprenez le luxembourgeois à l'autre bout du monde
Plus d'excuse pour ne pas apprendre le luxembourgeois au regard de l'offre ultra diversifiée de l’Institut national des langues qui continue de s'étoffer d'année en année.

Le directeur dit également constater un fort intérêt pour la langue luxembourgeoise et pour son orthographe. Un intérêt qui s'est d'ailleurs traduit par plus de 20.000 exemplaires du livre «D'Lëtzebuerger Orthografie» écoulés depuis 2019: «C'était une grande surprise, on était débordé, mais c'est vraiment bien.»

 Plus de 1.000 questions reçues sur l'orthographe  

Pour Luc Marteling, plusieurs raisons peuvent expliquer cet engouement. Selon lui, il peut y avoir d'une part des personnes intéressées par la langue luxembourgeoise parce que celle-ci peut représenter un atout dans le monde du travail, mais d'autre part aussi parce qu'il y a une «prise de conscience de la valeur de la langue et de sa richesse».

Cette curiosité pour la langue luxembourgeoise, Luc Marteling le constate aussi dans les nombreuses sollicitations que reçoit le Zenter fir d'Lëtzebuerger Sprooch (ZLS). Le directeur recense plus de 1.000 questions reçues sur l'orthographe, l'étymologie ou encore la signification de mots locaux. «Il y a un  intérêt général, mais ce qui est surprenant c'est aussi le nombre de questions pertinentes sur les règles d'un niveau assez élevé», remarque le responsable du ZLS. Ce dernier estime que la dynamique de la langue repose aussi sur l'encadrement donné par le gouvernement avec la création en 2019 du ZLS et du poste de commissaire à la langue luxembourgeoise occupé par Marc Barthelemy.


Ibrahim Ajdarpasic et Fernand Collet
Huit citoyens méritants récompensés par le Grand-Duc
Lors de la cérémonie officielle à la Philharmonie, le Grand-Duc a décoré huit citoyens pour leur engagement pour le Luxembourg.

Celui-ci a assuré, à la veille de la fête nationale, sur les ondes de RTL que «le luxembourgeois faisait indéniablement partie de ce qui constitue le Luxembourg». Le commissaire a aussi remarqué: «Il n'y a jamais autant de personnes qui peuvent parler le luxembourgeois comme c'est le cas aujourd'hui. Mais c'est aussi vrai que la part des locuteurs de langue maternelle a diminué dans la population luxembourgeoise, parce que celle-ci a doublé avec majoritairement des immigrés.» Marc Barthelemy dit également observer que la langue de Michel Lentz a «gagné en statut», comme le montrent les discours à la Chambre ou pour la fête nationale, alors que ce n'était pas le cas il y a quarante ans.

Notons que pour mesurer la progression de la langue luxembourgeoise, il y a également le dictionnaire en ligne luxembourgeois LOD. En 2021, 10 millions d'articles y ont été publiés, soit près de trois fois plus qu'en 2017. Rien que l'année dernière, 2.700 utilisateurs par jour sont allés consulter le site selon le directeur du ZLS et près de 9,7 millions de termes ont notamment été recherchés. 

Une nouvelle version pour le LOD

Avec la pandémie de covid de nouveaux mots ont d'ailleurs fait leur entrée dans le dictionnaire comme «tracing» ou «coronavirus». «C'est important d'être proche de l'usage courant de la langue et de permettre de nommer la crise sanitaire», souligne Luc Marteling. Ce dernier indique que le LOD bénéficie désormais d'une nouvelle mise à jour qui permet d'élargir les possibilités de recherches avec notamment des tags. 

Quelle est l'expression luxembourgeoise favorite du directeur du ZLS? Réponse de l'intéressé: «Dat ass mer ausdenkeg ginn (à comprendre: ça m'est sorti de l'esprit». Voilà, une expression à bien retenir si vous faites partie des personnes distraites. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les auteurs d'une nouvelle pétition publique demandent que la connaissance du français ou de l'allemand soit suffisante pour acquérir la nationalité luxembourgeoise.
PASSEPORT,PASSPORT, PASS, DOPPELTE NATIONALITAET, DOUBLE NATIONALITE, PHOTO GUY WOLFF 02.11.2006
Pour 78% des personnes actives au Grand-Duché, la maîtrise de la langue de Molière demeure nécessaire sur leur lieu de travail. Devant l'anglais et le luxembourgeois. En revanche, à la maison, les choses s'inversent, selon les données publiées lundi par le Statec.
La loi votée le 24 février 1984 a officiellement renforcé le multilinguisme du pays en ajoutant à l'allemand et au français une troisième langue de réponse pour les administrations. Trois décennies plus tard, la question linguistique reste d'actualité.
Une journée nationale de la langue et la culture luxembourgeoise sera instituée.
Qui parle le luxembourgeois? Comment cette langue est-elle utilisée en privé, en public? Le trilinguisme est-il une réalité palpable dans la société? Une étude montre comment la langue de Dicks évolue dans la société et quel rôle, elle remplit.
Le gouvernement veut que le luxembourgeois ait sa place comme tout autre langue, que ce soit dans son propre pays ou aux niveaux européen et international. Ce sera l'affaire de spécialistes de mettre de nombreux projets en place. C'est aussi la culture luxembourgeoise qui va ainsi s'épanouir.
Une journée nationale de la langue et la culture luxembourgeoise sera instituée.
La langue du pays au cœur de débats
La langue luxembourgeoise et son introduction ou non comme première langue officielle du pays en matière administrative et judiciaire sera au cœur d'un débat ce lundi à la Chambre des députés. Quelle place lui donnent effectivement les résidents?
Le luxembourgeois est la lingua franca du pays: 7 personnes sur 10 le parlent avec leurs proches, au travail et à l'école.