Changer d'édition

«La jeunesse n'accepte pas l'inaction politique»
Luxembourg 1 4 min. 20.09.2019 Cet article est archivé

«La jeunesse n'accepte pas l'inaction politique»

Une douzaine d'associations s'unissent pour sensibiliser à l'urgence climatique.

«La jeunesse n'accepte pas l'inaction politique»

Une douzaine d'associations s'unissent pour sensibiliser à l'urgence climatique.
Photo: Alain Piron
Luxembourg 1 4 min. 20.09.2019 Cet article est archivé

«La jeunesse n'accepte pas l'inaction politique»

Sophie WIESSLER
Sophie WIESSLER
Alors que les étudiants luxembourgeois se lancent ce vendredi dans une troisième grève pour le climat, de multiples événements auront lieu tout au long de la semaine du 22 septembre. Avec une manifestation monstre prévue vendredi prochain. Explications.

Pour la troisième fois depuis le mois de mars, les jeunes redescendent dans la rue pour le climat ce vendredi. Faute «d'action concrète» de la part du gouvernement, le collectif «Youth for Climate Luxembourg» remobilise ses troupes. Et gagne en maturité.

Si les deux premières manifestations ont connu un franc succès avec respectivement 7.500 et 1.000 manifestants, les jeunes engagés souhaitent désormais mettre les bouchées doubles.

«La jeunesse n'accepte pas l'inaction politique», clame Natacha Lepage, de «Youth for Climate Luxembourg». «Nous voulons faire entendre nos voix. Prouver que beaucoup de monde se soucie aussi du climat au Luxembourg. L'urgence climatique est une réalité, il faut une meilleure politique climatique dans le pays».

Douze structures, composées notamment d'associations notoires - Amnesty International, Votum Klima.. - et de syndicats du pays - OGBL et LCGB - se sont ainsi associées aux étudiants afin de créer une coalition baptisée «United for Climate Justice».

N'y voyez pas une prise en charge des étudiants. «Ce n'est pas réellement un besoin de "peser dans la balance" ou d'encadrer les jeunes, mais plutôt d'unir nos forces et faire des choses ensemble», explique Magali Paulus, de Votum Klima.

Une capitale prise d'assaut

Regroupée sous une seule bannière, cette coalition s'unifie autour de deux revendications majeures: la déclaration de l'urgence climatique au Luxembourg et l'établissement d'une justice climatique. Avec comme point d'orgue une manifestation «monstre» dans les rues de Luxembourg-Ville le vendredi 27 septembre prochain.

Quatre cortèges distincts défileront dans les rues de la capitale à partir de 15 heures. Chacun viendra d'un quartier: côté Gare, Kirchberg, Limpertsberg et Hollerich. Tous se retrouveront place de la Constitution, avant de se diriger d'un même bloc vers la place Clairefontaine.

Une place qui a déjà connu par le passé une grande manifestation: en 2014, plus de 10.000 étudiants avaient défilé contre la réforme des bourses devant le ministère d'Etat.

En amont de cette mobilisation phare, plusieurs événements se dérouleront tout au long de la semaine du 22 septembre. Ramassage d'ordures, lutte contre le plastique ou encore réappropriation de la nature en ville, sont autant d'actions ouvertes au public, initiées par «United for Climate Justice» pour sensibiliser au climat.

Une coalition qui réclame surtout un changement politique conséquent. Si le gouvernement s'est engagé à faire le point sur la question climatique et voir dans quelle mesure les revendications des jeunes peuvent être mises en oeuvre avant Pâques 2020, cela n'est toujours pas suffisant aux yeux des manifestants.

Des engagements déjà pris

Reste à savoir si le gouvernement sera réceptif face à toutes ces actions. Pour rappel, Xavier Bettel avait déjà reçu une délégation de lycéens peu de temps après la première grève climatique. Des consultations dans différents établissements scolaires avaient également été organisées tout au long du mois de mai.

Le Luxembourg s'est engagé dans son rapport de coalition, à développer une stratégie «zéro déchet», dont quelques mesures ont déjà été mises en place par le ministère de l'Environnement, et à consommer 25% d'énergies renouvelables d'ici 2030. Un Plan climat et énergie national doit être déployé d'ici la fin de l'année.

Une réduction des gaz à effet de serre est également au programme, avec «un objectif compris entre 50% et 55% en 2030 par rapport à 2005». Face aux attaques des différents collectifs, le gouvernement soulignait déjà il y a quelques mois, ne pas «avoir attendu (...) pour prendre des initiatives» en faveur de la protection du climat.

  • Les deux manifestations du 20 et 27 septembre seront à suivre sur notre site en direct.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La manifestation pour le climat va perturber le trafic
33 associations du pays se retrouvent ce vendredi après-midi sous une seule bannière, «United for Climate Justice» et vont défiler à partir de 15 heures dans les rues de Luxembourg pour clôturer cette semaine dédiée au climat.
Youth for Climate Luxembourg Luxemburg Klima
Les élèves grévistes ne seront pas excusés
Le ministère de l'Education n'a officiellement reçu aucune demande de manifestation pour la troisième grève pour le climat de ce vendredi 20 septembre. Conséquence: les absences des étudiants seront considérées comme étant «injustifiées».
Les jeunes redescendent dans la rue ce vendredi
Quatre mois après leur dernière grève, les étudiants luxembourgeois repartent pour la troisième fois dans les rues de la capitale, avant d'entamer une semaine entière de mobilisation axée autour du climat.
Des milliers de jeunes Luxembourgeois ont défilé dans les rues de la capitale en février et mars 2019.
Nouvelle manifestation pour le climat à la rentrée
Après avoir remis un rapport complet de 40 pages comprenant des demandes et propositions concrètes pour sauver le climat, les étudiants de «Youth for Climate» ont annoncé une nouvelle mobilisation dans les rues de la capitale le 20 septembre prochain.
Klima Demo, Schüler demonstrieren für eine bessere Klimapolitik,  Place de l'Europe, Foto: Guy Wolff/Luxemburg
«Nous espérons rassembler 10.000 jeunes au Glacis»
Une vingtaine de lycées, aux quatre coins du pays, participeront à la marche pour le climat qui aura lieu à Luxembourg, le vendredi 15 mars prochain. En attendant le grand jour, les troupes se mobilisent, notamment sur les réseaux sociaux. Et espèrent faire sensation.