Changer d'édition

La hausse des températures attise les conflits
Luxembourg 2 min. 14.02.2020

La hausse des températures attise les conflits

Les sécheresses à répétition entraînent des migrations, sources de tensions dans des régions déjà fragilisées.

La hausse des températures attise les conflits

Les sécheresses à répétition entraînent des migrations, sources de tensions dans des régions déjà fragilisées.
Photo : AFP
Luxembourg 2 min. 14.02.2020

La hausse des températures attise les conflits

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Les changements climatiques impactent la sécurité même des populations de la planète. Vendredi, le général Tom Middendorp a présenté au Luxembourg les conclusions d'un rapport sur cette relation entre paix et environnement.

Des températures toujours plus chaudes, des sécheresses à répétition, des incendies de plus en plus dévastateurs, des animaux qui dépérissent : et voilà des populations entières contraintes à l'exil. Les voilà sur les routes, pénétrant dans l'Etat voisin, tentant de fonder une nouvelle vie au milieu d'une société qui n'attendait pas forcément pareille venue. Bref, entre climat défaillant et tensions entre peuples, le lien est désormais établi. C'est là tout le sens du «World Climate and Security Report» qu'a présenté, vendredi, le général Tom Middendorp.

Le gradé néerlandais s’est ainsi penché sur l’impact du changement climatique sur la sécurité humaine dans le monde, et donc ses conséquences sur le secteur de la Défense. Avant de dévoiler officiellement ses conclusions à Munich ce week-end, le général a présenté ses conclusions au ministre de la Défense luxembourgeois, François Bausch (Déi Gréng). Ces changements étant à considérer «comme un multiplicateur de risques et de menaces».

Fragilisant des Etats ou des régions évoluant dans un environnement souvent marqué par d’autres faiblesses (pauvreté, croissance démographique élevée, gouvernance généralement faible), le réchauffement constaté entraîne une compétition accrue autour de l’accès aux ressources naturelles (terres arables et eau potable), indispensables à la survie des populations.

Aussi Tom Middendorp préconise-t-il que les militaires jouent dès maintenant un rôle actif afin de mieux cerner et résoudre les problèmes liés au changement climatique. «Il n’appartient désormais plus exclusivement aux lobbies de sensibiliser, mais également aux généraux et officiers», estime le général.

L'exemple luxembourgeois

Comment cela pourrait-il se traduire pour le Grand-Duché? François Bausch l'a expliqué, évoquant le «souci de réduire l’empreinte carbone de l'armée nationale» et au niveau international en introduisant le sujet à l’ordre du jour du Conseil européen de la défense et du Conseil de sécurité des Nations unies.

Concrètement, le vice-Premier a quelques exemples d'initiatives allant dans le sens développé par le World Climate and Security Report. Le rapporteur a ainsi été informé que pour l’acquisition de ses nouveaux véhicules, l'armée grand-ducale allait se concentrer sur des modèles hybrides, voire électriques. «En tout cas, les nouveaux appels d’offres porteront la signature des critères de durabilité environnementale», assure François Bauch. 


La flotte luxembourgeoise prend peu à peu son envol
En participant à l'achat d'un nouvel avion ravitailleur aux côtés de cinq autres pays, le Grand-Duché entend appliquer sa nouvelle stratégie militaire. Si l'appareil ne sera pas stationné au Findel, le pays pourra en bénéficier pour ses missions de soutien logistique.

Un ministre rappelant au haut gradé que ces critères seraient, à l'avenir, appliqués à toutes les acquisitions et rénovations, comme celle du stand de tir à Bleesdall ou le dépôt de munitions à Waldhof, site endeuillé à la suite d'une explosion voilà un an. A ce sujet, le vice-Premier a indiqué que «deux tiers des terrains appartenant aujourd’hui à la zone militaire de Waldhof seront retournés intégralement à la zone Natura 2000, libre de tous résidus de munition.»


Sur le même sujet

Les moteurs de l'A400M rugissent déjà
Futur fer de lance de la composante aérienne, le premier avion de transport militaire luxembourgeois pourrait bien être l'invité de marque de la prochaine fête nationale. Ses hélices tournent déjà bien et il devrait décoller «dans les prochaines semaines».
Le SPFP réclame la tête de deux ministres et du général
L'annulation de la mutation du soldat Schleck par le ministre de la Défense ne suffit pas pour clore le «scandale» aux yeux du Syndicat professionnel de la force publique. Il revendique la révocation du chef d'état-major et la démission de François Bausch et Henri Kox.
Pascal Ricquier SPFP SNPGL