Changer d'édition

La grippe fait les frais du covid
Luxembourg 4 min. 12.01.2021

La grippe fait les frais du covid

Le port du masque a considérablement réduit la circulation des virus respiratoires cet hiver. Et ce qui est vrai pour le covid l'est aussi pour la grippe.

La grippe fait les frais du covid

Le port du masque a considérablement réduit la circulation des virus respiratoires cet hiver. Et ce qui est vrai pour le covid l'est aussi pour la grippe.
Photo : AFP
Luxembourg 4 min. 12.01.2021

La grippe fait les frais du covid

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Restrictions de circulation et gestes barrières imposés pour limiter la propagation du coronavirus réduisent à néant la diffusion du virus respiratoire de la grippe. Ouf, enfin une bonne nouvelle.

Ouf, la double épidémie covid+grippe crainte pour cet hiver n'aura vraisemblablement pas lieu. «A l'heure actuelle, on peut parler d'absence grippale. Il y a très peu de cas de grippe dans le pays ou plus largement à l'échelle de l'Europe», commente le Dr Guillaume Fournier du Laboratoire national de santé. A peine si neuf cas ont été signalés, alors que pour le précédent épisode le seuil épidémiologique avait été atteint dès début décembre 2019 et que janvier marquait la montée en puissance des cas d'infection.


asdf
Le vaccin anti-grippe plus indispensable que jamais
De nombreux infectiologues craignent que la combinaison des épidémies de covid à celle attendue de la grippe ne provoque un engorgement des services de soins. Pour parer à ce risque, le ministère de la Santé luxembourgeois tente d'acheter 110.000 doses de sérum.

Ainsi, le réseau Sentinelle mis en place pour surveiller l'évolution des cas d'infections respiratoires aiguës ne voit pas la grippe pointer le bout de son nez cet hiver. Ni cette vingtaine de cabinets médicaux répartis dans tout le Grand-Duché, ni les Centres de consultation covid (CCC) vers qui sont envoyés les patients possiblement atteints par le coronavirus ne signalent de cas. «Nous étudions aussi les échantillons obtenus auprès de ces CCC car les syndromes grippaux et ceux du covid sont très proches (douleurs musculaires, fièvres, fatigue, gêne respiratoire, etc). Les analyses PCR menées au LNS permettent de bien distinguer les deux. Mais rien n’apparaît concernant la grippe...»

Pourtant l'influenza est bien là, comme chaque fin et début d'année dans l'hémisphère Nord, mais «l'isolement des pays les uns par rapport aux autres qui empêche le passage des voyageurs d'un Etat à l'autre contribue largement à freiner la circulation de la grippe cette année», note le spécialiste.

Tout comme le Dr Fournier et ses confrères se félicitent de voir que les gestes barrières portent leurs fruits. «La distanciation, le masque, l'éternuement dans le coude, le lavage des mains, le gel: tout cela a très certainement participé aussi à ralentir la propagation du virus de la grippe ces derniers mois.»


A nurse simulates the preparation of a vaccine dose against the Influenza A (H1N1) virus during an exercise organised by local authorities to test the functioning of a temporary vaccination centre in Haguenau, October 6, 2009.  REUTERS/Vincent Kessler   (FRANCE HEALTH)
La grippe arrive, les vaccins aussi
Alors que la grippe saisonnière débute timidement, des doses de vaccin sont mises à disposition par le ministère de la Santé. Avec priorité aux soignants, seniors et femmes enceintes.

L'Australie en avait été le témoin dès cet été (à l'heure de l'hiver austral donc). Le nombre de cas de malades de la grippe avait été en 2020 «ridiculement faible». Et c'est ce qui se passe désormais en Europe où moins de 400 cas ont été répertoriés sur 150.000 tests du réseau de surveillance continental. 

Mais pourquoi alors ce qui fait tampon à la grippe n'a pas la même efficacité sur le covid-19. «Certes les deux sont des virus respiratoires, qui se transmettent essentiellement par voie aérienne (dans l'air). Mais la virulence du coronavirus semble bien plus forte et il se transmet bien plus facilement.» Preuve en sont les 38.000 nouveaux cas covid dépistés au Luxembourg ces trois derniers mois (sur les 48.027 infections relevées sur dix mois).

Aussi le virologue ne peut-il qu'encourager chacun à maintenir le respect des gestes barrières d'abord dans les semaines à venir, mais aussi pour les temps à venir. «Avant que nous émettions ces mêmes recommandations, les gens les écoutaient mais sans les appliquer. Là, avec le Sars-Cov2, leur niveau de vigilance s'est renforcé et se combine avec l'ensemble des mesures sanitaires gouvernementales. D'où ce coup porté à la vague de grippe de cette saison», constate le Dr Fournier.

Cependant, même si elle est «absente» cette fois, la grippe saisonnière reviendra bien un jour. Elle aussi mute, et les grands laboratoires pharmaceutiques chargés de produire le vaccin sont bien placés pour le savoir. «Chaque année, c'est la même chose pour eux: en février déjà, ils doivent anticiper la formule qui pourra contrecarrer la souche qui circulera plusieurs mois après.» 

Une prospective scientifique plus ou moins pertinente, en fonction de plusieurs critères. «Mais, grosso modo, on peut estimer que les vaccins proposés sont efficaces à 60% contre la grippe A/H1N1 et la grippe B, et à 30-40% en ce qui concerne la grippe A/H3N2». Des taux bien inférieurs donc à ceux affichés par Pfizer/BioNTech ou Moderna pour leur vaccin anti-covid qui sont désormais autorisés en Europe. 95% pour le premier, 90% pour le second.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

«Pour Pfizer Luxembourg, c'est un grand jour»
Pour les représentants du laboratoire médical, l'arrivée du vaccin anti-covid au Grand-Duché ne s'est pas fait en un claquement de doigts. Des mois de préparatifs avant que, ce lundi 28 décembre, les premières injections aient lieu.
Medical personnel is given the Pfizer-Biontech Covid-19 corona virus vaccine at the Favoriten Clinic in Vienna, Austria, on December 27, 2020 on the occasion of the Pfizer-BioNTech Covid-19 corona virus vaccine rollout. - The European Union began a vaccine rollout, even as countries in the bloc were forced back into lockdown by a new strain of the virus, believed to be more infectious, that continues to spread from Britain. The pandemic has claimed more than 1.7 million lives and is still running rampant in much of the world, but the recent launching of innoculation campaigns has boosted hopes that 2021 could bring a respite. (Photo by GEORG HOCHMUTH / APA / AFP) / Austria OUT
Les centres de vaccination bons pour le service
Les cinq sites prévus pour administrer le vaccin anti-covid sont en cours d'aménagement. Et ce n'est pas une mince affaire à mettre en place pour ces structures qui devraient fonctionner plusieurs longs mois.
AURORA, CO - DECEMBER 16: (EDITORIAL USE ONLY) Rocky Mountain Regional VA Medical Center ICU nurse Margaret Zito receives a dose of the Pfizer-BioNTech COVID-19 vaccine from registered nurse Salek Walker at the hospital on December 16, 2020 in Aurora, Colorado. The Eastern Colorado VA Health Care System was chosen as one of 37 VA centers around the country to receive a shipment of the vaccine because of their ability to store the vaccine at extremely cold temperatures and vaccinate a large number of people.   Michael Ciaglo/Getty Images/AFP
== FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==
L'employeur ne doit pas se mêler de vaccination
Choisir ou non de se faire vacciner relève de la vie privée et ne constitue nullement une obligation professionnelle. «Cela même pour les professions de santé», indique la Chambre des salariés.
A medical professional prepares a syringe with a dose of the Pfizer/BioNTech Covid-19 vaccine, before it is administered to a patient at Croydon University Hospital in south London on December 8, 2020. - Britain on December 8 hailed a turning point in the fight against the coronavirus pandemic, as it begins the biggest vaccination programme in the country's history with a new Covid-19 jab. (Photo by Dan CHARITY / POOL / AFP)
Ces vaccins qui ont manqué au Luxembourg
C'est notamment le cas du sérum préventif contre le méningocoque C dont la commande vient tout juste d'être passée. Le ministère de la Santé fait le point sur ces défauts d'approvisionnement.
6285606 13.07.2020 In this handout photo released by the Russian Defence Ministry, medical workers wearing protective gear conduct daily rounds with a participant in a coronavirus vaccine trial during tests at the Burdenko Main Military Clinical Hospital in Moscow, Russia. Editorial use only, no archive, no commercial use.

 Russian Defence Ministry
La grippe met la fièvre au pays
La banale grippe saisonnière a déjà fait des victimes côté français. Au Grand-Duché, l'épidémie vient de passer à la vitesse supérieure. Près de 7% des patients consultant un généraliste ou un pédiatre souffrent du virus.