Changer d'édition

La grève en France passe la cinquième
Luxembourg 08.12.2019

La grève en France passe la cinquième

La région parisienne a fait les frais de la grève des transports en commun tôt ce lundi.

La grève en France passe la cinquième

La région parisienne a fait les frais de la grève des transports en commun tôt ce lundi.
Photo : AFP
Luxembourg 08.12.2019

La grève en France passe la cinquième

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
La circulation des trains entre Lorraine et Luxembourg reste toujours fortement perturbée ce lundi. Comme depuis jeudi dernier, le mouvement de protestation national pénalise tous les déplacements. Mais en début de matinée, c'est surtout la région parisienne qui a été engorgée.

Les navetteurs français, usagers du train, étaient prévenus: ce lundi s'annonçait comme un lundi noir. Pour le cinquième jour de grève nationale et interprofessionnelle, seul un TER sur trois est annoncé sur le réseau entre Nancy-Metz-Thionville et Luxembourg. Soit 38 liaisons, là où habituellement plus d'une centaine de liaisons sont programmées.

Mais ce lundi matin, les passagers ont pu compter sur les Trains express régionaux annoncés dans le sens Moselle-Luxembourg, en matinée. A part quelques minutes de retard, rien à signaler. Visiblement, aujourd'hui encore, certains parmi les 12.000 passagers habituels avaient pris leurs précautions.

Du côté de l'autoroute A31 et de l'A3, le report des usagers du rail vers la route n'a pas causé d'engorgement plus qu'à l'accoutumée. «Tout est plein, bien plein», souriait-on du côté du CITA mais sans noter de points noirs inhabituels.

Pour ce soir, un service réduit de trains attend les voyageurs en ce premier jour de semaine. Seuls six TER sont annoncés au départ de la gare de Luxembourg vers la Moselle, en après-midi et soirée.

 En fait, la grève aura surtout été ressentie en région parisienne. Ainsi, plus de 500 kilomètres de bouchons ont été enregistrés lundi autour de 7h30 sur les routes d'Ile-de-France. Privés de transports en commun, les Franciliens se sont retrouvés souvent bloqués sur les routes, avec une situation aggravée par la pluie. Paris et sa périphérie battant là un record d'embouteillage pour une période hors vacances ou week-end. La moyenne habituelle des bouchons se situant, habituellement à cette heure, entre 200 et 250 km.


Sur le même sujet

Vous, la grève et votre boss
Jeudi 5 décembre, le mouvement de contestation de la réforme des retraites en France va pénaliser nombre de frontaliers. Risques de retards voire impossibilité de venir travailler : comment gérer la situation avec votre employeur?
Toutes les rames TER sécurisées... en juin 2020
13 rames sur 25 n'étant toujours pas équipées de l'indispensable système ERTMS, une grande partie des passagers des trains express transfrontaliers devront changer de wagons sur le quai de gare à Thionville. Une bascule qui devrait durer jusqu'aux vacances de Pâques.
Neuf rames TER disposant de l'ERTMS sont actuellement en service sur le réseau franco-luxembourgeois, mais la SNCF en promet bien 12 pour le 1er janvier.