Changer d'édition

La grève en France impacte peu le Luxembourg
Luxembourg 4 min. 16.01.2020 Cet article est archivé

La grève en France impacte peu le Luxembourg

56% des trains de la ligne Luxembourg-Metz ont été supprimés en décembre

La grève en France impacte peu le Luxembourg

56% des trains de la ligne Luxembourg-Metz ont été supprimés en décembre
Photo: Serge Waldbillig
Luxembourg 4 min. 16.01.2020 Cet article est archivé

La grève en France impacte peu le Luxembourg

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Au 43e jour du mouvement social dans l'Hexagone, l'incidence sur les performances économiques du Grand-Duché semble mesurée. En revanche, les conséquences indirectes ne sont pas encore mesurables à ce jour.

Si la France représente le deuxième partenaire commercial du Luxembourg en importance, l'impact de la grève qui touche le secteur public apparaît comme assez limité par-delà la frontière grand-ducale. Les quelque deux milliards d'euros d'échanges commerciaux enregistrés entre les deux pays en 2018 ne devraient pas être affectés pour l'année 2019, même si ce mouvement entre ce jeudi dans son 43e jour. Ce qui en fait la grève la plus longue de ces 30 dernières années dans l'Hexagone.

Ce constat est appuyé par l'Union luxembourgeoise des entreprises (UEL), qui assure «ne pas déceler d'impact particulier.» Pour son président, Jean-Paul Olinger, l'effet de la grève est «forcément moins visible» puisqu'elle s'est déroulée «autour des fêtes de fin d'année.» Sans aller jusqu'à parler de «non-événement pour le Luxembourg», le patron de l'UEL prétend qu'il s'est dilué dans «les problèmes structurels quotidiens des transports transfrontaliers avec la France.»

Le terminal multimodal des CFL à Bettembourg-Dudelange a enregistré une baisse de son activité de l'ordre de 40% sur le mois de décembre
Le terminal multimodal des CFL à Bettembourg-Dudelange a enregistré une baisse de son activité de l'ordre de 40% sur le mois de décembre
Photo: Pierre Matgé

Mais si le représentant du patronat déclare «n'avoir eu aucun retour d'une société grand-ducale ayant connu des problèmes d'approvisionnements ou de logistique», en revanche le son de cloche diffère du côté des CFL multimodal. Le groupe qui couvre l’entièreté de la chaîne logistique revendique en effet «une baisse de l'ordre de 40% de l'activité du terminal de Dudelange-Bettembourg» en décembre.

Un constat que la société impute directement au débrayage des cheminots dans l'Hexagone, et en particulier à «la non-circulation des trains vers Le Boulou (Pyrénées-Orientales, ndlr), Barcelone et Lyon.» Or, ce hub multimodal, situé sur le corridor de fret mer du Nord-Méditerranée et à la croisée de grands axes routiers européens, enregistre près de 450 départs de trains de fret chaque mois.

La ligne Metz-Luxembourg amputée de plus de 50% en décembre

Si l'impact direct du mouvement français reste donc assez limité, l'onde de choc pourrait par contre se faire ressentir plus tard. C'est en effet dans le secteur des transports de passagers, tant ferroviaires qu'aériens, que les conséquences de la grève se font le plus ressentir. Les 12.000 usagers frontaliers quotidiens de la ligne ferroviaire Metz-Luxembourg sont les premiers à en pâtir, vu que les conducteurs SNCF comptent parmi les plus engagés dans le mouvement. Ce jeudi, ils affichent encore un taux de 30,5% de grévistes, selon la direction de la SNCF.

Sur le mois de décembre, les CFL indiquent que 56% des trains empruntant ce «Sillon lorrain» ont été supprimés. De plus, seuls 36% de ceux en circulation étaient à l'heure ou ont accusé un retard inférieur à six minutes à l'arrivée. De son côté, la SNCF assure ne pas être en mesure de fournir des données sur ce point. Les perturbations persistent en janvier sur cette ligne. Ainsi que le précise le site de la compagnie luxembourgeoise des chemins de fer, «le trafic transfrontalier vers la France reste très fortement perturbé» du 3 au 17 janvier, ajoutant que «certains trains sont remplacés par des bus de substitution.»


la voix du luxembourg
La grève retarde (un peu plus) la mise à niveau des TER
Les douze rames promises pour circuler sans encombre entre la France et le Luxembourg n'ont pu être toutes équipées du système ERTMS indispensable pour rouler au Grand-Duché. De fait, la SNCF doit (encore) revoir son plan de circulation

Si le «Sillon lorrain» est le principal axe touché, l'autre ligne fréquentée par les frontaliers en direction de Longwy a nettement moins souffert de la situation, avec une moyenne de plus de 90% de ponctualité observée en décembre. Et ce, malgré le fait que «le poste directeur de Longwy, qui a en charge le contrôle des signaux, n'était pas occupé certains jours», observent les CFL.

Par ailleurs, la compagnie grand-ducale assure avoir anticipé les problèmes en «mettant tout en œuvre pour composer un équipage 100% luxembourgeois dans les trains à équipage mixte», où le conducteur émarge aux CFL, tandis que le contrôleur appartient à la SNCF.

Trois vols aller-retour reliant le Findel à Paris/Charles de Gaulle ont été annulés début décembre en raison de la grève des contrôleurs aériens français
Trois vols aller-retour reliant le Findel à Paris/Charles de Gaulle ont été annulés début décembre en raison de la grève des contrôleurs aériens français
Photo: Marc Wilwert

Plus à la marge, si la grève des contrôleurs aériens en France a fortement affecté le secteur, provoquant jusqu'à 20% d'annulation des vols en décembre dans l'Hexagone, Luxair ne déplore que «trois liaisons annulées entre le Findel et Paris/Charles De Gaulle» depuis le début de la mobilisation. Ces annulations ont eu lieu «les 5, 6 et 10 décembre», soit à la genèse du mouvement.

Pour le reste, la compagnie indique que cette grève n'a pas seulement perturbé «les vols vers et à partir de la France», mais sans qu'il soit possible pour autant «d'analyser tous les vols perturbés ou en retard depuis plus d'un mois», afin d'établir un lien potentiel avec le débrayage dans l'Hexagone. Et Luxair de préciser que «depuis le premier jour de la mobilisation, la situation est très régulièrement actualisée sur (son) site Internet, ainsi que sur les réseaux sociaux», afin que le voyageur ne soit pas pris au dépourvu. Enfin, contacté par nos soins, Luxairport n'a pas pu apporter davantage de précisons.


Sur le même sujet

La grève retarde (un peu plus) la mise à niveau des TER
Les douze rames promises pour circuler sans encombre entre la France et le Luxembourg n'ont pu être toutes équipées du système ERTMS indispensable pour rouler au Grand-Duché. De fait, la SNCF doit (encore) revoir son plan de circulation
la voix du luxembourg
Record de durée pour la grève en France
La mobilisation contre le projet de réforme des retraites, qui affecte principalement depuis 29 jours la circulation des trains et les transports parisiens, a battu jeudi le record de 1986-87 à la SNCF pour une grève en continu.
Gare Volmerange-les-Mines - Volmerange-les-Mines - Gare - 18/12/2019 - photo: claude piscitelli
Pas de «trêve de Noël» pour la grève française
La circulation des trains pendant la semaine de fêtes est encore floue, tout comme les négociations qui doivent encore se dérouler entre l'exécutif et les syndicats. Dans certaines régions, des coupures d'électricité sont menées en opposition à la réforme des retraites du gouvernement.
Le gouvernement n'a pas réussi à imposer l'idée d'une «trêve de Noël» à des syndicats déterminés à poursuivre leur engagement au-delà des fêtes de fin d'année.
La grève en France passe la cinquième
La circulation des trains entre Lorraine et Luxembourg reste toujours fortement perturbée ce lundi. Comme depuis jeudi dernier, le mouvement de protestation national pénalise tous les déplacements. Mais en début de matinée, c'est surtout la région parisienne qui a été engorgée.
Vehicles run on the Paris' ring road, the "Peripherique", on December 9, 2019 in Porte de Vincennes in Paris,  during a strike of Paris public transports  over French government's plan to overhaul the country's retirement system, as part of a national strike. (Photo by JACQUES DEMARTHON / AFP)
Vous, la grève et votre boss
Jeudi 5 décembre, le mouvement de contestation de la réforme des retraites en France va pénaliser nombre de frontaliers. Risques de retards voire impossibilité de venir travailler : comment gérer la situation avec votre employeur?
Le spectre d'un jeudi noir pour les frontaliers français
Les secteurs publics et privés fonctionneront au ralenti ce jeudi 5 décembre, jour de mobilisation contre la réforme des retraites en France. Le point sur les perturbations qui vont impacter les navetteurs et tous ceux qui vont passer par l'Hexagone.