Changer d'édition

La gare centrale gagne en fluidité
Luxembourg 2 min. 13.12.2021 Cet article est archivé
Mobilité

La gare centrale gagne en fluidité

Chaque jour, la gare centrale de Luxembourg voit passer près d'un millier de trains.
Mobilité

La gare centrale gagne en fluidité

Chaque jour, la gare centrale de Luxembourg voit passer près d'un millier de trains.
Photo : Laurent Blum
Luxembourg 2 min. 13.12.2021 Cet article est archivé
Mobilité

La gare centrale gagne en fluidité

Du mieux pour les trains, du mieux pour les usagers : les 171 millions d'euros investis dans les nouveaux quais et les passerelles ne passent pas inaperçus dans le quotidien des CFL.

(pj avec Jean-Philippe SCHMIT) «La gare centrale de Luxembourg est l'endroit du pays vers lequel tout converge.» Et c'est peu dire que ces dernières années, ce «tout» a pris une ampleur incroyable. Plus 85% de passagers entre 2005 et 2019... D'où d'indispensables investissements pour faire de ce qui n'était qu'un «site industriel au milieu de la ville» un «facteur de mobilité important». Derrière ces mots du ministre de la Mobilité François Bausch (Déi Gréng) se cache un chiffre: 300 millions d'euros investis par le Luxembourg en 2021.


CFL,Ausbildung Lok-Fuehrer,Kiss-Zug.Foto:Gerry Huberty
Les CFL se veulent «pionniers de la conduite autonome»
Destinées notamment à améliorer le nombre de places assises disponibles, les 34 nouvelles rames prévues pour entrer en service d'ici 2026 doivent aussi intégrer un système de contrôle automatique. Objectif: améliorer l'efficacité de la gestion du réseau.

Une somme qui aura, en partie, été engloutie dans la réalisation des deux nouveaux quais et quatre voies qui viennent d'être inaugurés en gare de Luxembourg. Le but étant à terme que chacune des huit grandes lignes menant à la gare centrale dispose de ses propres voies. De quoi éviter que le retard d'un train n'entraîne plus le retard d'un autre, en cascade. «Nous pouvons désormais faire circuler plus de trains et des rames plus longues. Le tout avec une meilleure ponctualité», pouvait donc se réjouir le directeur général des CFL, Marc Wengler à l'heure de couper le ruban officiel.

C'est peu dire que ce chantier d'extension de la gare a constitué un chantier délicat. Pas question en effet de (trop) venir perturber le trafic habituel. Mais en plus de cette «opération à cœur ouvert», les 171 millions dépensés sur cette opération auront aussi permis le remplacement ou la construction de dix kilomètres de voies, la pose de 7.900 traverses ou l'installation de 22 nouveaux aiguillages. Sans oublier la mise en place de la nouvelle passerelle et accès aux quais.


Illustration, Bahnhof, CFL, Zug, Züge, Tourismus Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Les trains ne dormiront plus forcément au chaud
Si, jusqu'à présent, les rames à l'arrêt la nuit étaient laissées branchées pour permettre le maintien de la climatisation ou du chauffage, les CFL entendent désormais réduire l'impact écologique de cette approche destinée à apporter du confort aux passagers.

Alors que de nouvelles rames sont attendues pour 2023, 2022 verra les CFL se concentrer à nouveau sur des travaux côté gare centrale. Cette fois, après les liaisons nord, il s'agira de se préoccuper de la «tête sud». La plus fréquentée... Voilà qui devrait donner des sueurs froides aux techniciens des chemins de fer luxembourgeois comme aux 90.000 personnes qui, chaque jour de semaine, transitent par ce nœud ferroviaire de la capitale.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La capitale catalane va bientôt être reliée au Grand-Duché par le rail. Le projet a été dévoilé par le ministre des transports français qui envisage un train de nuit allant de Strasbourg à Barcelone et faisant aussi escale à Metz, Nancy, Montpellier et Perpignan.
Le Grand-Duché s'est engagé à verser cette enveloppe pour renforcer les liaisons ferroviaires entre la Moselle et le Luxembourg. Et cela passera notamment par la mise en place de trains à conduite semi-automatisée.
Depuis l'instauration de la gratuité des transports en commun, il reste encore quelques voyageurs qui payent pour se déplacer au Luxembourg : les usagers des CFL désireux de se déplacer en première classe.
15.6. Gare / CFL / PK Bilanz  foto: Guy Jallay
Constituée pour l'heure d'un ensemble de cinq éléments (dont certains d'ores et déjà arrivés sur site), la future structure de 102 mètres de long doit être installée à partir de la mi-mai. Mais son utilisation ne sera pas possible avant la mi-septembre.