Changer d'édition

La foule à nouveau dispersée à la Kinnekswiss
Luxembourg 13.05.2021

La foule à nouveau dispersée à la Kinnekswiss

Le déploiement de police était bien visible aux abords du parc de la capitale.

La foule à nouveau dispersée à la Kinnekswiss

Le déploiement de police était bien visible aux abords du parc de la capitale.
Photo: Steve Remesch
Luxembourg 13.05.2021

La foule à nouveau dispersée à la Kinnekswiss

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Les faits commencent à tenir de la routine : des groupes se rassemblent dans le parc de la capitale, trop de monde, des tensions... et la police se retrouve dans l'obligation d'intervenir comme mercredi soir encore.

(pj avec Tom RUDELL) Habituellement, c'est en fin de semaine que, ces derniers temps, les patrouilles de police étaient amenées à intervenir à la Kinnekswiss. Férié de l'Ascension oblige, cette fois le rassemblement qui pose souci aux autorités a pris un peu d'avance sur le weekend, et mercredi soir la police grand-ducale a dû à nouveau déployer ses hommes pour disperser la foule.


Lokales, Sicherheitsbeamter Quartier Gare, Agent de Sécurité, GDL Security, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
La sécurité, ce «devoir absolu» de Lydie Polfer
Face à ce qu'elle estime être une priorité pour les habitants du quartier Gare, la bourgmestre de la capitale en appelle au gouvernement pour renforcer les patrouilles de police. En attendant d'obtenir gain de cause, elle entend continuer de faire appel à des sociétés de sécurité privées.

Près de 200 personnes étaient ainsi rassemblées dans le parc de la capitale quand près de 70 policiers ont été mobilisés pour disperser les groupes. Un dispositif plus imposant que les fois passées, mais que les autorités ont justifié non pas seulement pour le juste respect des règles covid applicables mais parce que plusieurs bagarres et des vols avec violence leur avaient été signalés. 

A nouveau, les riverains ont pu être témoins du survol de la Kinnekswiss par l'hélicoptère de la police et l'arrivée des voitures et hommes des forces de l'ordre sur les coups de 20h. Contacté par la rédaction du Luxemburger Wort, un porte-parole de la police a clairement fait passer le message que la tolérance avait atteint ses limites et que les agents allaient se montrer plus actifs pour résoudre ces tensions de plus en plus fréquentes sur le site. 

Une interpellation

Il est vrai que cette question de sécurité ne cesse de faire débat, à la Chambre notamment ou à la Ville de Luxembourg dont la bourgmestre ne cesse de réclamer plus de moyens auprès du ministre de la Sécurité intérieure. Bras de fer entre Lydie Polfer et Henri Kox que les faits de ce 12 mai vont raviver à n'en pas douter. Même si cette fois, la «répression sévère» a été employée.

Un individu a été placé en garde à vue en lien avec les vols. Apparemment, personne n'a été gravement blessé dans les altercations. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

A partir de 2023, les personnes incarcérées pourront bénéficier d'un suivi personnalisé et de modules de formation professionnelle. Un dispositif visant à limiter le risque de récidives.
Instaurée voilà plus de six mois au Luxembourg, l'interdiction de sortie nocturne a-t-elle encore un sens ? Le gouvernement affirme que oui, le CSV et la Commission des droits de l'homme s'opposent à sa reconduite.
Lokales,Couvre-Feu-Kontrolle der Polizei,Ausgangssperre wegen Corona,Covid,Polizeokontrolle in Lintgen. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Alors que la circulation a diminué au Luxembourg en raison du confinement et du télétravail, le nombre de morts a quant à lui augmenté de 18% sur les douze derniers mois. Pourtant, la mortalité routière est à la baisse depuis le début des années 2010.
La direction de la société, leader dans le gardiennage au Grand-Duché, a confirmé son intention de se séparer d'environ 5% de ses effectifs. Un plan social qu'elle entend décliner en trois phases.