Changer d'édition

La fonction publique ne cesse de s'étoffer
Luxembourg 2 min. 05.06.2020 Cet article est archivé

La fonction publique ne cesse de s'étoffer

Le ministre de la Fonction publique assume la montée en puissance des effectifs de fonctionnaires. En lien avec la hausse de la population, des frontaliers et de nouvelles missions.

La fonction publique ne cesse de s'étoffer

Le ministre de la Fonction publique assume la montée en puissance des effectifs de fonctionnaires. En lien avec la hausse de la population, des frontaliers et de nouvelles missions.
Photo : Anouk Antony
Luxembourg 2 min. 05.06.2020 Cet article est archivé

La fonction publique ne cesse de s'étoffer

En six ans, l'État a embauché 4.304 personnes au service des différentes administrations. Trop? Pas forcément, estime le ministre Marc Hansen

(pj avec Marc Hoscheid) - Ces dernières semaines, mine de rien, le Luxembourg s'est reposé comme jamais sur ses administrations. A l'heure où la crise du covid-19 anesthésiait l'activité économique, où le sort du pays était entre les mains des personnels de santé et où chaque ministère déployait des dispositifs pour éviter un désastre socio-économique, l'appareil d'Etat a tenu bon. Aussi, pour l'heure, pas question de remettre en cause le poids de la fonction publique.

Mais combien pèse réellement l'administration luxembourgeoise. La question a été posée il y a peu par le député Fernand Kartheiser (ADR). La réponse tient en un chiffre : 29.328 fonctionnaires au 31 décembre 2019. Et le ministre Marc Hansen (DP) d'entrer dans le détail des statuts : 18.463 employés d'État, 8.911 fonctionnaires d'État et 2.465 salariés d'État.


IPO,Interviewserie Blau-Rot-Grün. Marc Hansen. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort.
Fonction publique et Digitalisation montent au front
Les deux ministères dirigés par Marc Hansen (DP) jouent un rôle aussi discret que précieux actuellement.

Ces dernières années, force est de constater que le Luxembourg n'a cessé d'étendre son appareil d'État. Ainsi entre 2013 et 2019, 4.304 hommes et femmes ont été intégrés dans les administrations du pays, pour 623 personnes en départ en retraite. Sur la même période, la masse salariale de ces personnels publics a augmenté de près de 800 millions d'euros, passant de 2,176 à 2,901 milliards d'euros.

Et ne comptez pas sur le ministre de la Fonction publique pour regretter cette prise de poids sur les six dernières années. Elle accompagne, selon lui, autant l'accroissement de la population (+ 80.000 habitants) que l'augmentation du nombre de travailleurs frontaliers (+30 000 salariés). 

A regarder dans le détail, l'augmentation la plus significative concerne le nombre d'enseignants du primaire. Leur nombre a augmenté de 616 têtes entre 2013 et 2019 pour arriver à 6.145 recrues actuellement. Le nombre d'enseignants dans les lycées a, lui, bien augmenté pour s'établir à 6.123. Pour le corps de police, le ministre Hansen signale une montée des effectifs de 306 nouveaux. Sachant qu'en plus des 2.273 membres, la police grand-ducale accélère et élargit son recrutement

Aucune perspective?

Et puis, 20 nouvelles autorités et institutions publiques ont été créées au cours de ces six années. Il s'agit d'institutions aussi diverses que le Lycée Edward Steichen à Clervaux, le Centre pour la langue luxembourgeoise ou l'Inspection générale de la police. Même si chaque nouvelle entité ne signifie pas forcément plus de personnels embauchés, puisque certaines d'entre elles remplacent d'anciennes institutions.

Mais si le ministre est capable de répondre précisément sur le passé, aucune réponse concernant l'évolution envisagée d'ici 2023. Un manque de perspective réel ou une façon de balayer la question pour la fin du mandat gouvernemental?

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Mais le renfort principal des forces de l'ordre sera bien humain, le ministre de la Sécurité ayant assuré le recrutement de nouveaux agents pour les quatre années à venir.
24.04.13 avenue monterey luxembourg bombenalarm , police service deminage sur place, photo: Marc Wilwert
Pour 2021, le budget de l'Etat a également prévu de recruter des gardiens de prison ou des militaires, en plus des indispensables administratifs. Les ministères ont encore trois jours pour signaler leurs besoins.
Blitzer-Marathon der Police, Polizei, Grand-Ducale, N13, Frisange, le 18 avril 2018. Photo: Chris Karaba
La réforme du temps de travail des personnels de l'administration est actée depuis ce mardi. Cet accord met fin à 17 années de discussions entre l’État et la CGFP. C'est ainsi que les agents du service public qui travaillent de manière irrégulière à l'année disposeront de cinq jours de congé supplémentaires.
Illustration Fonction Publique -  Staatsbeamten - Photo : Pierre Matge
Le ministre de la Fonction publique veut réviser les textes déterminant le travail détaché à domicile proposé à certains agents de l'Administration. Une conséquence du projet-pilote mené sur neuf mois, entre 2017 et 2018.
Pour faciliter les échanges entre services de police de la province de Luxembourg et du Grand-Duché, le chef de corps de la zone de police Arlon entend faire donner des cours de la langue de Michel Rodange, sur base du volontariat. Une expérimentation qui devrait débuter «prochainement».
Police Belge Belgique
Quelle place pour le luxembourgeois
Un fonctionnaire a-t-il l'obligation de répondre à une requête dans la langue où celle-ci a été rédigée? Doit-on maîtriser les trois langues du pays pour intégrer la fonction publique? La pétition 698 sur la langue luxembourgeoise soulève bien des questions, notamment dans le secteur de l'enseignement.
Illustration Fonction Publique -  Staatsbeamten - Photo : Pierre Matge