Changer d'édition

La FNCTTFEL s'allie à l'OGBL, mais ne fusionne pas
Luxembourg 03.12.2019

La FNCTTFEL s'allie à l'OGBL, mais ne fusionne pas

La FNCTTFEL avait rassemblé 55,4% des suffrages exprimés par les personnels cheminots lors des dernières élections sociales

La FNCTTFEL s'allie à l'OGBL, mais ne fusionne pas

La FNCTTFEL avait rassemblé 55,4% des suffrages exprimés par les personnels cheminots lors des dernières élections sociales
Photo: Alain Piron
Luxembourg 03.12.2019

La FNCTTFEL s'allie à l'OGBL, mais ne fusionne pas

Réunie lundi soir en congrès extraordinaire dans les locaux de la CSL, la Fédération nationale des cheminots, travailleurs du transport, fonctionnaires et employés luxembourgeois a décidé d'unir sa destinée à celle du syndicat majoritaire. Sans pour autant parler de fusion.

C'est une page sociale de l'histoire du pays qui s'est tournée ce lundi 2 décembre. L'alliance de la FNCTTFEL (ou Landesverband), le principal syndicat des cheminots, avec l'OGBL a été entérinée par 76,19% des militants présidés par Georges Merenz, à l'occasion de son congrès extraordinaire. Reste à présent à l'OGBL à marquer à son tour son accord à cette union lors de son congrès national de vendredi et samedi.  Il ne s'agit ni d'une absorption, ni d'une fusion, puisque les deux entités conserveront la possibilité de reprendre leur liberté si l'union se révèle inefficiente après une première évaluation programmée en 2022.

Par ce rapprochement, le syndicat Landesverband-FNCTTEL cesse d'être totalement «indépendant», comme il se proclame depuis 110 ans. Mais il en allait de la survie du syndicat, car une partie de son équipe dirigeante est en train de se retirer et la relève se fait attendre. Sans parler des coûts, qui deviennent toujours plus problématiques pour un syndicat de petite taille.


16.6.IPO / Kirchberg / Place Europe / Manifestation pour le maintien de la proposition existante de révision de la directive “Détachement“ / Europäische Gewerkschaften u.OGB-L , LCGB, FNCTTFEL Foto.Guy Jallay
La FNCTTEL sur la voie de l'intégration avec l'OGBL
Le congrès extraordinaire de la Fédération indépendante des cheminots pourrait décider de fusionner avec le premier syndicat du pays. Le 2 décembre, le point sera soumis au vote des adhérents.

Le Landesverband représente un apport de poids pour l'OGBL. Ainsi, la FNCTTFEL ne compte pas moins de 36 délégués au sein des instances des CFL, ayant rassemblé 55,4% des suffrages exprimés par les personnels cheminots lors des dernières élections sociales


Sur le même sujet

La tripartite repart sans trébucher
Le Comité permanent du travail et de l'emploi (CPTE) a enfin tenu une réunion, après deux mois sans possible conciliation entre les trois partenaires. L'Union des entreprises, les syndicats et le ministre du Travail
Sport, ITV Dan Kersch. Sportsminister, Ministère des Sports. INS, Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Les mauvais élèves des élections sociales
Si le scrutin officiel a eu lieu en mars, 172 entreprises n'ont toujours pas organisé le vote de leurs salariés pour désigner leurs délégués du personnel. Une infraction pour laquelle ces sociétés risquent une amende
Congé Collectif - Chantier - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
L'OGBL attend plus des prestations sociales
A quelques jours de son congrès national, le syndicat a fait le point sur les dossiers chauds. Le président André Roeltgen tient, notamment, à rappeler au gouvernement sa promesse de revaloriser les prestations familiales en fonction du taux d'évolution du salaire médian.
André Roeltgen vivra son dernier congrès OGBL en tant que président les 6 et 7 décembre.
L'OGBL conserve sa mainmise sur la Chambre des salariés
La publication, dimanche, des résultats définitifs des élections sociales confirme la majorité du syndicat au sein de l'organe représentatif des salariés et des pensionnés. Il perd en revanche trois sièges par rapport à 2013, dans un contexte de recul de la participation.
Sozialwahlen, OGBL, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort