Changer d'édition

La FNCTTEL sur la voie de l'intégration avec l'OGBL
Luxembourg 13.11.2019

La FNCTTEL sur la voie de l'intégration avec l'OGBL

21.11. Gare Luxemburg / Der letzte Intercity der DB , Nordeich IC 133 , verlaesst Bahnsteig 9 / Demo FNCTTFEL , Landesverband protestiert Foto: Guy Jallay

La FNCTTEL sur la voie de l'intégration avec l'OGBL

21.11. Gare Luxemburg / Der letzte Intercity der DB , Nordeich IC 133 , verlaesst Bahnsteig 9 / Demo FNCTTFEL , Landesverband protestiert Foto: Guy Jallay
Luxembourg 13.11.2019

La FNCTTEL sur la voie de l'intégration avec l'OGBL

Le congrès extraordinaire de la Fédération indépendante des cheminots pourrait décider de fusionner avec le premier syndicat du pays. Le 2 décembre, le point sera soumis au vote des adhérents.

Une page sociale pourrait se tourner le 2 décembre prochain. Le syndicat Landesverband-FNCTTEL envisagerait en effet de ne plus être «indépendant», comme il se proclame depuis 110 ans, mais d'intégrer les rangs de l'OGBL. La FNCTTFEL (Fédération nationale des cheminots, travailleurs du transport, fonctionnaires et employés luxembourgeois) en décidera à l'occasion d'une réunion extraordinaire dont cette fusion sera le point essentiel.

Au Casino de Bonnevoie, les adhérents de la FNCTTFEL se prononceront sur la question dont il a déjà été question dans ses sections depuis plusieurs mois. Mais bien malin qui pourra dire quel sera le choix des militants présidés par Georges Merenz. Celui-ci se refuse à tout commentaire, tout comme l'OGBL. 

Relève et économies

Le Landesverband représentait un apport de poids pour le syndicat sorti vainqueur des dernières élections sociales. Ainsi, la FNCTTFEL compte pas moins de 36 délégués au sein des instances des CFL, ayant rassemblé 55,4% des suffrages exprimés par les personnels cheminots à ces mêmes élections.

Qu'aurait la fédération à ainsi s'allier? Sans doute, sa pérennité. En effet, âge oblige, plusieurs cadres dirigeants ne vont pas tarder à être aiguillés sur la voie de la retraite, et la relève se fait attendre. De plus, la mutualisation de certains services, permettrait aux deux structures de réaliser quelques économies. Les deux formations avaient déjà établi des passerelles sur de nombreux dossiers. Parmi les derniers en date, citons la négociation achevée cet été de la convention collective chez Luxtram.


Sur le même sujet

La FNCTTFEL s'allie à l'OGBL, mais ne fusionne pas
Réunie lundi soir en congrès extraordinaire dans les locaux de la CSL, la Fédération nationale des cheminots, travailleurs du transport, fonctionnaires et employés luxembourgeois a décidé d'unir sa destinée à celle du syndicat majoritaire. Sans pour autant parler de fusion.
La FNCTTFEL et l'OGBL conserveront la possibilité de reprendre leur liberté si l'union se révèle inefficiente
Enfin le terminus pour les négociations à Luxtram
Il aura fallu près de deux ans de bras de fer entre direction et syndicats pour que la société dispose de sa première convention collective. Si le statut des chauffeurs de tram ne sera pas copié sur celui de leurs homologues des transports publics, l'accord compte des avantages certains.
Luxtram. Kirchberg.Boulevard John F. Kennedy. Photo: Guy Wolff
400 cheminots au Kirchberg contre la privatisation du rail
Ce jeudi à midi, les cheminots français étaient venus manifester sous les fenêtres des ministres européens des Transports réunis en Conseil à Luxembourg. Leurs collègues luxembourgeois et belges étaient présents pour les soutenir.
Members of syndicates of railroads workers of France, Belgium and Luxembourg gather in front of the European Convention Center in Kirschberg, Luxembourg. 
Luxembourg, Luxemoburg - 07. 07. 2018, photo: Matic Zorman / Luxemburger Wort