Changer d'édition

La flotte automobile de l'Etat se veut plus «verte»

La flotte automobile de l'Etat se veut plus «verte»

Photo: Shutterstock
Luxembourg 07.06.2019

La flotte automobile de l'Etat se veut plus «verte»

Sophie WIESSLER
Sophie WIESSLER
Le gouvernement a révélé, ce vendredi à l'issue de son Conseil, une série de mesures visant à réduire les émissions de Co2 de sa flotte automobile, composée actuellement de 2.000 véhicules pour les 20 ministères.

Alors que la proportion de véhicules électriques dans la flotte gouvernementale est l'une des priorités définies par l'accord de coalition, le gouvernement a révélé ce vendredi une série de mesures pour réduire les émissions de C02 de cette flotte et parvenir à une mobilité pour les déplacements professionnels «au moindre coût».

Sur base d'une analyse présentée par le ministre des Finances, le Conseil de gouvernement a ainsi décidé de constituer un groupe interministériel pour mettre en œuvre les mesures suivantes:

  • Le lancement d’un projet-pilote pour mutualiser les voitures de plusieurs ministères,
  • Le recours accru à l’autopartage
  • La mise en place de navettes pour les déplacements internationaux réguliers
  • L’électrification accrue de la flotte automobile de l’État

A l'heure actuelle2.000 véhicules sont à disposition des 20 ministères; François Bausch ne pouvait en revanche révéler en mars dernier la proportion de véhicules électriques ou hybrides pour l'ensemble du parc.


(FILES) In this file photo taken on October 6, 2010 brand new Mercedes cars are on display at the auto company's show rooms in Berlin. - Long envied for its economic strength and insolent surpluses, Germany is anxiously awaiting the first estimate on January 15, 2019 of its 2018 gross domestic product, which could reveal a "technical recession" and poison the budget debate. (Photo by David GANNON / AFP)
2.000 véhicules dans le parking du gouvernement
L'Etat consacre deux à quatre millions d'euros par an à l'achat de véhicules pour ses ministères, administrations et instances. La priorité est désormais tournée vers les motorisations électriques et hybrides, mais leur proportion dans le parc reste floue.

L'ancien ministre du Développement durable avait toutefois précisé que son ancien ministère avait passé commande en 2017 de 14 véhicules électriques et de six hybrides et en 2018 de 21 électriques et 14 hybrides pour le gouvernement.

«Le Conseil d'Etat a décidé en 2017 que les nouvelles voitures de service devaient être en priorité 100% électriques ou hybrides», avait-il également souligné.

En effet depuis 2017, le gouvernement s'est engagé à rationaliser et améliorer les déplacements professionnels des agents assurés par la flotte automobile de l'Etat.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

2.000 véhicules dans le parking du gouvernement
L'Etat consacre deux à quatre millions d'euros par an à l'achat de véhicules pour ses ministères, administrations et instances. La priorité est désormais tournée vers les motorisations électriques et hybrides, mais leur proportion dans le parc reste floue.
(FILES) In this file photo taken on October 6, 2010 brand new Mercedes cars are on display at the auto company's show rooms in Berlin. - Long envied for its economic strength and insolent surpluses, Germany is anxiously awaiting the first estimate on January 15, 2019 of its 2018 gross domestic product, which could reveal a "technical recession" and poison the budget debate. (Photo by David GANNON / AFP)
Leasing: La fiscalité pour pousser la voiture électrique
Avec à peine 400 voitures électriques, le gouvernement devait accélérer. La réforme de la fiscalité du leasing est le turbo de ce changement de mentalité. Dans le pays où le diesel est roi, il n'est pas sûr que cela suffise à atteindre 40.000 véhicules en 2020.