Changer d'édition

La facture de gaz s'annonce bien salée
Luxembourg 3 min. 09.08.2022
Crise de l'énergie

La facture de gaz s'annonce bien salée

Comme tous les fournisseurs, Enovos doit facturer davantage à ses clients. Le stockage souterrain qu'Enovos Storage exploite près de Frankenthal dans le Palatinat contenait jeudi dernier 473.190 mètres cubes de gaz naturel contre 562.697 mètres cubes début juillet.
Crise de l'énergie

La facture de gaz s'annonce bien salée

Comme tous les fournisseurs, Enovos doit facturer davantage à ses clients. Le stockage souterrain qu'Enovos Storage exploite près de Frankenthal dans le Palatinat contenait jeudi dernier 473.190 mètres cubes de gaz naturel contre 562.697 mètres cubes début juillet.
Photo: dpa
Luxembourg 3 min. 09.08.2022
Crise de l'énergie

La facture de gaz s'annonce bien salée

Marco MENG
Marco MENG
Les ménages luxembourgeois doivent s'attendre à une augmentation drastique de leur facture de gaz.

En raison du conflit en Ukraine et de la réduction importante des livraisons en provenance de Russie, le prix du gaz ne cesse d'augmenter sur les marchés européens. Cette tendance se répercute sur les fournisseurs au Luxembourg, mais aussi sur leurs clients. 

«Les prix du gaz sur les marchés de gros ont plus que doublé depuis février», explique Enovos. Le fournisseur d'énergie explique que cette augmentation - de 135% à l'heure actuelle - n'est pas finie. «L'évolution imprévisible des livraisons de gaz russe continuera d'influencer de manière déterminante le prix sur les marchés de gros au cours des prochains mois».

Officiellement, Gazprom - le fournisseur russe - respecte ses contrats. Enfin, à condition que les pays acheteurs règlent leur facture en roubles. Dans le cas contraire, le géant russe de l'énergie coupe les vannes. Ainsi, Nord Stream 1, le principal gazoduc vers l'Europe, ne fournit plus que 20% de sa capacité. Officiellement un problème de turbine... 

Une chose est sûre, les consommateurs devront faire face à des augmentations de prix significatives. «Après avoir réussi à maintenir les prix constants au cours des derniers mois, nous devrons malheureusement les adapter pour les livraisons à partir du mois d'octobre», déclare Enovos, le plus grand fournisseur de gaz luxembourgeois.

L'ampleur de la hausse des prix est difficile à prévoir

Enovos prévoit des augmentations de prix d'environ 80%. «Cette évolution continuera toutefois d'être poussée par des marchés très nerveux», explique l'entreprise qui tente, dit-elle, d'atténuer autant que possible la répercussion de cette évolution des prix.

En termes d'électricité, Electris précise, que depuis février, le prix du mégawattheure est de «162 euros, ce qui correspond à une augmentation de près de 300%». «Mais cela ne comprend pas encore les augmentations réelles des coûts, de sorte que nous estimons actuellement qu'une nouvelle adaptation des prix sera nécessaire au 1er janvier 2023». 

Prime à la fidélité

Afin d'éviter aux clients de devoir payer des sommes importantes lors du décompte annuel, les acomptes seront adaptés aux nouveaux tarifs dans les prochains mois, si ce n'est pas déjà fait.

L'Institut luxembourgeois de régulation (ILR) explique la différence entre les différents prix d'achat - et donc, en fin de compte, les prix pour le consommateur final : «Les fournisseurs qui se sont approvisionnés dans le passé avec des contrats à long terme peuvent actuellement livrer au consommateur à des prix plus avantageux que ceux qui achètent plutôt à court terme». 

Mis à part un peu de biogaz produit dans le pays, le gaz au Luxembourg est à 99,99% importé. La plupart du temps de Belgique et, pour une petite partie seulement, de Russie, mais plus le gaz est rare, plus son prix est élevé. En 2021, la consommation de gaz au Luxembourg a augmenté de 7,6 % par rapport à l'année précédente : environ 31 % pour les ménages, 62,6 % pour les entreprises et environ 6 % pour la production d'électricité.

Bientôt une facture de 242 euros par mois?

En moyenne, les quelque 81.000 clients luxembourgeois ont payé chacun environ 1.600 euros (environ 133 euros par mois) pour leur facture de gaz l'année dernière. En cas d'augmentation des prix de 80%, cela représenterait désormais près de 2.900 euros, soit 242 euros par mois.

Pour aider les ménages, l'État prend en charge les coûts d'utilisation du réseau pour tous les clients résidentiels depuis le 1er mai 2022. Cette mesure est limitée au 31 décembre 2022. De plus, le gouvernement a créé une prime énergétique pour l'année 2022 pour les personnes dont les revenus ne dépassent pas les plafonds de l'allocation de vie chère. Le montant de la prime énergie varie entre 200 et 400 euros. Pour les mois de mai et juin, le ministère de l'Énergie a reçu jusqu'à présent des factures des gestionnaires de réseau de gaz naturel pour un montant d'environ 3,7 millions d'euros.

Cet article est paru pour la première fois sur wort.lu/de



Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Si la facture de gaz de ces prochains mois risque de coûter cher aux usagers, le risque de pénurie cet hiver est totalement écarté. Et le ministre de l'Energie, Claude Turmes, a les arguments pour défendre ce point de vue.
(FILES) This file photo taken on April 22, 2015 shows an employee turning a valve of a gas installation during a training exercise for handling emergencies at a gas-pumping station on the gas pipeline in the small town Boyarka in the Kiev region. - Ukrainian President Volodymyr Zelensky on October 22, 2021 accused Russia of orchestrating the gas crisis in Europe, calling on the EU to coordinate its response with Ukraine, according to written comments to AFP. (Photo by Genya SAVILOV / AFP)
Le cours du gaz et de l'électricité ne cesse de grimper sur les marchés mondiaux. Et pas de raison que les abonnés luxembourgeois n'échappent à la hausse. Mais de là à ce que cela change les habitudes des ménages, il y a un pas, selon l'expérience de l'Institut luxembourgeois de régulation.
L'an dernier, seul un résident sur 1.000 a fait le choix de confier son alimentation électrique à un nouveau prestataire. Pourtant, à consommation égale, l'Institut luxembourgeois de régulation affirme que certains choix peuvent entraîner de belles réductions de facture.
Le compteur intelligent permettra de mieux gérer les temps de distribution et donc de production d'énergie.