Changer d'édition

La durée d'isolement réduite à dix jours
Luxembourg 16.09.2020

La durée d'isolement réduite à dix jours

Les personnes ayant été en contact rapproché avec une personne testée positive devront quant à elles respecter une quarantaine et effectuer un test au bout de six jours.

La durée d'isolement réduite à dix jours

Les personnes ayant été en contact rapproché avec une personne testée positive devront quant à elles respecter une quarantaine et effectuer un test au bout de six jours.
Photo : AFP
Luxembourg 16.09.2020

La durée d'isolement réduite à dix jours

Le conseil du gouvernement a validé, ce mercredi, le projet d'amendement visant à réduire la durée de la quatorzaine imposée aux personnes contaminées par le virus.

(ASdN) - Après la France, c'est au tour du Luxembourg. Le gouvernement a décidé, ce mercredi, de réduire la période d'isolement, imposée à toute personne testée positive au virus. Plus concrètement, cela signifie que la quatorzaine passera de 14 à dix jours, «sans renouvellement». 

Une décision que les ministres n'ont pas prise au hasard. Celle-ci se base sur les «recommandations actuelles de l’OMS suite à l’évolution des connaissances de l’infection Sars-CoV-2», précise le résumé des travaux du conseil.


Lokales, Corona Covid-19,  Gesundheitsinspektion, Inspection Sanitaire, Tracing, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Dans les coulisses du traçage du virus
Chaque jour, la cellule de traçage de l'Inspection sanitaire luxembourgeoise tente d'identifier les personnes ayant été en contact avec le covid-19. Un véritable travail de détective avec un objectif précis : briser la chaîne de transmission du virus.

Quant aux personnes en quarantaine, autrement dit ayant été en contact étroit avec une personne infectée, elles devront désormais effectuer un test de dépistage le 6e jour après le dernier contact, contre 5 jours jusqu’alors. Cette décision, là encore, repose sur les résultats de «récentes études scientifiques».

Cet amendement sera déposé d'ici la fin de la semaine par la ministre de la Santé Paulette Lenert (LSAP). Le projet de loi Covid devrait quant à lui être voté dès la semaine prochaine en séance publique. 

Pour rappel, les personnes qui ne respectent pas l'ordonnance de l'isolement risquent une amende pouvant aller de 25 à 500 euros. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La quarantaine ramenée à sept jours en France
Le Premier ministre Jean Castex a annoncé ce vendredi que la durée d’isolement pour les cas de contact au covid-19 est ramenée à une semaine contre deux jusqu'à présent. Par ailleurs, 42 départements sont aujourd'hui placés en zone rouge.
This image of a television screen shows French Prime Minister Jean Castex as he speaks on the coronavirus Covid-19 situation during a press conference at The Hotel Matignon in Paris on September 11, 2020. (Photo by Thomas COEX / AFP)
La France réduit l'isolement des personnes infectées
Le Conseil scientifique mis en place par le gouvernement français a rendu un avis «favorable» pour raccourcir à sept jours la durée d'isolement des personnes testées positives au coronavirus et des cas contacts, a déclaré mardi le ministre de la Santé de l'Hexagone.
Toutes les personnes de 18 ans et plus peuvent répondre à l'enquête en ligne.
Toilettage de rentrée pour la loi covid
Si le gouvernement souhaite que le texte en place depuis mi-juillet soit prolongé jusqu'à fin 2020, quelques ajustements sont à prévoir. Mais avant d'acter ces choix, l'avis de la commission de la Santé a été sollicité.
Coronavirus - Covid 19 - Maske - Mundschutz - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
La loi Covid s'appliquera jusqu'à fin 2020
Si le texte prévoyait une possible révision mois par mois, le gouvernement luxembourgeois a décidé que les mesures actuelles pourraient se poursuivre jusqu'au 31 décembre. Certains petits ajustements devant être discutés dès cette semaine.
Lokales, Corona Covid-19,  Gesundheitsinspektion, Inspection Sanitaire, Tracing, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Le pic d'infections attendu «dans les deux semaines»
La ministre de la Santé a fait, ce jeudi, le point sur la situation sanitaire liée au coronavirus. La moyenne d'âge des personnes infectées se situe à 46 ans alors que les quatre personnes décédées à ce stade avaient toutes plus de 80 ans.
Corona-Virus, Schutzmasken, Esch Alzette, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort