Changer d'édition

La drogue, principal fléau en 2018
Luxembourg 2 min. 26.03.2019 Cet article est archivé

La drogue, principal fléau en 2018

La drogue, principal fléau en 2018

Photo: Police grand-ducale
Luxembourg 2 min. 26.03.2019 Cet article est archivé

La drogue, principal fléau en 2018

Sophie WIESSLER
Sophie WIESSLER
La police grand-ducale a présenté ce mardi son bilan pour l'année 2018. Si la délinquance est globalement en hausse au Luxembourg, ce sont surtout les vols de véhicules et les infractions concernant les stupéfiants qui explosent.

La délinquance repart à la hausse. Selon le dernier rapport publié par la police grand-ducale, 567 infractions supplémentaires ont été enregistrées au cours de l'année 2018. Si la situation est pour l'heure bien éloignée de celle de 2014, où les chiffres faisant état d'un cambriolage quasiment toutes les 2 heures, une hausse de 1,5% est tout de même relevée pour cette année 2018.

Des chiffres à nuancer toutefois: le taux de criminalité sur 100.000 habitants est en baisse depuis 2014 et se trouve même à son niveau le plus bas pour les cinq dernières années. 6.194 infractions sur 100.000 habitants ont ainsi été dénombrées en 2018, soit une baisse légère de 0,4% par rapport à l'année précédente.

Les vols de voitures explosent

Les infractions contre les biens et les vols de voitures sont les deux modes opératoires les plus utilisés dans le pays selon ce rapport. 61,5% des infractions concernent ainsi un cambriolage, soit une hausse de 2,7% par rapport à 2017.

C'est du côté des vols de voitures que les taux montent en flèche: avec 2.215 infractions en 2018, ces vols font ainsi un bond de 10,3% par rapport à 2017. Les vélos ne sont pas en reste: 214 vélos supplémentaires ont été subtilisés au cours de l'année.

Multiplication des affaires de stupéfiants

Les infractions plus «diverses» montrent une nette hausse des affaires concernant les stupéfiants. Le seuil des 3.000 infractions liées à la drogue a ainsi été dépassé en 2018, avec près de 232 arrestations pour 1.397 saisies. Ce sont d'ailleurs essentiellement la cocaïne et le cannabis qui sont les drogues les plus subtilisées par les policiers.

Là encore, une similitude avec l'année 2014 est à relever. A l'époque, en l'espace d'à peine un an, le nombre d'affaires de stupéfiants avait grimpé de 30%. Mais c'était aussi une question de priorité. Car comme l'avait rappelé la police dans son rapport annuel à l'époque, elle a «continué et amplifié des efforts particuliers depuis 2009 pour lutter contre ce fléau et a procédé à de multiples arrestations».

Même discours pour cette année 2018: «C’est le résultat d’une priorité accordée à la lutte contre le trafic de drogues. Des efforts de terrain d’abord avec davantage de procès-verbaux et d’arrestations, mais aussi des enquêtes plus poussées pour arrêter les gros bonnets», a souligné Donat Donven, directeur général adjoint de la police grand-ducale.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

150 récalcitrants au couvre-feu mis à l'amende
Pour briser la vague de contaminations, la police à renforcer ses contrôles. La semaine dernière, une centaine de personnes ne respectant pas l'interdiction de sortie entre 23h et 6h ont reçu un avertissement taxé.
Polizisten beobachten die Fans von Willem II die vor einem Café unterhalb des Stadions feiern 
/ 16.09.2020 Fussball Europa Qualifikation, 2. Runde, Saison 2020-2021 / 16.09.2020 /
LUX, ELQ,FC Progres Niederkorn (LUX) - FK Willem II Tilburg (NED) / 
Stade Municipal de la Ville de Differdange, Differdingen - Oberkorn /
Foto: Ben Majerus
La police améliore son efficacité en 2019
En 2019, agents et enquêteurs luxembourgeois ont réussi à résoudre 53,9% des faits de délinquance dont ils ont eu connaissance. Dans le même temps, le pays voit le nombre d'infractions commises progresser aussi (+4%)
Razzia Perigord Verhaftung Festnahme Drogen Srec Police Polizei