Changer d'édition

La difficile protection des cyclistes dans la capitale
Luxembourg 2 min. 23.03.2021

La difficile protection des cyclistes dans la capitale

De plus en plus présents dans les rues de la capitale, les cyclistes peinent encore à bénéficier d'infrastructures qui assurent pleinement leur sécurité sur l'ensemble du territoire de Luxembourg-Ville.

La difficile protection des cyclistes dans la capitale

De plus en plus présents dans les rues de la capitale, les cyclistes peinent encore à bénéficier d'infrastructures qui assurent pleinement leur sécurité sur l'ensemble du territoire de Luxembourg-Ville.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 2 min. 23.03.2021

La difficile protection des cyclistes dans la capitale

Régulièrement évoquée, la disparition des points les plus dangereux pour les amateurs de deux-roues à Luxembourg-Ville se heurte à de multiples problématiques. Que ce soit la cohabitation avec les autres usagers de la route ou la coordination avec l'Etat.

(Jmh avec Steve Remesch) - Soutenu par l'octroi de primes et la volonté politique de développer les infrastructures, l'essor du nombre de cyclistes s'accompagne de difficultés. Notamment dans la capitale. Si Patrick Goldschmidt (DP), échevin à la Mobilité, assure que «beaucoup de choses ont été faites pour améliorer la mobilité douce», le chantier reste loin d'être achevé. Car le développement et la gestion du réseau de pistes cyclables relève de compétences parfois partagées entre la commune et l'Etat. Un double niveau qui ne facilite pas toujours les réalisations concrètes.


Lokales, Schoenfels-Kopstal für Radfahrer offen-für Autos gesperrt.Fahrrad,Velosummer 2020. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Les pistes cyclables gagneront du terrain
Le réseau national qui s'étend déjà sur 600 kilomètres va poursuivre son extension. Après le succès de l'initiative VëloSummer, le ministre de la Mobilité entend passer à la vitesse supérieure avec le déploiement des voies réservées aux pédaleurs.

Pour David Tron, planificateur des transports au sein du ministère de la Mobilité, l'équilibre doit être recherché entre «la possibilité pour tous les usagers de la route de se déplacer sans craindre pour sa vie» et «la mise en place de réponses apparemment simples mais qui sont en réalité dangereuses». Interrogé par nos confrères du Luxemburger Wort, le spécialiste rappelle que les critères à prendre en compte sont nombreux. Créer une piste cyclable se doit ainsi non seulement d'être sécurisée aux intersections, mais aussi pratique.

Et c'est là que le bât blesse généralement. L'exemple de la nouvelle piste, pensée et financée par le ministère, le long du boulevard Roosevelt est trop étroite un peu avant l'arrêt de bus devant la cité judiciaire. Un constat qui pourrait faire l'objet d'aménagements simples, comme l'installation d'une séparation entre cyclistes et piétons et la mise en place d'une signalisation au sol. Une mission qui incombe à la municipalité. Si les autorités municipales n'envisagent pas, pour l'heure, de mettre en place des pistes cyclables escamotables, l'idée de faire passer les cyclistes au travers des parcs de la ville fait son chemin.


Die Covid-19-Krise sorgt für einen Boom im Fahrradverkehr. Doch bei der geeigneten Infrastruktur mangelt es laut Experten noch.
La sécurité des cyclistes au cœur des préoccupations
Alors que de plus en plus de résidents se déplacent à vélo, François Bausch et Henri Kox rappellent l'importance des campagnes d'information.

Avec comme volonté de limiter au maximum les risques dans les zones accidentogènes identifiées, comme l'avenue Marie-Thérèse ou la route d'Esch. Deux axes où la situation est «compliquée», reconnaît Patrick Goldschmidt qui assure avoir «demandé des solutions» aux équipes municipales. Sans retour concret à ce jour. A noter que pour le centre-ville, l'aménagement d'une zone de rencontre le long de la rue du Fossé a été préféré à la création d'une zone purement dédiée à la mobilité douce.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le réseau national qui s'étend déjà sur 600 kilomètres va poursuivre son extension. Après le succès de l'initiative VëloSummer, le ministre de la Mobilité entend passer à la vitesse supérieure avec le déploiement des voies réservées aux pédaleurs.
Lokales, Schoenfels-Kopstal für Radfahrer offen-für Autos gesperrt.Fahrrad,Velosummer 2020. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort